Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Christ-Roi, grand Oublié du Ralliement.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Raphaël


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 33

MessagePosté le: Lun 30 Oct - 23:38 (2017)    Sujet du message: Le Christ-Roi, grand Oublié du Ralliement. Répondre en citant

http://sodalitium-pianum.com/the-annual-christ-the-king-omission/ 

« Le temps est sûrement venu d'abandonner une rhétorique dure et contre-productive qui n'a cessé de se faire jour durant toutes ces années (...) 
Une attention toute particulière doit certes être portée aux passages du magistère actuel qui semblent difficiles à concilier avec l'enseignement du magistère passé, mais ces questions théologiques ne devraient pas constituer l’objet principal de votre prédication ou de votre formation (…) Faire de chaque difficulté dans l'interprétation théologique de Vatican II une question de controverse publique a été une erreur, car cela revient à influencer ceux qui ne sont pas théologiquement formés, en leur faisant adopter son propre point de vue sur ces subtiles questions (...) 
Nos âmes doivent d'abord être guéries, débarrassées de l'amertume et du ressentiment nourris des deux côtés par trente ans de suspicion et de peur. »
(Décembre 2012, Lettre de l'archevêque di Noia à Mgr Fellay et à la FSSPX, transmise par Menzingen à tous les prêtres de la FSSPX)

*
     
Comme je conduisais ce matin, pour me rendre à la messe de ma fête préférée de l'année, j’ai ressenti une tristesse profonde. Je savais à l'avance que le sermon ne serait pas celui qu’on aurait pu attendre, il y a encore quelques années, d'un prêtre de la FSSPX.  

Bien sûr, il y aurait un examen historique des motifs pour lesquels Pie XI avait institué cette fête.  
Sans doute, il y aurait un rappel classique de la royauté du Christ sur tous les hommes et sur la société. 
Il y aurait même peut-être une vague référence à certains membres mal-pensants du clergé, et/ou à une « crise » dans l'Eglise et dans le monde.

Mais je savais aussi qu'il n'y aurait pas de lien entre cette « crise » et Vatican II. 
Je savais qu'il n’y aurait aucune mention de Dignitatis Humanae, et aucune explication quant à la façon dont les erreurs de ce document contredisent directement la notion même de Royauté du Christ, comme lorsqu’à l'article 2, on lit : 
- « Ce Concile du Vatican déclare que la personne humaine a droit à la liberté religieuse. » 
- « Cette liberté signifie que tous les hommes doivent être exempts de toute contrainte tant de la part des individus et des groupes sociaux que de quelque pouvoir humain, de telle manière que personne ne peut être forcé d'agir d'une manière contraire à ses propres croyances, que ce soit en privé ou en public, seul ou en association avec d'autres, dans les limites de l’ordre public. »  
Je savais qu'il n'y aurait pas mention de l'aveu fait par Congar : « On ne peut nier qu'un texte comme celui-ci dise quelque chose de matériellement différent du Syllabus de 1864, et même qu’il soit presque à l'opposé des propositions 15 et 77 à 79 de ce document. » (Challenge to the Church: Case of Archbishop Lefebvre, Londres, 1977, p.44 / Fr. : La Crise dans l'Église et Mgr Lefebvre, Paris, Cerf, 1977) 
Je savais qu'il n'y aurait pas mention de ces erreurs condamnées, qui rendent la Royauté du Christ impossible : 
- « 15. Tout homme est libre d'embrasser et de professer la religion que, guidé par la lumière de la raison, il considérera comme vraie. » (Condamné) 
- « 77. De nos jours, il n'est plus opportun que la religion catholique soit reconnue comme la seule religion de l’État, à l'exclusion de toutes les autres formes de culte. » (Condamné) 
- « 78. Par conséquent, il a été sagement décidé par la loi, dans certains pays catholiques, que les personnes qui viennent y résider jouiront de l'exercice public de leur culte particulier. » (Condamné) 
- « 79. En outre, il est faux que la liberté civile de tous les cultes, et la pleine liberté, donnée à tous, de manifester ouvertement et publiquement quelque opinion et pensée que ce soit, conduise plus facilement à corrompre les mœurs et l'esprit du peuple, et à propager la peste de l'indifférentisme.» (Condamné). 
Par conséquent, je savais qu'il n'y aurait pas de mention de la façon dont, après la promulgation de Dignitatis Humanae, le Vatican avait œuvré à la disparition des quelques états catholiques restants (Italie, Irlande, Colombie…) pour mettre leurs constitutions en conformité avec la nouvelle doctrine maçonnique de la « liberté religieuse », en plaçant le seul vrai Dieu et Roi de ce monde au même niveau que Satan et les sorciers. C’est-à-dire, comment Rome l’avait découronné. 

(Apparemment, ce sera à les laïques comme moi d’enseigner - bien imparfaitement - ce que la FSSPX (et la hiérarchie) ne sont plus disposées à enseigner, comme au temps des ariens.) 

*
     
Mais comment ai-je fait pour savoir tout ça à l'avance? 
Voyez le sort réservé à la lettre de l'archevêque di Noia à Mgr Fellay et à la FSSPX (transmise par Mgr Fellay à tous les prêtres de la Société), qui leur demande d’abandonner toute polémique. Auparavant, les prêtres de la FSSPX auraient été indignés de recevoir une telle demande. Mais quand cette lettre a reçu l'aval de Mgr Fellay, ce qui était une indignité est soudain devenu un ordre. On considéra qu'on ne pouvait ignorer la lettre transmise par le Supérieur général. Donc plus de prédication contre les erreurs du Concile Vatican II. Reçu 5/5. 
Et depuis, les fidèles n'ont plus entendu de sermons critiquant la doctrine de Vatican II ou des modernistes romains. 
Au contraire, ce qui serait devenu surprenant, aurait été d'entendre un prêtre expliquer comment Dignitatis Humanae constituait une marche à suivre pour arriver, infailliblement, à la mort de la société chrétienne et à la disparition de la Royauté du Christ ! 
Plus encore, nous en sommes venus à nous attendre exactement au contraire. Par exemple, Mgr Fellay critiquant le livre de l’abbé Pivert « Nos relations avec Rome » au prétexte qu’il est « trop fixé sur la Royauté du Christ. » 
Pendant ce temps, les prêtres de la base, après avoir reçu leurs ordres du patron, survolent la matière en silence (et même s’ils n'avaient pas tout à fait interprété la lettre de Di Noia de cette façon, ils comprennent instinctivement qu’il vaut mieux ne plus critiquer Vatican II ou les modernistes romains). 

*
     
Plus tard, je me promenais dans l'église sans cette joie que je ressentais normalement en cette grande fête. Je savais que le sermon serait incomplet ; que les fidèles ne seraient plus prémunis contre l'erreur de la liberté religieuse, et surtout, que la restauration de la chrétienté et de la Royauté du Christ ne serait plus jamais possible, puisque la FSSPX était muette sur les erreurs opposées.
En adoptant cette manière de faire (c-à-d refuser délibérément de fustiger les erreurs qui portent atteinte à la Royauté du Christ), la FSSPX avait expédié cette doctrine aux oubliettes de l'histoire (et chaque prêtre de la FSSPX qui a fait suite à la demande de l'archevêque di Noia est complice de la trahison contre son Roi.) 
Mais le plus désolant de tout cela est que je savais qu’aucun prêtre, ni personne, ne reviendrait sur cette omission annuelle. Omission de la condamnation des erreurs qui sapent - et empêchent efficacement - la réalisation et la restauration de cette Royauté. 

A la sortie de l'église, quelqu'un m’a interpellé. (Ils voulaient parler de mon grand-père récemment décédé. Je n'étais pas intéressé. J’avais mis le Scapulaire vert dans sa chambre, donc son salut était assuré.) J’ai brusquement changé le sujet : « Chaque année, à cette fête, je quitte l’église en colère. Aucune mention par le prêtre de Vatican II ou de Dignitatis Humanae ! Toute sa formation, toute sa culture, toute sa compétence, pour en arriver à omettre toute référence à l'un ou l’autre, dans un sermon pour la fête du Christ Roi ! » 
Je suis monté dans ma voiture et je suis reparti, en pensant: « Même le Roi des rois doit être déposé, pour que Mgr Fellay puisse obtenir son accord (un accord qui se traduira non seulement par la mort du Christ Roi, mais de toute résistance consistante au modernisme) ? »

*
     
Sans doute, le reste de la paroisse est rentré chez lui réjoui, pensant avoir entendu un grand sermon.
C'est que leurs âmes ont subi le « nettoyage » dont l'archevêque di Noia a parlé.


Dernière édition par Raphaël le Ven 3 Nov - 22:02 (2017); édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Oct - 23:38 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marcelle


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2017
Messages: 27
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 1 Nov - 20:01 (2017)    Sujet du message: Le Christ-Roi, grand oublié du ralliement Répondre en citant

Merci à Raphaël de cette bonne traduction d'un article vraiment digne d'intérêt.
Nous nous sommes souvent fait la même remarque de Sean Johnson ces dernières années : désormais, une ou deux fois par sermon nous nous disons "Là, il aurait dû mettre en garde contre Vatican II, contre le modernisme, contre les propos du Pape ; le sujet s'y prêtait ... mais il n'a rien dit".
Toute critique est interdite.
Petit à petit les fidèles sont amenés à penser que finalement il n'y a pas grande différence entre l'Eglise conciliaire et la FSSPX et que c'est mieux ainsi. Ils sont pratiquement mûrs pour le ralliement.


Les sermons donnés à Avrillé - et que l'on trouve sur internet, sur le site du Couvent dominicain - sont d'une toute autre teneur : sans faire de l'obsession, ils n'hésitent pas à montrer, chaque fois qu'ils en ont l'occasion, ce qui sépare la doctrine traditionnelle de la théologie moderniste. Les fidèles sont ainsi invités à la vigilance.


A l'occasion du centenaire de Luther, les Dominicains d'Avrillé ont donné une série d'excellents sermons sur la doctrine définie et les erreurs condamnées au Concile de Trente. J'espère qu'on les trouvera bientôt sur CD.


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 245

MessagePosté le: Mer 1 Nov - 23:00 (2017)    Sujet du message: Le Christ-Roi, grand Oublié du Ralliement. Répondre en citant

Le Christ est Roi là où des gens supportent une persécution, même minime, en son Nom :
"Heureux ceux qui sont persécutés pour la Justice, car le Royaume des Cieux est à eux ! Heureux être-vous lorsqu'on vous insulte et qu'on vous persécute, et lorsqu'on dit contre vous toute sorte de mensonge, à cause de moi. Réjouissez-vous, exultez, car votre récompense est grande dans le Cieux !" (extrait de l'Evangile de la Toussaint, Matthieu V 10)


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 235
Localisation: Genève

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 09:17 (2017)    Sujet du message: Le Christ-Roi, grand Oublié du Ralliement. Répondre en citant

Bien dit Gillou !

Revenir en haut
Raphaël


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2017
Messages: 33

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 11:15 (2017)    Sujet du message: Le Christ-Roi, grand Oublié du Ralliement. Répondre en citant

Merci Marcelle,
C'est l'histoire des prédications dans tous les prieurés de la FSSPX !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:08 (2017)    Sujet du message: Le Christ-Roi, grand Oublié du Ralliement.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template