Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Révolution française et traditionalisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 150
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mar 27 Juin - 21:58 (2017)    Sujet du message: Révolution française et traditionalisme Répondre en citant

Je voudrais ici faire justice à l'honneur des anciens combattants de la Foi que furent tous ces prêtres de l'après concile. Souvent seuls au milieu des moqueries de leurs confrères, avec une poignée de fidèles qui venaient de divers coins du diocèse. Ce sont par exemple ces abbés "Coache, André, Serralda, Vérité, Sockel, etc ...avec Mgr Lefebvre en tête bien sûr " . Des héros en leur genre. On peut vraiment dire sans exagération que ces prêtres étaient les dignes héritiers des prêtres Réfractaires de la révolution. Mais cette fois ci, ce sont des prêtres persécutés par leur propre supérieur, par le pape lui même. Agonie ('agone' en grec c'est le combat) effroyable puisque ce ne sont pas les corps qui sont déchirés par une révolution sanglante mais les âmes par la faute d'une hiérarchie compromise avec l'erreur.

C'est ce que résume le RP Calmel dans ces phrases magnifiques ( in "Notre Dame au temps de l'Antéchrist") qui éclairent bien ce que vécurent (et vivent encore) ces prêtres réfractaires à la nouvelle Rome. Il fait une analogie avec la première guerre mondiale :
Citation:

"Sur le front de bataille, tout à l’heure, dans quelques instants peut-être, les corps allaient être broyés, déchiquetés, dans une horreur sans nom ; ce serait peut-être la suffocation inexorable, la lente asphyxie sous une nappe de gaz ; mais malgré le supplice du corps, l’âme resterait intacte, sa sérénité serait inaltérée, son recès suprême ne serait pas menacé, le plus noir des démons, celui des suprêmes mensonges, ne ferait pas entendre son ricanement, l’âme ne serait point livrée à l’attaque perfide, lâchement tolérée, des pseudo-prophètes de la pseudo-église ; malgré le supplice du corps l’âme s’envolerait de la retraite tranquille d’une foi protégée vers la retraite lumineuse de la vision béatifique en Paradis.
La grande guerre fut un temps de détresse. Nous voici entrés désormais dans un temps d’Apocalypse. Sans doute nous n’en sommes pas encore à l’ouragan de feu qui affole les corps, mais nous en sommes déjà à l’agonie des âmes, parce que l’autorité spirituelle paraît ne plus s’occuper de les défendre, semble se désintéresser aussi bien de la vérité de la doctrine que de l’intégrité du culte, du fait qu’elle renonce ostensiblement à condamner les coupables. C’est l’agonie des âmes dans la sainte Église minée de l’intérieur par les traîtres et les hérétiques qui ne sont toujours pas bannis
"


Mais voilà qu'un mauvais révisionniste ralliériste (un dénommé pérégrinus ) http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=830088 essaye de nous faire croire que ces "résistants" n'étaient, sommes toutes, que des prêtres qui exagéraient dans leur réaction, tout comme les résistants d'aujourd'hui. Ce pèlerin de François nous assène dans ces 4 lourdes études sa conception de la révolution :

Citation:
Un usage aussi manifestement abusif de l’histoire peut certes s’expliquer tout d’abord par une ignorance excusable ; mais cette ignorance semble procéder elle-même d’un certain désintérêt pour les faits : la Révolution étant considérée, comme on l’a vu, comme une sorte de monstre métaphysique et moral, foncièrement anhistorique et intemporel, les motivations, les raisons alléguées par les uns ou les autres, y compris par ceux dont on se réclame, n’ont finalement pas grande importance : seul compte le refus, nécessairement catégorique et intégral, de tout compromis avec la Révolution éternelle et par suite avec les différents visages qu’elle a pu prendre dans le temps.


Ici pérégrinus se dévoile.

On se demande si, sous cette prose dégoulinante de pédanterie et de naturalisme, ce pèlerin libéral croit tout simplement au diable ! Il ne voit pas le moteur premier de la révolution. Il ne voit pas dans la réaction des prêtres réfractaires, des prêtres antilibéraux du XIX siècles puis dans la réaction courageuse de Mgr Lefebvre et de Mgr Williamson le combat catholique contre l'esprit d'apostasie.

Pauvre "peregrinus" qui ne peut rien comprendre aux évènements d'hier et d'aujourd'hui et qui ne peut même pas comprendre Dieu lui même qui ne peut tolérer cet ordre révolutionnaire.

Sous couvert de science universitaire, de belles phrases et de quelques faits historiques, Peregrinus nous montre ce qu'il est : un vrai libéral qui ne voit pas dans la révolution son horrible visage et encore moins le danger de faire un compromis avec elle.

Peregrinus ne serait il pas le mentor de Bernard Fellay ?

A suivre..


Dernière édition par Mikaël le Mer 28 Juin - 07:51 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Juin - 21:58 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2017
Messages: 35
Localisation: USA

MessagePosté le: Mer 28 Juin - 02:52 (2017)    Sujet du message: Révolution française et traditionalisme Répondre en citant

Mikael-


Je détecte un certain degré de talent dans vos messages.


Désolé pour toute flatterie.


Peut-être devriez-vous envisager de rédiger des articles, plutôt que de répondre aux messages?


Sinon, vos talents sont gaspillés.


J'aimerais vous voir (et Gillou47) écrire des articles complets.
_________________
Tradidi quod et accepi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2017
Messages: 163

MessagePosté le: Mer 28 Juin - 15:56 (2017)    Sujet du message: Révolution française et traditionalisme Répondre en citant

Bien noté Sean, je ferai l'effort que vous suggérez. Cela dit, ça demande du temps et je risque de faire encore des réactions courtes. 

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:38 (2017)    Sujet du message: Révolution française et traditionalisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template