Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jean MADIRAN dans l'erreur dogmatique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 199
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 12:59 (2017)    Sujet du message: Jean MADIRAN dans l'erreur dogmatique Répondre en citant

MAI 30
Les deux héritages
par Jean Madiran
[…] Le modernisme, ayant été décisivement empêché par saint Pie X d’imposer sa révolution dogmatique, a changé de terrain et de stratégie, et fomenté une révolution culturelle. […] 
Supposons que, par impossible, un concile moderniste se soit triomphalement tenu au début du siècle, vers 1905 ce concile aurait ouvertement modifié la formulation et l’interprétation des dogmes catholiques. L’astuce moderniste de Vatican II est de n’avoir, le P. Congar le souligne assez, mis à mal aucun dogme en particulier. Il n’y a eu aucune révolution explicitement dogmatique. 
Mais la révolution culturelle a consisté, laissant les dogmes intacts, à les laisser au grenier, à la cave ou à la poubelle ; à ne plus s’en occuper ; à en détourner l’attention ; à en vider l’enseignement ; à remplacer le catéchisme par une catéchèse qui parle de tout sauf des connaissances nécessaires au salut. Car les dogmes ne sont rien d’autre ; rien de moins. Tout dogme est une connaissance nécessaire ; toute connaissance nécessaire est un dogme. Dans l’ordre de la connaissance, c’est le dogmatique et seulement le dogmatique qui est nécessaire au salut éternel. Vatican II n’a réformé aucun dogme, il les a tous dévalorisés en situant son pastoral au-dessus du dogmatique des autres conciles. Paul VI a reconnu à Vatican II autant d’autorité et plus d’importance qu’au concile de Nicée, il a fait de cette reconnaissance indue la marque indispensable de l’obligatoire soumission au concile. Il est possible que des évêques médiocres, principalement occupés d’administration financière et de mondanités syndicalo-publicitaires, n’aient pas bien aperçu où les conduisait un tel changement culturel dans les perspectives, les critères, les valeurs. Mais un abbé Berto, mais une Luce Quenette voyaient aussitôt, par fidélité à leur grâce et à leur métier, que ce nouveau modernisme instaurait l’impossibilité mentale d’enseigner la religion aux enfants.
La vérification est d’ailleurs faite, c’est la principale carence de l’Église post-conciliaire : elle n’a plus d’écoles et plus de séminaires ; elle ne sait plus, elle ne peut plus en avoir.
Elle se vante d’émouvoir, de comprendre, d’écouter, mais elle n’enseigne plus rien


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 12:59 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 199
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 13:35 (2017)    Sujet du message: Jean MADIRAN dans l'erreur dogmatique Répondre en citant

L'erreur est celle de tous les ralliéristes.


La Rome conciliaire ne vient pas de l'Eglise, mais vient de, et mène à, la Contre-église.


Madiran n'a pas vu tout ce qu'ont vu Mgr Lefebvre et de Castro-Mayer, mais seulement la partie "émergée" de la Rome conciliaire...


Parler de deux héritages est très juste, mais comment peut-on alors appeler "l'Eglise", une église qui "passe" de l'héritage de l'Eglise à celui de la Contre-église?


Comment appeler "Eglise enseignante" une église qui... "n'enseignerait  plus rien", selon Madiran? 


Ici Madiran est dans l"erreur dogmatique:
- la Rome conciliaire a ses propres dogmes, qui ne sont plus ceux de l'Eglise,
- c'est bien "dogmatiquement" que Lumen gentium a redéfini l'Eglise soit-disant du "Christ", alors qu'il ne s'agit que d'une "église dont la cause efficiente est un "Concile apostat".
- c'est tout aussi dogmatiquement que cette "église" n'a plus pour Souverain le Christ, et sur terre son vicaire, mais pour Souverain le "peuple de dieu" et pour pape un vicaire du Concile Vatican 2.




Affirmer que le néo-modernisme n'a pas fait de "révolution dogmatique" est l'argument chéri de tous les ralliéristes, 
argument absolument faux, car tous les dogmes catholiques ont été non seulement "mis à la poubelle" (ici Madiran dit juste!),


mais aussi remplacés par d'autres de la Contre-église.


L'antéchrist est nécessairement un "anti-verbe", un anti-dogme.
Madiran ne le nie pas, mais nie que ces"anti-dogmes" soient des "dogmes niés"... 
Ils ne seraient que des "absences de dogmes"...


Même l'abbé Gleize remet un peu de saine doctrine sur les hérésies contenues dans les documents officiels de cette "église conciliaires" (Lume gentium notamment). C'est dire si les néo-modernistes ont bien pondu de nouveaux "dogmes"! 


C'est toute l'erreur d'un Mgr Tissier de Mallerais: il ne voit pas que les papes de l'Eglise se soumettent aux "dogmes conciliaires", et font du Concile Vatican 2 la cause efficiente de la "Contre-église des conciliaires", qu'aucun catholique ne peut en conscience rejoindre de "corps"...


Pour les ralliéristes, seule la cause finale serait en "cause", question "d'intentions"...
Pour Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer, il s'agit surtout des causes efficientes: le Concile comme juridiction suprême ordinaire, des papes soumis à lui (vicaires du Concile), une "Rome pseudo-canonisée" en conséquence, et autant de "catholiques" pris en otages par une juridiction ordinaire pas catholique...


Que Madiran soit rappelé pour ses écrits de 1978 frappant juste, ne peut aujourd'hui qu'être accompagné de toutes les réserves qui s'imposent:
- erreurs dogmatiques sur la qualification de "non-dogmes" néo-modernistes,
- erreurs pratiques subséquentes sur le syndrôme du Barroux: appeler l'Eglise une église entièrement soumise autant juridiquement que "dogmatiquement" à la re-définition néo-moderniste de l'Eglise!


Kyrie eleison!


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 199
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 13:55 (2017)    Sujet du message: Jean MADIRAN dans l'erreur dogmatique Répondre en citant

exemple d'oxymore, citation de Madiran:
"Mais la révolution culturelle a consisté, laissant les dogmes intacts, à les laisser au grenier, à la cave ou à la poubelle".


Mais mettre quoi que ce soit à la poubelle, est-ce "laisser intact"????


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2017
Messages: 177

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 18:59 (2017)    Sujet du message: Jean MADIRAN dans l'erreur dogmatique Répondre en citant

Il y a peut-être des questions qui volaient au-dessus de la tête de Jean Madiran, mais on comprenait quand même ce qu'il écrivait !

Mais certes :
Jean Madiran aurait dû étudier plus précisément le nouveau rôle joué par les autorités ecclésiastique conciliaires ; ça l'aurait sans doute éclairé sur la conduire de Dom Gérard après les sacres.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:48 (2017)    Sujet du message: Jean MADIRAN dans l'erreur dogmatique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template