Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nouveau site web: Canadafidele

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ThomasIesu


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2017
Messages: 15
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 14:47 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Chers amis,


Nous vous partageons un nouveau site web canadien, http://canadafidele.wordpress.com/ . Ce site a pour mission de relayer les nouvelles et actualités de monsieur l'abbé Pierre Roy, établit dans les maritimes.




Ad multos annos!


Dernière édition par ThomasIesu le Mer 25 Jan - 16:40 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Jan - 14:47 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2017
Messages: 41
Localisation: USA

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 16:18 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Non una cum.
_________________
Tradidi quod et accepi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 21:18 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Qui est non una cum?
l'abbé Pierre Roy?


Du moment qu'il n'est pas sédévacantiste, bienvenue.
Comme l'abbé Coache et bien d'autres!


Prier pour (for) le pape est une prière des litanies, pas une prière sacerdotale du canon de la messe.


On peut être "una cum" les intentions définies par l'Eglise pour être celles du souverain Pontife.
On ne peut pas être "una cum" les intentions du pape redéfinies par la Rome conciliaire.


Tout en affirmant que l'Eglise a son pape ... absent, parti dans une contre-façon de l'Eglise, contre-façon qui n'est pas une "métaphore". 


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 245

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 22:36 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

à Axel Thienpont, sans vouloir ni manquer au respect ni à la charité, un problème avec la néo-FSSPX est qu'elle ne forme pas les fidèles à la crise de l'Eglise.  Les prêtres de la néo-FSSPX ont reçu beaucoup d'instructions et d'explications de Mgr Lefebvre sur le sujet, et ils gardent cette science pour eux, comme s'ils avaient peur de scandaliser les fidèles ! Par conséquent cela fait des gens, dont nous faisons partie, qui ont ou qui ont eu des idées très confuses sur le pape, sur l'histoire du Concile, sur les sacrements conciliaires, sur la légitimité de la désobéissance, ...

Depuis qu'on a un peu quitté la FSSPX, qu'on a senti la dérive, c'est plus que jamais le moment de se former et de se rendre compte de ce qui nous a échappé : et justement Mgr Lefebvre a expliqué cette question formelle du "una cum" pendant le canon de la messe, il s'affranchit clairement d'une participation aux orientations oecuménistes (etc.) promues par Jean-Paul II à l'époque.

Si un prêtre traditionaliste ne nomme pas le pape François pendant la messe, c'est qu'il pense que c'est illicite (voire scandaleux ou sacrilège). S'il pense que c'est illicite, c'est soit parce qu'il estime que les actes publics de François le rendent étranger à la fonction papale, soit qu'il craint qu'accepter François lui ferait suivre ses dérives. Sur ce dernier aspect, s'il pense que c'est manifester une union avec François dans l'Eglise conciliaire et en dehors de l'Eglise catholique, c'est qu'il pense que François n'appartient plus à l'Eglise catholique, et par conséquent il ne comprend plus comment l'église conciliaire a besoin de l'Eglise catholique pour subsister. Ou s'il pense qu'il ne remplit plus la fonction papale, c'est que le siège est vacant et que l'on n'a plus qu'un imposteur hérésiarque à la place.

Le problème de prudence avec le sédévacantisme dans les temps actuels :
Si quelqu'un pense que le siège de François est vacant, petit à petit il en conclut que c'est à cause de cela qu'il nous est permis de désobéir aux orientations conciliaires. Ensuite il se base sur le "constat" que les dérives conciliaires ont été formellement organisées par un non-pape. Ensuite il en conclut que c'est la seule bonne raison de désobéir à Vatican II et au reste. Puis il nous accuse de nous adonner à de la liberté de conscience vis-à-vis de Rome puisque nous jugeons des décisions prises par une Rome "valide". Et le sédévacantiste finit par ne plus comprendre comment les catholiques ont pu participer à la révolution conciliaire puisqu'il s'est interdit un certain discernement en la matière. Et il devient le miroir des ralliés qui pensent aussi que nous nous permettons d'adapter à notre gré notre attitude par rapport au Saint-Siège, selon une liberté de conscience quasi-schismatique. Je n'invente pas de raisonnement alambiqué, tout cela est dans l'histoire de la réaction traditionnelle depuis 1970 à 2017. Et un prêtre n'a pas le droit d'emmener les fidèles sur cette voie.

C'est à cause de la veine dont sont tirés les actuels traditionalistes que se pose le problème de ces dérives conceptuelles lorsqu'on veut jouer avec la question du pape. (Un paradigme intermédiaire qui fut proposé - et par Rome elle-même en quelque sorte - a été de considérer un inacceptable remodelage de l'Eglise catholique en une Eglise conciliaire). Certes, un jour, au rythme du Concile, il n'y aura peut-être pas de pape pendant un certain temps, ou peut-être qu'il y aura toujours un pape. Si la Providence veut qu'un jour, au-delà du petit nombre de "tradis fidèles" que nous sommes, une sérieuse critique du Concile et de ses conséquences ait lieu par des gens désillusionnés (à ce jour je n'inclut pas les cardinaux Schneider et Burke dans cette catégorie), et de plus si en parallèle le pape est encore plus le fruit du Concile que ne l'est François, éventuellement la question sera posée sereinement. Mais ce n'est pas la peine d'anticiper sur la Providence


Pour la question de la "métaphore", j'ai continué d'y penser depuis un mois. Une expression plus juste est de dire que c'est une synthèse : on obtient l'existence de l'Eglise conciliaire en partant d'éléments tangibles puis en les recomposant dans un jugement synthétique - lequel préserve la réalité des éléments qui le composent. C'est leur rattachement particulier à un élément formel qui nous fait défaut, si je ne me trompe, bien qu'un sentiment commun est que ce qui nuit à l'Eglise du Christ sert à la société du Diable.

Pour la contre-façon, je comprends l'idée, on pourrait dénoncer comment l'autoritarisme des quelques derniers papes, pour imposer plusieurs orientations humanistes, est une parodie de l'infaillibilité destinée à défendre le dépôt de la Foi ; mais je ne vois pas comment vous pourriez prendre l'expression au pied de la lettre


Revenir en haut
ThomasIesu


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2017
Messages: 15
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 00:24 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Monsieur l'abbé Roy a quitté la FSSPX, car il a reçu l'interdiction de parler à propos des accords avec Rome. Il est indépendant pour l'instant, mais il fréquente quelques prêtres de l'Union Sacerdotale Marcel Lefebvre.

Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 245

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 08:14 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Un article sur la question du "una cum" :
http://sodalitium-pianum.blogspot.fr/2017/01/the-prayer-una-cum-for-pope-in…


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 14:05 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Merci Gilou47 pour vos explications sur ce que vous pensez de ce que Mgr Lefebvre a dit et écrit.


Je suis contre tout sédévécantisme non justifié par des preuves matérielles, et donc contre tout sédévacantisme comme jugement formel hors de ces preuves dites matérielles.


C'est comme cela que je comprends l'attitude de Mgr Lefebvre, contre par exemple celle de Mgr Guérard des Lauriers, sédévacantiste modéré, ou si l'on veut "pratique" (pour plagier l'abbé Pfluger!  Embarassed ). Ecartons d'office Mgr Sanborn, sédévac radical, prononçant un jugement formaliter sans preuves materialiter: il n'a jamais suffi dans l'histoire de l'Eglise, qu'un pape ou plusieurs soient faviens heresim pour ne pas être pape de l'Eglise.


Mgr Guérard des Lauriers est dans l'erreur en disant "pape materialiter" mais "non pape formaliter". L'abbé Rioult semble penser que ce n'est qu'une façon d'exprimer ce que pense Mgr Lefebvre au fin fonds de sa pensée, mais que c'est par simle prudence naturelle que Mgr Lefebvre se refuse à l'exprimer publiquement. J'ai répondu à l'abbé Rioult que c'est faux. 


Le sensus Ecclesiae passe en premier. L'Eglise a toujours formaliter et materialiter un chef et un seul, le pape.
Mgr Lefebvre ne focalise pas sur la personne physique, qu'il ne conteste aucunement de droit, ni materialiter, ni formaliter, faute de preuve materialiter. Il ne conteste que les oeuvres, dont la principale est d'ailleurs une personne morale, la Rome conciliaire. C'est cette personne morale que tout catholique doit refuser, pas la personne physique du pape voulue materialter et formaliter par NSJC. C'est cette personne morale que le pape doit quitter en premier pour retrouver l'autorité de NSJC sur le Corps mystique. En attendant, juridiction de suppléance non du pape, mais des oeuvres du pape, malgré le pape (et non malgré l'Eglise comme l'a écrit ce bon abbé Barrère dans un Pélican!).


Quant au Non una cum, il n'est en rien un sédévacantisme.
Una cum ne peut signifier que la communion des saints, car c'est une prière de prêtre alter Christus. le prêtre ne peut être en communion qu'avec les "intentions formaliter du Souverain Pontife" et de l'évêque du lieu, les intentions énoncées dans par exemple les prières pour les Indulgences.


Materialiter ar contre, Una cum n'est pas permis pour être en communion avec les intentions de la Rome conciliaire, ni avec les prélats qui font leurs ces intentions-là!


Ma conclusion est simple:
le non Una cum est excusable parce que justifiable. 
Mais le sédévacantisme même pratique (refuser d'aller voir le pape pour lui dire Nullam partem avec sa nouvelle "église"), est inexcasable, parec que injustifiable non seulement par prudence naturelle, mais aussi par prudence surnaturelle.


Il faut aller à Rome, mais pour dire au pape: "Quittez cette église des conciliaires!".


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 14:09 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Excusez ma précitation, because rdv immédiat...

Revenir en haut
paulus


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2017
Messages: 4
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 16:17 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Beaucoup d'énergie de dépensée pour condamner un symptome. Quand le Vatican sera libéré de la secte moderniste, maçonique et humaniste, le sédévacantisme n'aura pu lieu d'être et s'eteindra de lui même. La Fsspx a perdu beaucoup de temps à ce sujet et elle ne ne peut conclure et tant d'autres prêtres ou fidèles aussi. Un clown revétu d'une robe blanche n'a jamais fait un pape. penser cela c'est se moquer du catholicisme et du Christ. 


Allez trouver quelqu'un à convertir en lui expliquant ce galimatias et il va partir en courant. Les personnes qui se convertissent ne veulent pas de l'humanisme, ni du modernisme et il se moque du pape ou soi-disant tel comme de l'an 40.


la résistance est en train de sombrer dans ce faux problème comme l'a fait la Fsspx. 
Les "résistants" tremblent de se faire traiter de sédévac ; la belle affaire. 


Si on combattait le sectarisme et l'esprit mondain plutot que le sédévacantisme, la religion catholique serait grandie. 


Revenir en haut
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 56

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 16:26 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

 
Citation:

Règle du discernement des esprits n° 318

Il importe, au temps de la désolation, de ne faire aucun changement, mais de demeurer ferme et constant dans ses résolutions et dans la détermination où l'on était avant la désolation, ou au temps de la consolation. Car, comme c'est ordinairement le bon esprit qui nous guide et nous conseille dans la consolation; ainsi, dans la désolation, est-ce le mauvais esprit, sous l'inspiration duquel nous ne pouvons prendre un chemin qui nous conduise à une bonne fin.


Chers amis, cette guerre intestine à propos du sédévacantisme est-elle utile ? Porte-t-elle du fruit ? Tous ceux qui ont étudié ce sujet sérieusement concluent qu'on ne peut conclure... Alors ne ferions-nous tous pas mieux d'étudier et appliquer très sérieusement la règle du discernement des esprits rappelée ci dessus...

Dans la situation d'obscurité où nous vivons, continuons à faire comme faisaient nos ancêtres, priant pour le Pape plus ou moins exemplaire... Et un jour l’Église tranchera... En attendant tenons-nous bien éloignés du libéralisme qui règne en maître dans l'église conciliaire...


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 245

MessagePosté le: Mar 24 Jan - 00:10 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

A Axel Thienpont : d'accord pour la "personne morale" qu'est la Rome conciliaire et que tout catholique doit refuser. Mais je ne vous suis pas bien sur la phrase suivante : "C'est cette personne morale que le pape doit quitter en premier pour retrouver l'autorité de NSJC sur le Corps mystique." Sa formulation est pour le moins dangereuse. Certes l'activisme du pape en faveur du conciliarisme nuit considérablement au bon exercice de son autorité. Cependant, malgré cela, il détient actuellement l'autorité sur le Corps mystique, et c'est pour cela :
- qu'il devrait être très puissant pour chasser l'église conciliaire ;
- qu'il faut rester conscient de notre désobéissance au pape actuel (même si c'est par obéissance au bien de l'Eglise) ;
- que beaucoup de braves catholiques, non modernistes ni même libéraux de coeur, mais seulement à moitié instruits de leurs devoirs [et peu férus de discernement!], sont restés très attachés à Rome, et essaient de suivre scrupuleusement les nouvelles règles édictées par elle, en imaginant que c'est une forme de fidélité en attendant que Rome retrouve sa gloire (sans envisager qu'ils contribuent en fait à nuire à la gloire de Rome).

Pour l'hypothèse qu'un prêtre célébrerait la messe "non una cum" sans être sédévacantiste. Il est excusable car cela peut relever d'une faiblesse intellectuelle, ou d'un sentiment passager pour avoir été fortement choqué par la tyrannie de François. Mais il n'y a pas de sagesse dans cette attitude, car la messe est un acte de l'Eglise, qui engage le prêtre sur sa doctrine et pas sur son humeur.


Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 345

MessagePosté le: Mar 24 Jan - 07:42 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

résistance catholique (Charte)

Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
Nous pouvons lire dans le Dossier Doctrinal que Morgon a envoyé à Menzingen en juin 2016 un intéressant article concernant le sédévacantisme, qui pourra permettre d'éteindre cette question définitivement ou du moins de trouver un certain apaisement.
"Le sédévacantisme reste une simple opinion théologique, qui n'est d'ailleurs pas la plus probale.
En effet, lorsqu'on étudie la chose de près, on se rend compte que le pape régnant, tout comme ses prédécesseurs imbus des erreurs conciliaires, n'exerce jamais son infaillibilité, et que sa fausse conception se sa propre fonction l'empêche certainement d'exercer un véritable magistère. Par conséquent il n'enseigne pas l'Eglise avec une vraie autorité et il peut se tromper, car un pape peut errer lorsqu'il ne remplit pas sa fonction de docteur de l'Eglise universelle avec l'assistance nous du Saint-Esprit...
Par conséquent nous ne suivons pas l'hypotèse aventureuse du sédévacantisme, mais nous préférons imiter la conduite prudentielle de Mgr Lefebvre: tant qu'il n'ya pas é vidence que le pape n'est pas pape, nous continuons à le reconnaître pour le vrai vicaire du Christ sur la tere. C'est pourquoi nous n'admettons pas l'étiquette de "sédévacantistes".


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 245

MessagePosté le: Mar 24 Jan - 18:42 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

A Paulus, Rita et Viguerie : vous dites qu'il ne faut pas perdre de temps sur cette question. Vous ne vous rendez pas compte du temps nécessaire à vous lire pour s'apercevoir finalement que vous êtes hors sujet. Alors non je ne prendrai pas le temps de rédiger quelque chose à votre encontre et je vous laisse à vos états d'âme... 

Revenir en haut
paulus


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2017
Messages: 4
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 24 Jan - 19:08 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

je n'ai pas d'état d'âme. je dit que c'est le même débat stérile qui nène nulle part, sauf à stigmatiser des fidèles. la Fsspx a perdu enormèment de temps à cela, pour ensuite en faire un tabou car elle n'avait aucune solution. Je maintiens qu'il n'y a aucune solution à ce jour et quand bien même vous auriez la clé du problème, vous seriez dans l'incapacité totale de faire accepter votre raisonnement. en cela, vous rejoignez les sédévacantistes qui ne pensent qu'à accuser les fidèles refusant votre théorie. 


A ce jour, le remède n'est pas la théorie, mais l'application de la doctrine existante et traditionnelle ainsi que  la charité. 


Car a bien considérer la crise, on peut se poser deux questions :


Pourquoi après plus de 30 ans de messe de St Pie V, les fidèles en sont-ils à lorgner du côté de la secte conciliaire ?
Pourquoi après 5 ans de résistance , les fidèles sont-ils incapables de s'unir pour travailler CONCRETEMENT à la restauration catholique ?


A ce jour, et malgrè maints discours, nous en sommes toujours à "La Messe pour tous et chacun pour soi."


Alors, je ne sais qui rêve le plus, et comme les abbés le disent, dénonçons la secte conciliaire, moderniste, maçonique et libérale, mais pour le pape et les personnes ne nous disputons pas inutilement.


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 11:33 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

D'accord avec vous Paulus, sauf que ceux qui ont pris la tête de la FSSPX officiellement en 2012 (après l'avoir infestée bien avant!) n'ont qu'un seul argument d'autorité, le plus faible qui soit:


"Vous êtes des sédévacantistes pratiques!". 


J'estime de la plus haute importance pour la Tradition, donc pour l'Eglise, de démolir dogmatiquement de tels sophismes. 


Dire que tout pape est faillible ne suffit pas ici, car il s'agit en fait de papes ignorants pratiquement tout du dogme. Il faut donc en déduire que des malades d'Alzheimer spirituel peuvent être papes, le temps que NSJC le voudra... 


Ce n'est ensuite que l'on comprend pourquoi "on ne peut traiter avec eux"!
Ceux qui le recherchent ont perdu au moins le simple bon sens, et donc leur "foi" est une crédulité délirante...


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 235
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 13:16 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Mgr Lefebvre ne parlait pas de papes Alzheimer mais de papes libéraux, ou de papes à double visage. Ratzinger était vraiment l'un d'eux et le plus dangereux de tous

Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 27 Jan - 12:42 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele Répondre en citant

Mais Mgr Lefebvre n'a pas vécu Ratzinger devenu pape.
Mgr Tissier ne le définit pas seulement comme libéral, mais "pire": agnostique!


Le libéralisme s'aggrave d'une "perversion de l'intelligence", qui semble empêcher tout retour en arrière du simple libéralisme...


Tous les auteurs catholiques sur le libéralisme en définissent deux étapes, le modéré et le radical.
Si l'on peut encore attendre quelque lucidité du premier, et donc un retour possible de ses erreurs (Jaques Ploncard d'Assac faisait encore "confiance " en Paul VI même à la fin de son livre "l"Eglise occupée"), on ne peut en dire autant de Benoit XVI!


Quant à François!


Evidemment rien d'impossible à Dieu...  


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:48 (2017)    Sujet du message: Nouveau site web: Canadafidele

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template