Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Futur Synode sur la Vocation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 221

MessagePosté le: Sam 6 Mai - 18:11 (2017)    Sujet du message: Futur Synode sur la Vocation Répondre en citant

Futur Synode sur la Vocation et les jeunes : les homosexuels à l’assaut du sacerdoce
dans Religion Catholique — par Francesca de Villasmundo — 6 mai 2017 http://www.medias-presse.info/
 
Le monde arc-en-ciel part à l’assaut du sacerdoce ! Après le « mariage pour tous » il est temps pour eux de revendiquer le « sacerdoce pour tous » !
Après l’ouverture au sacrement de l’Eucharistie pour tous, promue dans l’Exhortation Amoris Laetitia, aboutissement déplorable mais dans la logique doctrinale laxiste des deux Synodes sur la Famille, c’est au tour du sacrement de l’ordre d’être revendiqué pour tous.
En octobre 2018 se déroulera, selon la volonté du pape François, un nouveau Synode d’évêques ayant pour thème cette fois-ci « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. » Chaque diocèse recevra un questionnaire afin de préparer cette prochaine rencontre épiscopale mondiale, le but étant de recueillir les avis et les idées du plus grand nombre.
L’Association italienne « Projetto Giovani Cristiani LGBT » (Projet Jeunes Chrétiens LGBT) qui a pour vocation de faire de l’entrisme homosexualiste au sein de l’Église a décidé de faire entendre sa voix :
« Comme groupe de jeunes croyants homosexuels, écrivent-ils dans une lettre ouverte, nous nous sentons fortement interpellés par la thématique et nous sommes fermement convaincus que cela est une occasion unique (Kairos) pour apporter notre petite mais significative contribution aux pères synodaux. La vocation, humaine et chrétienne, regarde tous les jeunes et c’est vraiment la clé de voûte pour une vie pleine et heureuse.
A plus forte raison, dans la recherche de notre appel spécifique et personnel, nous souhaitons impliquer le plus grand nombre possible de filles et garçons, croyants ou non, pour élaborer un document final, synthèse des différentes contributions, à envoyer au Synode. »
Cette bande de jeunes homosexuels continue son appel en s’adressant concrètement à deux groupes distincts : premièrement à « chaque personne individuellement » pour leur demander sa contribution et ensuite plus spécifiquement aux « groupes chrétiens LGBT, à leurs familles et à leurs amis. » Cette distinction, discriminatoire diront certains esprits subtils, témoigne bien à elle-seule de la volonté affichée de ce collectif LGBT de peser sur le Synode en tant qu’homosexuels et d’influencer dans la direction d’une ouverture au monde arc-en-ciel les travaux synodaux. Il suffit de parcourir leur site pour constater que ce jeune lobby LGBT veut avoir sa place reconnue et officielle au sein de l’Église romaine.
On peut se demander d’ailleurs aussi qu’est-ce que des incroyants ont à participer à la préparation d’un Synode d’évêques qui se définissent publiquement comme catholiques. Mais il est vrai que l’Église actuelle possède plus les caractéristiques d’une auberge espagnole où toutes les doctrines hétérodoxes ont droit de cité, qu’elle n’a conservé les quatre notes qui font la visibilité de l’Église : l’Unité, la Sainteté, la Catholicité et l’Apostolicité. Mgr Lefebvre affirmait déjà en son temps que l’Église officielle ou conciliaire ne les avait pas. Que dirait-il aujourd’hui face à cette crise doctrinale et morale qui n’a fait que s’amplifier dans le monde catholique et dans la Rome qu’il qualifiait de « néo-moderniste » et de « néo-protestante » ou nommait une « nouvelle Église » ou « Église conciliaire » ! Au soir de sa vie il concluait dans une lettre à Mgr de Castro-Mayer du 4 décembre 1990 : « Cette fausse Église est en rupture toujours plus profonde avec l’Église catholique .»
Jamais il n’aurait pu envisager tout d’abord que des catholiques oseraient s’afficher ouvertement comme des homosexuels revendicatifs d’une place publique dans l’Église ni par la suite qu’ils se permettraient de vouloir influencer, sans complexes ni scrupules, un Synode d’évêques. Cette lettre ouverte du Projet Jeunes Chrétiens LGBT qui est soutenu par des prêtres, des religieux et des religieuses montre bien la perte au sein de l’Église conciliaire des quatre notes qui font l’Église catholique.
Francesca de Villasmundo


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template