Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

église conciliaire ou secte conciliaire ?
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2017
Messages: 147

MessagePosté le: Sam 15 Avr - 20:13 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

En tout cas, quoi qu'il en soit, je suis encore perplexe. Pour moi cette Église Conciliaire reste un mystère (il y a des mystères d'ordre naturel). D'un côté les sujets de cette église gardent à peu près le contenu des dogmes et la validité des sacrements (l'Eglise les a faits simples, de sorte que les sujets peuvent savoir si leurs sacrements sont valides et si les dogmes sont authentiques), mais d'un autre côté ils assoient leur religion sur un discours de communication entre les hommes, au lieu de communication avec Dieu. 


Bonne fête de Pâques quand même. 


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 184
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 16 Avr - 20:54 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

Pour Mgr Lefebvre et Mgr de Castro-Mayer, l'église conciliaire n'est pas un "mystère".


Ni un "esprit" ou une tendance seulement. Cela c'était "avant" le Concile.... Esprit et tendances condamnées par l'Eglise et les papes à condition .... qu'ils ne "quittent" pas l'Eglise pour une "autre".


Mais comme les papes "conciliaires" suivent le Concile pour s'y soumettre eux-mêmes, avec même consentement à l'aveuglement général (Rome dans les ténèbres), alors:


- la "Rome néo-protestante" est une oeuvre "papale", puique ce sont bien des papes qui l'instituent humainement, mais sans l'assistance de l'Esprit- Saint,
- et les "fidèles" qui les suivent "aveuglément" constituent avec eux un nouveau"corps social", animé de l'esprit du Concile, et dont la tête humaine est hélas la même personne physique que celle qui - dans l'Eglise et non dans l'église conciliaire - gouverne selon le Christ, mais pas selon le Concile couronné à sa place.


Le pape n'est pas forcément franc-maçon ou chef de secte.
Il y a la FM, il y a des sectes, mais tout cela n'est pas "l'église conciliaire".


L'église conciliaire est le corps social formé de tous ceux qui, aveugles ou pas, sont animés de l'esprit du "concile", lequel est le même que l'esprit de la FM et des sectes...


L'Eglise est le corps social animé de l'Esprit de vérité, celui de NSJC.
Car l'Esprit-saint ne peut que rappeler le Verbe, y compris dans Sa Tradition apostolique de tous les papes de St Pierre à Pie XII.


Etant l'âme de l'Eglise, c'est Lui qui lui donne Son corps social, qui EST le Corps mystique.


Les papes conciliaires et prélats appartiennent materialiter et  formaliter aux deux corps, l'Eglise et l'église conciliaire.
Mais ne pouvant servir deux maîtres, NSJC et Sa Vérité, et le Concile et "ses contre-vérités", ils appartiennent à l'âme de la seule église conciliaire, église romaine humaine non divine, car n'étant plus avec NSJC, ils sont contre Lui....


Par église conciliaire il faut donc bien entendre la définition de Mgr Lefebvre: une contre-façon de l'Eglise.
Une contre-façon a toujours l'apparence, l'emballage du "produit" à "vendre",  ici c'est une pseudo-papauté de droit canonique 1983, dans laquelle les successeurs de Petrus ne peuvent plus de droit pseudo-canonique exercer la "confirmation de leurs frères dans la foi".


Pour que le pape retrouve son autorité de pontife suprême, il doit nécessairement quitter et abjurer la "ROME NEO-PROTESTANTE", et REVENIR DANS LA TRADITION APOSTOLIQUE.


En bref:
oui aux papes comme personnes physiques ayant les "pouvoirs" de gouverner l'Eglise lorsqu'ils se "situent" dans la Tradition apostolique,
non à la Rome conciliaire, appareil juridique (bête apocalyptique) qui inhibe en actes la primauté de l'évêque de Rome, prisonnier consentant ou pas à la destruction de l'Eglise de l'intérieur, par des "hommes d'Eglise"...


Le Nullam partem est donc bien ciblé: c'est nullam partem avec un systême de droit humain non divin, donc humaniste, dont le but évident est le pur naturalisme: empêcher tout moyen surnaturel et notamment tout pouvoir d'ordre de sanctifier les âmes, à fortiori en falsifaint la "doctrine" sur le péché d'une part, la grâce d'autre part, et les sacrements authentiques par des évêques authentiques et de doctrine infaillible.


Satan ne cherche pas à détruire la "juridiction" dans l'Eglise, mais à la détourner de son but: perpétuer le pouvoir d'ordre, le seul qui en fait détruit sa puissance sur les âmes.


Les sacres de 1988 l'ont prouvé: perpétuant le pouvoir d'ordre (sacramentel) hors juridiction "ordinaire" devenue globalement, mondialement car "romainement" conciliaire, la FSSPX a connu la fécondité de l'Eglise.


Maintenant Satan ne change pas une stratégie qui a réussi à merveille: remettre le "pouvoir d'ordre" des évêques de la Tradition sous juridiction "ordinaire" car "romaine" et "papale", par obéissance due "ordinairement" aux papes.


Passage plus ou moins obligé: faire croire que NSJC "ne peut pas laisserr Son Eglise" averc des papes "longtemps" hors d'Elle..., à la périphérie de l'Eglise, et toujours "vicaires d'un, Concile" au lieu d'être Son vicaire...


C'est la fausse théorie de Mgr Tissier, qui comparant notre époque à celle d'Athanase, ne tient nul compte d'une réalité tout autre: 
Sous Athanase et Hilaire, le vent de l'histoire soufflait dans le sens de l'Esprit-Saint.
Aujourd'hui, le sens de l'histoire est plutôt celui de la catastrophe finale, selonlaquelle l'Eglise indéfectible comme NSJC n'aura pas forcément ses derniers papes à Rome, mais en exil jusqu'à la conversion d'Israël sur son chemin de Damas, et le dernier pape se rapprochant par nécessité du Mont des Olives?


Il faudra bien laisser Rome la Ville aux derniers irréductibles "romains" ... incapables de distinguer en quoi la Rome éternelle des Pierre et Paul ne se réduit pas plus à leur saint sépulcre que celui de NSJC...


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 184
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 16 Avr - 21:19 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

Gilou a écrit:


"D'un côté les sujets de cette église gardent à peu près le contenu des dogmes et la validité des sacrements "


Je viens de l'église conciliaire et confirme à la fois les "sondages" et Mgr Lefebvre:


- les conciliaires "de gauche" ne croient plus à de nombreux dogmes, notamment la virginité de marie, mais aussi l'enfer, etc,
- les "conservateurs" et ralliés deviennent de plus en plus des catholiques libéraux, et pour Mgr Lefebvre à la suite de Dom Sarda, c'est un péché qui fait perdre la foi,
- enfin et surtout, tous les sacrements conciliaires sont avec le temps de plus en plus douteux!


Je ne sais quel âge a Gilou, mais je lui souhaite un "stage" chez les conciliaires pour vérifier ce qu'il en dit....


il est "hors sol", ou comme dirait l'abbé Chazal, il "excuse" les conciliaires et leur "église"?


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2017
Messages: 147

MessagePosté le: Lun 17 Avr - 00:24 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

Etudier n'est pas excuser.

Pour ma part j'ai longtemps vécu la crise conciliaire comme une collusion entre les révolutionnaires laïcards et une nouvelle génération de révolutionnaires dans l'Eglise (ou ce qui lui ressemblait) ; la République a laissé d'un regard complice ces nouveaux catholiques tout chambouler. Ce n'est que récemment que j'ai compris qu'il fallait aller à la racine du problème, à cause de ce discours menzinguérien selon lequel Rome commencerait, un tout petit peu et de manière imperceptible pour le commun des mortels, à s'assagir.

En effet, il faut un gros effort pour remonter des faits (quand je parlais d'abus !) à la cause. Ensuite j'ai besoin d'inclure les ralliés et les conservateurs "sérieux" dans l'Eglise conciliaire.
Et, pour ceux qui un peu plus progressistes, c'est difficile de savoir à quel point ils sont inquiets de la validité des sacrements et de la connaissance des dogmes. J'ai plus vu des évêques qui négligeaient la confirmation que d'évêques qui en faisaient d'invalides.

Je constate avec intérêt que vous ne m'avez pas contredit sur ce point important : "ils assoient leur religion sur un discours de communication entre les hommes, au lieu de communication avec Dieu".
Sans contenir toute la "conciliarité", cette collégialité (entendue dans un sens élargi) me paraît en fait un point essentiel de cette contrefaçon de l'Eglise. Et bien que j'arrive à la décrire, ce n'est pas une réalité facile à saisir.

La perplexité d'aujourd'hui s'exprime différemment de celle des années 70-80, mais il y a bien un fond commun qui se résume dans cette question : comment les successeurs des Apôtres font pour ne plus se comporter en successeurs des Apôtres ? (nonobstant tous les éléments de réponse que l'on a déjà et dont vous avez répété quelques-uns)


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 184
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 17 Avr - 10:09 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

Vous en restez toujours aux seuls "hommes", hommes d'Eglise ou non.


Mgr Lefebvre lui a bien vu non seulement les "hommes", d'Eglise ou non, mais surtout leurs "institutions"!


L'Eglise est une "institution", divine qui plus est. Sa tête n'est pas le pape, mais NSJC.


L'église conciliaire vue par Mgr Lefebvre n'est pas la société des "soumis au Souverain Pontife", et encore moins celle des "professants la foi de toujours": cf le catéchisme sur la définition de l'Eglise.


Pire: tous leurs sacrements étant douteux, cette "église" comporte nombre de non baptisés! La FSSPX a dès son origine eu le souci premier de "baptiser sub conditione" après examen du cas par cas.


Enfin, la définition dogmatique précise que seuls les baptisés non schismatiques, non hérétiques, non apostats, non excommuniés validement, appartiennent au corps de l'Eglise. 


Quant aux papes, seule prévaut la reconnaissance universelle "urbi et orbi" qui selon St Robert Bellarmin  "valide" leur élection même si cette dernière fut frauduleusement obtenue lors des Conclaves, à commencer par celui de Roncalli, fumées blanche, noire, blanche en 1959 pour Jean XXIII. Rien ne sert donc de pencher pour l'opinion d'un Dom Guérard des Lauriers versus Mgr Lefebvre. Ce dernier a pour lui toute la pratique et les diverses théories en la matière, collectées quasi magistralement par l'abbé O Rioult dans son maître livre l'Eglise et l'Apostasie. 


Mais pour en revenir à l'église conciliaire, elle est :
- une oeuvre d'hommes d'Eglise, 
- une oeuvre romaine,
- une oeuvre "papale",
- une institution humaine, ayant une "constitution", celle du droit canon 1983,
- une oeuvre "morte" selon Dieu à l'ange de l'Eglise de Sardes,
- un 'appareil es modernistes selon le Père Calmel,
- le pandemonium de l'antéchrist selon toujours le même pre Calmel,
- et donc la seconde bête de l'Apocalyse, qui est aux lévites ce que la première est aux politiques.


L'homme étant religieux autant que social, et selon le cardinal Pie, la question sociale étant d'abord une question de culte, 


alors Satan résout la question politique et sociale aussi par la question du culte: instituer une "église" qui n'a de l'Eglise que la forme apparente de la papauté et de l'Agneau, à Rome même, c'est vraiment attirer tous les catholiques à "oeuvrer"... pour l'adoration de l'homme de perdition à venir.


Encore une fois et semper idem, je ne condamne personne en particulier, surtout les "illusionnés", mais chaque homme en particulier doit savoir dans quelle "institution" il met les pieds!


Pour l'instant, la "ROME CONCILIAIRE" est le gouvernement d'une institution ecclésiastique de droit canonique antéchristique.


D'où il suit que la prélature personnelle sera aussi une institution de droit antéchristique, dans laquelle tous les membres risquent de perdre leur âme, évêques, prêtres, laics. 


Nullam partem!
Non possumus!
La nécessité de survie de la Tradition demeure plus que jamais, et il ne lui reste que la "juridiction de suppléance universelle", hors juridiction redevenue ordinaire mais conciliaire de la néo-FSSPX.


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 184
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 17 Avr - 10:55 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

citation:
 comment les successeurs des Apôtres font pour ne plus se comporter en successeurs des Apôtres ?


A mon humble avis, l'apostasie comporte deux niveaux, comme le libéralisme:
- modéré, c'est le libéral pour lequel vaut "toutes les vérités". Le droit à l'erreur devient droit de l'erreur égal aux droits de la vérité, que l'on tait par conséquent. C'est le fameux aggiornamento de Jean XXIII, le "verbe" de l'Eglise "adapté" à l'oreille du monde moderne...
- radical, l'erreur est imposée par voie de "juridiction", pas de liberté pour les "ennemis" de la "Liberté" absolue et totale de l'erreur.


Julien l'Apostat fut d'abord l'un, puis l'autre en voulant rebâtir le Temple à Jerusalem....


Notons que le "messianisme" conciliaire est typiquement judaïsant, la Souveraineté étant celle ... du "Peuple", prétendu "de Dieu", alors même qu'il apostasie... Les papes n'y échappent pas: Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer ont été les seuls deux successeurs des Apôtres à s'être comporté comme St Paul reprenant Petrus judaïsant.


L'Eglise de Sardes est donc un "corpus" dont la tête humaine (papes et évêques conciliaires) est en déréliction de raison (perversion de l'intelligence de la foi, Dieu seul sachant leur foi réelle au for interne), mais agissant de manière épileptique comme un organe étranger au sein du Corps mystique, et provoquant la mort de beaucoup de membres à la grâce.


Mais si errare humanum est, perseverare diabolicum.
St Pie X note l'ignorance après l'ogueil comme source du modernisme. Donc une forme d'aveuglement volontaire sur la doctrine révélée. 


"Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés" concerne le seul for interne, que seul Dieu connaît vraiment. Il nous faut donc nous abstenir de juger des intentions profondes, y compris celles du Pape François, et de chaque "successeur des Apôtres" comme vous dites.


Mais "vous jugerez l'arbre à ses fruits". Donc au for externe, y compris et surtout celui de la profession publique de foi, l'apostasie est générale, mais en plus "institutionnalisée" à Rome même!


Nous avons donc peut-être certains "bons" évêques, mais dont l'erreur est de se maintenir  au sein d'un nouveau Sanhédrin romain qui excommunie le Corps mystique de toujours, comme le firent certains pharisiens du temps de NSJC!


Ils font partie simultanément de deux sociétés "imbriquées": celle du peuple élu, à ce jour l'Eglise, et celle de son gouvernement ecclésiastique qui n'a plus pour père Abraham ou le Christ, mais le père du mensonge.


Kyrie eleison


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2017
Messages: 147

MessagePosté le: Lun 17 Avr - 19:58 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

Je précise tout de même que mon paragraphe avec "perplexe" plus haut était une réaction au tradi décomplexé imaginé par l'abbé Lorans.


Et la phrase : "comment les successeurs des Apôtres font pour ne plus se comporter en successeurs des Apôtres ?" 
Ce n'était pas une question mais un douloureux constat. 


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 184
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 17 Avr - 20:39 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

Reste que exprimer le réel suppose utiliser les mots justes.


Un successeur des Apôtres apostat, schismatique, hérétique n'est plus successeur d'apôtre, mais faux prophète.


Si par démission de la juridiction ordinaire il fait toujours partie du Corps mystique qu'il détruit de l'intérieur mieux qu'un FM ou un israelite de l'extérieur, il est un ennemi pire que ceux-ci et à fuir, écarter, encore moins se mettre sous sa "juridiction ordinaire" que lui "conserve" une "Rome" elle-même apostate, schismatique, hérétique...


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 184
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 17 Avr - 20:46 (2017)    Sujet du message: église conciliaire ou secte conciliaire ? Répondre en citant

A vrai dire, je préfère avoir en face de moi un FM ou un israelite, c'est plus franco de port...


Il n'y a rien de pire qu'un prélat conciliaire, et ses 100taines  de nuances de gris...


Autant on peut excuser les laïcs conciliaires, car un catholique est "naturellement" obéissant à "son" clergé, autant il faut vomir les clercs conciliaires et ralliés...
Je pense que Dieu aussi les vomit car ils aiment être aimés plus qu'aimer véritablement.
Bref des "mondains" dans le pire sens du mot...
Et "médiatiques" évidemment pour un Christ en sucre d'orge...


On est aux antipodes du Sel de la terre...


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template