Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La FSSPX a le DROIT d'être reconnue !
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 281

MessagePosté le: Jeu 3 Aoû - 21:01 (2017)    Sujet du message: La FSSPX a le DROIT d'être reconnue ! Répondre en citant

Belle argumentation, merci Gilou 47

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Aoû - 21:01 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 281

MessagePosté le: Ven 4 Aoû - 07:27 (2017)    Sujet du message: Déclaration du XXIVème Chapitre Général des Chevaliers de No Répondre en citant

http://cristiadatradicinalista.blogspot.fr/


Déclaration du XXIVème Chapitre Général des Chevaliers de Notre Dame
Nous portons à votre connaissance cette importante déclaration des Chevaliers de Notre Dame. Cette déclaration rappelle les fondements d'une saine réaction catholique dans la période trouble que nous vivons : 1° rappel de l'état de nécessité 2° Refus du ralliement 3° Recours à des évêques pleinement catholiques.





 

Déclaration du XXIVe Chapitre Général
Le 23 juillet 2017
La défense de la Foi
Quelles qu’aient pu être les péripéties, il est incontestable que l’idée d’une reconnaissance romaine de la Fraternité Saint-Pie X a fait du chemin ces derniers temps : pourparlers, déclarations, confessions, mariages, d’où notamment la récente réaction des doyens et des supérieurs religieux.
1°- Etat de nécessité : Il reste en tout cas bien clair, que, Rome étant sous la coupe des néo modernistes, la défense de la Foi et de la Tradition n’est aujourd’hui possible qu’en s’appuyant sur « l’état de nécessité » créé par les graves fautes doctrinales et pastorales de la hiérarchie et des papes conciliaires et post-conciliaires. il serait en effet impossible de continuer à les défendre si l’on ne pouvait plus combattre les erreurs de l’Église conciliaire. En d’autres termes, si l’on cessait d’avoir recours à la « juridiction de suppléance », que confère au cas par cas le Droit canon dans « l’état de nécessité » pour s’en remettre à la juridiction concédée par Rome, on se trouverait dans un état de dépendance de la hiérarchie conciliaire tel que cela rendrait, en pratique, impossible de continuer de mener contre elle le combat de la Foi, ce qui serait contraire à la Règle des chevaliers de Notre-Dame, « gardiens de la Tradition » (I, 12 ; III, 8), qui leur impose de « défendre la Foi » (XVIII, 1 & 3, etc.)
2°- Refus du ralliement : Dans le cas des confessions puis des mariages, il y a eu, ceci avant même une reconnaissance canonique formelle de la Fraternité Saint-Pie X, un abandon partiel et progressif de la notion d’état de nécessité, sur lequel a pourtant reposé tout le combat de la Foi de Mgr Lefebvre. Le fait que la Fraternité Saint-Pie X accepterait une prélature personnelle ou une reconnaissance canonique, manifesterait publiquement qu’elle se soumet à la hiérarchie néo moderniste, consent à être dite « en pleine communion » avec elle, cautionne son nouveau magistère, son nouveau catéchisme, son nouveau droit canon, et s’en remet à la « juridiction ordinaire » concédée par le Saint-Siège. Dans son Itinéraire spirituel, Mgr Lefebvre dit bien : « C’est donc un devoir strict pour tout prêtre voulant demeurer catholique de se séparer de cette église conciliaire, tant qu’elle ne retrouvera pas la tradition du Magistère de l’Église et de la foi catholique ». Pourquoi refuser cette exhortation ? D’ailleurs, quand bien même la Fraternité Saint-Pie X serait assurée d’une relative autonomie et d’éventuelles garanties, très incertaines, elle entrerait ainsi dans le pluralisme conciliaire, la Tradition devenant une « option » parmi les autres. Elle franchirait alors un seuil de rupture que les chevaliers de Notre-Dame refuseront de franchir avec elle, devant défendre la Sainte Église catholique contre toutes les sectes, hérésies et erreurs dénoncées par les papes, en particulier contre la secte moderniste qui occupe Rome actuellement (cf. Règle I, 4 ; III, 8).
3°- Recours à des « évêques pleinement catholiques » : Puisqu’il est nécessaire pour tout chrétien de vivre sous la houlette d’un évêque pour « faire œuvre d’Église » en général — y compris pour les confirmations, ordinations et sacres —, nous gardons pleine confiance dans la Providence qui, parmi tous les évêques issus de Mgr Lefebvre, nous conservera toujours des pasteurs incapables de trahir leur vocation, de se « rallier » à la Rome conciliaire et de remettre la grâce de leur épiscopat en les mains d’un successeur de Pierre bien loin d’être « parfaitement catholique ». Ainsi, les chevaliers de Notre-Dame continueront-ils, selon leurs Constitutions (préambule § 5), à faire « appel au ministère du clergé resté fidèle », c'est-à-dire non rallié officiellement à la hiérarchie néo-moderniste, avec des « évêques pleinement catholiques, sans aucune compromission avec l’erreur ». Dans son Itinéraire spirituel, Mgr Lefebvre rappelle ce principe dans toute sa simplicité : « Une seule chose est nécessaire pour la continuation de l’Église catholique : des évêques pleinement catholiques, sans aucune compromission avec l’erreur, qui fondent des séminaires catholiques [...] ». Il ne précise pas des « évêques de la Fraternité Saint-Pie X » : il dit en termes généraux des « évêques pleinement catholiques », comme il a dit « un successeur de Pierre parfaitement catholique » (29 août 1987).
Notre Dame, gardez-nous du parjure !


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2017
Messages: 177

MessagePosté le: Sam 5 Aoû - 14:34 (2017)    Sujet du message: La FSSPX a le DROIT d'être reconnue ! Répondre en citant

Viguerie a écrit:
Belle argumentation, merci Gilou 47


Les premières fois que j'ai entendu parler d'accord pratique avec Benoît XVI, j'ai naïvement cru qu'il s'agissait d'être d'accord sur des mesures concrètes, "pratiques", utiles à un renouveau de Rome et de l'Eglise...


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 199
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 5 Aoû - 21:49 (2017)    Sujet du message: La FSSPX a le DROIT d'être reconnue ! Répondre en citant

On tourne autour du pot de confiture....


Pour Mgr Lefebvre, 


- la reconnaissance canonique était possible avant le codex 1983, plus après, 
- avec le codex 1983, on  a affaire à une institution canonique romaine autre que celle de l'Eglise catholique: "ce code est pire que le novus ordo",
- ce codex instaure "légalement" l'erreur magistérielle et l'immoralité qui en est la conséquence logique:
- erreur sur la définition même de la grâce et du péché (ex: le baptême introduit dans l'église, mais n'efface pas la tâche originelle, celle-ci étant une invention moyenageuse), ainsi que par exemple les fins du mariage,
- on peut donc parler sans erreur de sacrements nouveaux qui n'ont plus grand chose à voir avec ceux qui sanctifient réellement, surtou dit Mgr Lefebvre sur les "intentions des clercs et ministres ecclésiastiques",


Que la hiérarchie conciliaire soit aussi celle de l'Eglise est une chose, mais rien n'empêche pls au contraire cette hiérarchie d'imposer aux fidèles une "incorporation" à autre chose que l'Eglise: c'est en effet l'âme de l'église conciliaire qui forme son "corps", de même que c'est l'âme de l'Eglise qui forme le corps mystique.


La Rome conciliaire canonisée 1983 est une véritable institution ecclésiale qui est hors du Corps Mystique, même si Dieu seul sait qui appartient d'âme à Son Corps mystique tout en appartenant de corps aussi bien à l'Eglise qu'à l'église conciliaire. Rien d'extra-ordinaire à celà: tout homme peut appartenir de corps à plusieurs sociétés. Mais si elles s'opposent, il lui faudra choisir soit l'une soit l'autre! Se soumettre ou se démettre! 


Mgr Lefebvre s'est clairement "démis" de la Rome conciliaire pour rester soumis à l'Eglise.


Mais pour en revenir plus précisément à la reconnaissance canonique, de quelle canon attend-on la reconnaissance?
Il ne s'agit pas d'être reconnus par seulement "des modernistes", mais par une véritable contre-façon romaine canonisée de l'Eglise.


Il ne s'agit pas non plus d'être "reconnu seulement par un pape", mais de l'être par un pape qui "a quitté l'Eglise" (Mgr Lefebvre: = sédé-absentéisme et non sédévacance!), pour se faire le "vicaire d'un Concile révolutionnaire".




Si l'on ne perçoit pas l'imposture de ce droit canonique et donc de la reconnaissance qui en découle, on prend la reconnaissance pseudo-canonique de la Rome conciliaire pour une "reconnaissance canonique" de catholicité.


Exactement le jeu subtil diabolique de Satan qui nous fait son deuxième coup de maître, qui veut que tout catholique prenne "son" église pour celle du Christ...


Alors que le "reconnaissance canonique" actuelle ne sera que celle d'une juridiction pseudo-ordinaire de l'Eglise, usurpée par tous les ennemis de l'Eglise de toujours...


Ne reconnait-on pas l'arbre à ses fruits?  Une fois "reconnu canoniquement", qu'est-ce qui distinguera la Tradition véritablement apostolique de la "tradition maçonnique" du codex 1983?
Que Mgr Fellay refusera de s'assoir entre le pape et le Dailai lama ou la femme "évêque "de Canterbury????


Mgr Lefebvre doit s'arracher le peu de cheveux qui lui reste au Ciel, à la vue d'une telle absence de simple bon sens...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:48 (2017)    Sujet du message: La FSSPX a le DROIT d'être reconnue !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template