Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Réunion des supérieurs majeurs de la neo fsspx à Fatima

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 218
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mer 23 Aoû - 12:41 (2017)    Sujet du message: Réunion des supérieurs majeurs de la neo fsspx à Fatima Répondre en citant

Réunion des supérieurs majeurs de la (néo)fsspx à Fatima

A l'occasion de cette réunion, certains supérieurs majeurs ont demandé que l'on mette un point final aux tractations avec Rome. Mgr Fellay, comme à la réunion des supérieurs de 2016, aurait assuré qu'il ne  se passerait "rien"  d'ici le chapitre de juin 2018 qui "sera un chapitre ordinaire".

Dans le cadre de cette réunion des supérieurs majeurs de la (néo) fsspx, ces mêmes supérieurs n'ont pas remis en cause les reconnaissances canoniques déjà acquises (confessions, ordinations, mariages) sans consultation d'un chapitre. Ces reconnaissances successives auraient dû faire l'objet d'un chapitre extraordinaire puisqu'elles font passer la fraternité st Pie X dans le cadre de l'église conciliaire. Mais Mgr Fellay et Rome se moquent littéralement des capitulants et des règles des chapitres pour arriver à un accord pratique sans la conversion de Rome.

L'engagement de Mgr Fellay à l'égard des supérieurs majeurs à l'occasion de cette réunion à Fatima n a donc pas plus de valeur que les autres chapitres et réunions dans lesquels Mgr Fellay simulait la contrition.

En outre ce "rien" ne vaut que pour lui car dans le plan du ralliement par paliers, c'est Rome qui détermine les étapes de ce ralliement. Mgr Fellay n'a "rien" à faire sinon qu'à remercier le saint Père pour son geste paternel. Voilà le "rien" de Mgr Fellay. Nous avons compris.

Puissent les capitulants comprendre le jeu de cet évêque et de sa clique.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Aoû - 12:41 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 50

MessagePosté le: Mer 23 Aoû - 13:27 (2017)    Sujet du message: Réunion des supérieurs majeurs de la neo fsspx à Fatima Répondre en citant

Cela correspond bien à l'habituel double langage de Mgr Fellay : "Oyez, oyez, bonnes gens, il n'y aura pas d'accord avant 2018". Ça, ce sont les paroles du 21 ou 22 août 2017.

Or une semaine plus tôt, soit le 15 août 2017, paraissait, sur le site officiel de Menzingen, une analyse de l'abbé Robinson : "La FSSPX et la conversion de Rome à la Tradition" (http://fsspx.news/en/news-events/news/sspx-and-conversion-rome-tradition) (Je n'en ai pas trouvé une traduction officielle en français) : en résumé, la FSSPX aurait tort d'attendre la conversion de Rome avant de faire un accord ...

Petit extrait :

Citation:
Les catholiques sont autorisés à exiger une protection, en vertu de la loi, d'un gouvernement pluraliste et de liberté religieuse. Ils ne doivent pas insister pour être persécutés jusqu'à ce que l’État se convertisse à la Foi catholique et établisse le catholicisme comme religion d’État.


Revenir en haut
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 50

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû - 09:26 (2017)    Sujet du message: Réunion des supérieurs majeurs de la neo fsspx à Fatima Répondre en citant

Autre fait étonnant : si Mgr Fellay n'a aucune intention de faire quoi que ce soit avant l'an prochain, comment expliquer que le second assistant, l'abbé Nély, demeure supérieur d'Italie. A l'époque où l'abbé Petrucci avait été mis de côté, l'abbé Nély avait été nommé pour assurer l'intérim. Le 15 août, date des nomination et mutations, est passé et l'abbé Nély est toujours supérieur du district d'Italie.

Citation:


La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X en Italie - Supérieur : Don Marco NELY
Supérieur : Don Marco NELY
Premier assistant : Don Emmanuel du CHALARD
Second assistant : Don Fausto BUZZI
Econome : Don Louis SENTAGNE
Fraternita San Pio X
Via Trilussa 45
00041 Albano Laziale
Roma
ITALIE
00 39 06 930 68 16
00 39 06 930 58 48


http://laportelatine.org/international/communic/presse/europe/italie/170902_03_bevagna/170902_03_bevagna.php

Comment expliquer que le second assistant du supérieur général (qui a beaucoup à faire ) reste en poste à Rome ? Poser la question, c'est avoir un début de réponse ...


Revenir en haut
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 50

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû - 17:06 (2017)    Sujet du message: Réunion des supérieurs majeurs de la neo fsspx à Fatima Répondre en citant

Sur son site, Sean Johnson fait une très bonne analyse de la situation en comparant ce qui vient de se passer avec ce qui eut lieu en 2011, puis 2012.

http://sodalitium-pianum.com/meeting-of-sspx-major-superiors-at-fatima-and-commentary

Traduction rapide...

Citation:
Bref commentaire:

Les lecteurs peuvent se rappeler que, plusieurs mois avant le désastreux Chapitre général de 2012, les supérieurs majeurs de la FSSPX (sans Mgr Williamson) se sont réunis à Albano, en Italie, pour examiner le "Préambule doctrinal" secret.

Menzingen avait réfléchi et espérait qu'ils avaient finalement abouti à la fin d’un long processus : la «libéralisation» de l’ancienne messe; la «levée» des excommunications; l’échec final des débats doctrinaux.

Le processus avait fonctionné, et le temps semblait arrivé pour Menzingen (et Rome) tester les eaux à Albano pour la signature d'un accord.

Mais lors de cette rencontre, Mgr De Galarreta a présenté aux supérieurs assemblés ses célèbres «Réflexions autour de la proposition romaine» qui, à première vue, semblaient prendre une position forte contre toute sorte d'accord avec la Rome non convertie, en observant entre autres choses que cela ferait :

"Aller dans le sens d'un accord pratique serait renier notre parole et nos engagements devant nos prêtres, nos fidèles, Rome et devant tout le monde (...) Ce serait un manque de cohérence, de droiture et de fermeté, qui auraient comme effets la perte de crédibilité et de l'autorité morale dont nous jouissons".

Pourtant, Mgr De Galarreta a laissé à Mgr Fellay une "sortie" (ou ce qui, dans un document de Vatican II, pourrait être appelé une «bombe à retardement»). Désireux de contredire tous les arguments inexpugnables qu'il vient de faire contre tout accord avec Rome non convertie, il a ajouté:

"En conséquence, ce n'est pas le moment de changer la décision du Chapitre de 2006 (pas d'accord pratique sans solution de la question doctrinale) et il n'est pas correct ni prudent de se lancer à préparer les esprits dans le sens contraire, avant qu'il n'y ait chez nous la conviction, le consensus et la décision de changer. Le contraire ne fait que provoquer la division et, par réaction, une guéguerre, l'anarchie ".

Eh bien, comme je l'ai mentionné ailleurs, le consensus sur le changement a été atteint quelques mois plus tard au Chapitre général, après quoi Mgr Fellay victorieux pouvait déclarer «nous avons retrouvé notre unité profonde» (c'est-à-dire, en construisant un consensus pour changer et préparer les esprits de son clergé et des fidèles à changer avec eux).

Donc que penser à toutes ces tentatives de Menzingen et de leurs lieutenants qui prétendent que Mgr Lefebvre n'était pas vraiment contre un accord avec la Rome non convertie après les Sacres, quand nous avons l'admission franche du contraire par Mgr De Galarreta ?

Qu'est-ce si ce n’est un «consensus pour changer», puis ensuite falsifier la foi de leur clergé et de leurs fidèles, de «préparer leurs esprits» à les suivre dans leur trahison?

Est-ce ainsi que les prêtres et les évêques sont censés agir ?

Est-ce «en montrant le respect des âmes que la vie sacerdotale exige» ? (plagia de Dom Lorenco Fleichman)?

Ça ne fait rien…

Mgr Fellay est un homme d'habitude.

Si vous apprenez ses habitudes, vous pouvez prédire son comportement (comme nous l'avons souligné la semaine dernière dans l'article «Retour à la case départ ?»).

Eh bien, Mgr Fellay , en inculquant des doutes et des scrupules dans son clergé et ses fidèles, en est arrivé à ce qu'il croit être la fin d'un autre processus:

Ayant «régularisé» la vie sacramentelle de la FSSPX (mais seulement au prix d’une soumission au contrôle diocésain pour les sacrements de la confession, des Saints Ordres et du mariage), il lui semble qu'il ne reste plus qu'à signer les lignes pointillées (si seulement Rome le laisse faire).

Donc, en prenant le même scénario qu’Albano 2011, il convoque une autre réunion des supérieurs majeurs (plus discrètement cette fois, sous la couverture du Pèlerinage de Fatima) pour aborder la question de la «réconciliation» avant le Chapitre Général de juin 2018.

Et tout comme les voix contre un accord s’étaient manifestées lors de la réunion de 2011, elles ont également été entendues à Fatima.

Mais cela n'a pas vraiment d'importance (tout comme cela ne l'importait pas à l’époque).

De la même manière que des évêques de Vatican II ont déclaré leurs réserves personnelles face à divers documents conciliaires, mais ils ont voté en faveur de ceux-ci de toute façon, la même chose se produira en 2018 (tout comme cela s'est produit à 2012): le culte excessif (légaliste?) de l'autorité, de l'unité et du bien de la «société» (comme Mgr De Galarreta dans les «Réflexions» d'Albano) fera son travail dans la FSSPX, tout comme il l'a fait ce travail dans l'église conciliaire.

Donc, ce rendez-vous à Fatima nous permet de prévoir l'avenir dans une certaine mesure, car nous avons observé le mode de fonctionnement de Menzingen et de Rome auparavant.

L'année 2011 se répète en 2017 et pour toutes les mêmes raisons.

La seule différence c’est que le FSSPX est beaucoup plus loin aujourd'hui qu'elle ne l'était en 2011, ce qui indique qu’à son tour, la trahison du fort sera beaucoup plus «réussie» cette fois-ci.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:46 (2017)    Sujet du message: Réunion des supérieurs majeurs de la neo fsspx à Fatima

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template