Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

pédophilie massive en israël

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 124
Localisation: Genève

MessagePosté le: Jeu 6 Avr - 22:36 (2017)    Sujet du message: pédophilie massive en israël Répondre en citant

On a remarqué ces derniers temps une recrudescence d'attaques contre le sacerdoce catholique sous le biais d'affaires de pédophilie. Même les modernistes ont eu à subir le harcèlement de certains journalistes. (cf Barbarin à Lyon)
Ce n'est certes pas le souci des "victimes" qui poussent ces journalistes . Mais bien la haine du prêtre catholique. Derrière ces campagnes on devine l'action des loges qui veulent tuer ce qui reste encore de sacerdotal dans la chrétienté.
Ne serait pas pour cacher ou minimiser ce qui se passe ailleurs ?

lisez ci dessous :

Citation:

source : libération
Vingt-deux adultes suspectés de viols sur mineurs ont été arrêtés. Leurs actes étaient connus de certains responsables extrémistes de la communauté juive, qui ont caché leur existence aux autorités.Pédophilie : pourquoi la communauté ultraorthodoxe d'Israël est ciblée


L’émoi est à son comble au sien de la communauté ultraorthodoxe d’Israël après l’arrestation, dans la nuit de dimanche à lundi, de 22 adultes accusés de pédophilie et de viols sur mineurs. Dans le cadre de ce coup de filet sans précédent dans l’histoire judiciaire israélienne, plusieurs dizaines de policiers opérant simultanément ont arrêté leurs cibles dans tous les grands centres ultraorthodoxes du pays, tels que la ville de Bnei Brak (banlieue de Tel-Aviv), celle de Beit Shemesh, le quartier de Mea Shearim (Jérusalem), ainsi que la colonie de Beitar Illit (Cisjordanie).
Agés de 20 à 62 ans, les suspects étaient connus de longue date pour leurs méfaits au sein de leur communauté, mais ceux-ci n’avaient jamais été portés à la connaissance de la justice israélienne. Parce qu’une partie de l’ultraorthodoxie ne reconnaît pas l’existence de l’Etat hébreu pour des raisons religieuses et qu’elle ne veut donc pas avoir à faire aux «institutions sionistes». Mais également parce que ses rabbins régissent tous les aspects de la vie de leurs ouailles, à qui ils ordonnent d’éviter au maximum les contacts avec le monde laïc, forcément perverti. L’ultraorthodoxie représenterait 10% de la population israélienne et bon nombre de ses membres préfèrent laver leur linge sale en famille pour préserver l’image de leur communauté.
La frange la plus extrémiste de la communauté
Voilà pourquoi la police a mené son enquête préparatoire comme si elle devait infiltrer une organisation criminelle. En recrutant des informateurs et en organisant des filatures, des surveillances ainsi que des écoutes téléphoniques. Ses premières informations, la police les a obtenues grâce aux archives de Moshé Kiviti, un activiste ultraorthodoxe et antisioniste qui passe également pour un «juge de paix» dans son petit milieu. C’est à lui, en tout cas, qu’était confié le soin de traiter les plaintes pour agressions sexuelles émanant de personnes que lui envoyaient les rabbins. Après un simulacre de procès à huis clos, certains des «justiciables» étaient exilés dans d’autres villes, d’autres contraints de prendre des médicaments régulant leur libido ou envoyés chez des thérapeutes ultraorthodoxes. Ces derniers oubliaient, eux aussi, de signaler les affaires aux autorités judiciaires et sociales, alors que la loi les y oblige. Dans l’un des cas qu’il a eu à traiter, Kiviti a ordonné la fermeture du commerce tenu à Jérusalem par la mère du «coupable». Une peine assortie d’une forte amende.
Interpellé lundi, Kiviti est l’un des responsables du «comité pour la pureté du camp», une organisation informelle qui s’est, au fil des années, arrogé le statut de gardien de la vertu de la frange la plus extrémiste de la communauté ultraorthodoxe. Egalement connue sous le nom de Michteret Hatzniout («police de la pudeur»), cette milice utilise souvent la violence envers des femmes ultraorthodoxes dont le comportement est jugé «impudique». Elle rackette également des commerces fonctionnant dans les quartiers ultraorthodoxes en les obligeant, par exemple, à payer une amende pour ne pas disposer d’une entrée séparée pour les hommes et pour les femmes.
180 affaires sexuelles consignées dans des carnets
Les enquêteurs ont découvert le rôle de Kiviti par hasard. Parce que son nom apparaît dans un dossier de violences et de chantage pour lequel il a été arrêté à la mi-février. Une interpellation suivie d’une perquisition a été menée à son domicile, où les policiers sont tombés sur une trentaine de carnets verts, roses, bleus et violets contenant le protocole des «procès» organisés par le suspect. Ceux-ci contiennent les protocoles des 180 affaires sexuelles «jugées» par Kiviti en deux ans. Ce qui signifie qu’au-delà de la vingtaine de suspects de pédophilie et de viols arrêtés lundi – parmi eux, plusieurs ont d’ores et déjà avoué –, 160 autres courent encore librement au sein de la communauté ultraorthodoxe.
Les arrestations menées par la police israélienne suscitent d’autant plus de tension au sein de la communauté ultraorthodoxe que, depuis plusieurs semaines, sa frange la plus radicale manifeste à l’appel du rabbin Schmouel Auerbach contre la conscription de certains de ses membres dans les rangs de Tsahal, l’armée israélienne. Ces protestations sont toujours violentes : 3 blessés et 27 arrestations ont été recensés au début de la semaine.
Lors du déclenchement du coup de filet de lundi, de nombreux supporters d’Auerbach ont cru que l’«entité sioniste» venait s’en prendre à eux en raison de leur opposition à la conscription. Ils ont donc balancé tout ce qui leur passait sous la main sur les véhicules des enquêteurs – dont certains ont été gravement endommagés – et ont sans doute permis, sans le vouloir, à plusieurs prédateurs sexuels de s’échapper.
Nissim Behar Correspondant à Tel-Aviv




Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 124
Localisation: Genève

MessagePosté le: Sam 8 Avr - 12:43 (2017)    Sujet du message: pédophilie massive en israël Répondre en citant

On se demande vraiment pourquoi un suédois ( Ali Fegan) est en quête de prétendus "nazis" au sein de la tradition catholique. C est qu il paraît que les suédois ont le même syndrôme ( de stockholm) que les allemands. Ils essayent de faire oublier leur passé au peuple "élu". 
Voici d ailleurs ce qu en dit un intervenant sur le forum dit catholique : 








Un détail en passant par Aigle 2017-04-08 10:09:58

Imprimer



Merci cher Bénigne de vos explications.

J'ajoute un détail : la Suède a conduit pendant la seconde guerre mondiale une politique de pseudo neutralité qui fut de facto très favorable au Reich allemand. Mais après 1945 la Suède a réussi à faire oublier tout cela en optant pour une politique étrangère tiers mondiste voire pro soviétique...qui lui valait les compliments de Moscou ...

Je pense qu''aujourd hui Stockholm n'a qu'une peur : que de mauvis esprits,à Jérusalem ou à New York , déterrent cette vielle histoire. C'est peut être pour cela que certains milieux suédois sont très zélés dans leur condamnation de l'intégrisme et de l'antisemistisme...
 
 



Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 124
Localisation: Genève

MessagePosté le: Dim 9 Avr - 20:31 (2017)    Sujet du message: pédophilie massive en israël Répondre en citant

Ali Fegan a donc réussi à dégoter une personne qui témoigne contre un prêtre de la tradition. Bizarrement cette personne qui prétend être une victime témoigne devant un journaliste gauchiste et ne va pas porter plainte en justice ?? 
 Le témoignage ne vaut rien et il a même un caractère gravement diffamatoire contre le prêtre.
Bref toute cette histoire sent à plein nez la grosse campagne anticléricale .
On notera aussi au passage que ces attaques récurrentes contre le sacerdoce interviennent souvent au moment des grandes fêtes catholiques ( Noël et Pâques). C est que le peuple déicide a du mal à supporter que les hommes se tournent vers le vrai Sauveur à ce moment . Alors quoi de plus normal que d attquer ses représentants pour essayer de salir l honneur du Christ dans son sacerdoce . 


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template