Résistance catholique francophone Index du Forum Résistance catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Rififi à Caen contre une jeune mère de famille

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 27 Aoû - 20:20 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

Ce matin à Caen à la sortie d une messe de la fsspx célébrée par M l abbé Philippe Nansenet,  une jeune mère de famille (et nouvelle convertie), a été violemment prise à partie par des fidèles pour avoir osé distribuer quelques prospectus qui invitaient les fidèles à réfléchir sur la politique de  reconnaissance canonique qui enferme désormais l oeuvre de Mgr Lefebvre dans le giron de l église conciliaire. Cette jeune maman, douce par nature et accompagnée de son enfant a été à deux doigts de recevoir des coups de la part de certains fidèles. Evidemment choquée par cette attitude sectaire alors qu elle ne cherchait qu à faire réfléchir les fidèles sur cette situation, cette nouvelle chrétienne n a pas eu le mauvais réflexe de leur en vouloir mais, tout en leur pardonnant, elle a pris la bonne résolution de prier et de se sacrifier pour que les esprits se réveillent et ne se ferment pas à la vérité.   

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Aoû - 20:20 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
benedictus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 05:58 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

Quelques précisions :
Premièrement il ne s'agissait pas de mr l'abbé Nansenet mais d'un prêtre de passage...
Deuxièmement violemment prise à partie il ne faut rien exagérer non plus !! Effectivement certains fidèles ont réagi fortement d'autres au contraire ( dont moi Anti-ralliement à 400% )ont conseillé à cette dame d'aller demander à l'abbé de pouvoir ou non distribuer ces tracts : c'est une simple règle de bon sens et de politesse !!!
Alors avant de publier un tel message pour attiser le feu on se renseigne !!!
Quoi qu'il en soit force est de constater que cet incident a renforcé la défiance envers la résistance...ce n'était sûrement pas le but recherché par cette brave dame à qui je reconnais un certain courage.


In Christo Rege
Benedictus 


Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 325

MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 06:34 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

merci pour les précisions, on constate à nouveau l'état de délabrement de la néo fraternité, s'il y a des antis - ralliementà Caen ils n'ont pas montrés grand courage pour aider cette jeune maman. S'il faut demander une permission pour distribuer un tract, alors, il faut dissoudre le mjcf et beaucoup de mouvements de jeunesse qui ne s'embarrasse pas de cette procédure. Beaucoup de courage avec la parole mais pour les actes on repassera. La situation actuelle ne souffre pas les tièdes!!!

Revenir en haut
benedictus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 06:57 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

Venez quand vous voulez vous présenter à Caen : nous en reparlerons !! Si la situation ne souffre pas les tièdes elle ne souffre pas non plus de semer la pagaille dans une chapelle qui tient la route ne vous en déplaise...

Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 325

MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 07:18 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

merci pour votre invitation, mais avant toute discussion une lecture du tract serait la bienvenue! Pour la tenue de route de votre chapelle, je pense que ce n'est pas la pensée de tout le monde à Caen à moins que votre personne représente le tout. Pour un anti-ralliement votre réaction est surprenante.

Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 08:15 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

Nous remercions benedictus qui, visiblement, préfère la voie du silence et de l obéissance servile à des prêtres "qui tiennent la route" mais ne veulent absolument pas avouer aux fidèles sous quelle juridiction ils confessent désormais. En effet aucun fidèle de Caen ne le sait ni ne connaît. Or cette juridiction acceptée par LEUR SUPERIEUR les met de facto dans le cadre de l autorité conciliaire.
Nous attendons donc une mise au point publique (bulletin) et non occulte sur cette très grave question de juridiction. Sans quoi il est tout à fait légitime pour des fidèles de la spx de considérer leurs prêtres comme juridiquement ralliés.
Cette brave dame n a donc fait que son devoir puisque les prêtres se refusent d y répondre.
Quand à la violence des faits, divers témoignages confirment que cette brave fidèle a bien été malmenée sans grand respect pour sa maternité.


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 218
Localisation: Genève

MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 08:20 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

Eh bien ! La chapelle de Caen n est visiblement pas tiède contre .... la fidélité catholique.
Sombre avenir Crying or Very sad


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 218
Localisation: Genève

MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 08:31 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

Autre réflexion : benedictus est typiquement (peut être inconsciemment) dans une réaction libérale : "sauvons l ordre apparent de nos chapelles spx (mantilles etc..) mais on ne parlera pas de l ordre réel qui est spirituel, canonique, théologique.. qui risquerait de troubler les esprits dans leur quiétude". Les communistes (et les suisses) sont aussi très forts pour sauver l ordre extérieur.
Réfléchissez un peu benedictus.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 20

MessagePosté le: Lun 28 Aoû - 10:14 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille Répondre en citant

Mgr Williamson a bien expliqué ce mécanisme libéral de Mgr Fellay qui cherche à sauver les apparences plus que la vérité. Nous invitons nos lecteurs à relire ce Kyrie Eleison publié il y a quelques jours. L'évêque termine son mot par cette phrase qui devrait nous faire comprendre la saine réaction de cette courageuse mère de famille :  "Maintenant, ce qui importe, conclut notre lecteur, ce n’est pas de sauver la Fraternité dans son ensemble – cela tiendrait du miracle – mais de sauver autant de prêtres et de laïcs que possible de cette dégringolade qui emporte la Fraternité."




 
Citation:
Évolution des Tensions
12 août, 2017

Numéro DXXVI (526)
 


La Frat s’est condamnée, en faisant fausse route.
Dès lors qui gardera la foi, coûte que coûte ?



Que devient la Fraternité Saint-Pie X, depuis le printemps et le début de l’été ? De fortes tensions s’étaient alors manifestées, pour savoir si, oui ou non, des prêtres conciliaires devaient participer en tant que témoins officiels aux mariages dans la Fraternité. Pour faire court, les relations continuent d’être tendues entre les dirigeants de Menzingen, qui favorisent cette participation, et les autres, prêtres et laïcs, qui la proscrivent. On peut voir se dessiner une ligne de fracture séparant les disciples de Mgr Lefebvre et les partisans de Mgr Fellay. Une telle scission était inévitable à partir du jour où Mgr Fellay se mit à diriger l’œuvre de Mgr Lefebvre dans une direction différente de celle que suivait l’Archevêque


Mais, rien n’ébranle Mgr Fellay dans sa détermination de rallier la Rome conciliaire en éloignant Menzingen de la ligne tracée par Mgr Lefebvre. Tout récemment en France, un couple, qu’un prêtre de la Fraternité préparait au mariage, a refusé d’avoir affaire aux autorités conciliaires. Il n’en fallut pas d’avantage pour que le prêtre refusât de les marier. Il avait, de toute évidence, l’aval de ses supérieurs. Est-il possible de trouver des motifs rationnels expliquant un tel acharnement à détruire l’œuvre de Mgr Lefebvre ? Trois facteurs, parmi d’autres, peuvent y être en jeu.


Premier point, la Providence a choisi la Suisse pour que, dans un premier temps, elle serve de base géographique à la Fraternité. C’est pourquoi, ce pays a joui, au sein de cette Congrégation d’une importance et d’un prestige particulier. À l’heure actuelle, ses deux premiers dirigeants ne sont-ils pas des citoyens suisses ? Il en va de même de beaucoup d’autres prêtres. Or, il est connu que la Suisse est un pays d’ordre, ne serait-ce que par l’exemple de ses trains qui arrivent bien à l’heure. Or quand on est une Congrégation véritablement catholique, ne pas être reconnu par les autorités officielles, constitue un désordre, qui sera particulièrement ressenti par un peuple qui aime que tout soit en règle. Deuxième point, si Rome reconnaît un jour la Fraternité, ses prêtres pourront bénéficier du vaste champ d’apostolat dont ils rêvent. Et, troisième point, il peut sembler qu’il n’y ait pas d’autre solution aux graves tensions internes qui troublent une Congrégation bravant l’Église officielle, que de se ranger sous l’autorité de la Rome conciliaire – Mgr Fellay ne voulant pas entendre parler de solutions pré-apocalyptiques, telle que serait une intervention divine.


Répondons au premier point : Pour un catholique, l’ordre suprême n’est pas l’ordre temporel de l’État, si désirable soit-il, mais l’ordre divin, aujourd’hui jeté à terre et piétiné par Vatican II. Quant au deuxième point : Les modernistes peuvent, par nature, présenter toute l’apparence d’une « conversion », simplement parce que, pour eux, un fondement subjectif ne leur pose aucun problème. Mais cette position est si confortable que peu d’entre eux pensent à l’abandonner pour une conversion objective, impliquant la Croix. Comme l’a dit le père Vallet, un libéral ne se convertit pas. Enfin, troisième point : Face aux problèmes gravissimes qui se posent aujourd’hui au monde et à l’Église, choyer le mensonge ne peut en rien servir de solution, même si le mensonge semble triompher. Penser le contraire trahit un grave manque de foi. Vraiment, la main du Seigneur serait-elle raccourcie parce que les hommes sont méchants (Isaïe L, 2, LIX, 1) ? Dieu sait exactement comment Il va balayer ce déluge de mensonges. Qui vivra verra. Mais en attendant, le Bon Dieu ne veut absolument pas que nous empruntions le chemin des menteurs !
Cependant il y a de bonnes nouvelles aussi : plusieurs prêtres et laïcs refusent résolument d’accepter les mensonges. Un lecteur de France me dit qu’un certain nombre de prêtres de la Fraternité ont été réveillés par le problème concret des mariages. Au grand dam de leurs supérieurs, la plupart des prêtres FSSPX refusant les erreurs conciliaires n’auront pas recours aux témoins conciliaires pour les mariages de la Fraternité. Trois des doyens rétrogradés ont fermement pris position par écrit contre ces témoins conciliaires, même après avoir fait l’objet de sanction. L’un d’eux vient même de critiquer vivement l’éventualité d’une Prélature personnelle, car ces deux questions sont liées, n’en déplaise à l’accablante déclaration du cardinal Müller de fin juin. Nous ne sommes en aucun cas « de nouveau à la case départ », comme le prétendait Mgr Fellay à cette époque. “Tel un mauvais chef d’entreprise aux abois “, déclare ce lecteur, “Mgr Fellay n’a plus la confiance de personne doté d’un cerveau en état de fonctionnement, y compris les plus respectueux.” Maintenant, ce qui importe, conclut notre lecteur, ce n’est pas de sauver la Fraternité dans son ensemble – cela tiendrait du miracle – mais de sauver autant de prêtres et de laïcs que possible de cette dégringolade qui emporte la Fraternité.
Kyrie eleison.




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:41 (2017)    Sujet du message: Rififi à Caen contre une jeune mère de famille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Résistance catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template