Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un catholique "radicalisé"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 41

MessagePosté le: Mar 6 Fév - 09:20 (2018)    Sujet du message: Un catholique "radicalisé" Répondre en citant

Nous recevions avec plaisir un bulletin autrefois intéressant de la chapelle de xxx. Elle reste au trois quart intéressante mais quelle ne fut pas notre surprise de tomber sur un article titré de façon accrocheuse Un catholique "radicalisé". L'auteur de l'article est un jeune prêtre sorti tout fraichement d'Ecône. Nous pensions que celui-ci ferait un petit croche patte aux sédévacantistes ou à je ne sais quelle hérésie romaine en cours. Mais non visiblement l'abbé C du C. s'en prend à ceux qui ne veulent pas évoluer avec le grand timonier Suisse dans les magnifiques chemins du sens de l'histoire libérale . L'abbé C. du C. essaye lourdement de faire une sorte de parallèle entre le pauvre Tertullien, qui a certes glissé dans l'hérésie montaniste, et les fidèles de la Tradition qui, actuellement, se radicaliseraient face à "des nouveautés et à de nouvelles questions" (lesquelles ? Elles ne sont bizarrement pas nommées) . Sans l'avouer clairement mais il n'est besoin d'être devin, l'abbé C du C reproche aux fidèles et aux prêtres de la Fidélité de ne pas vouloir évoluer face à ces nouvelles questions que sont les accords pratiques avec la Rome conciliaire. Donc pour l'abbé C du C, rester fidèles à la Foi et aux directives de Mgr Lefebvre c'est se "radicaliser".

L'abbé C du C nous explique pourquoi : "nous avons besoin, affirme-t-il doctement, d'une vie de Foi équilibrée "!! Bigre ! C'est une nouvelle notion théologique que nous ignorions totalement, nous qui pensions avec Saint Thomas et toute l’Église que la Foi n'était pas une vertu morale mais une vertu théologale et que, contrairement aux vertus morales qui doivent se situer dans un juste milieu, les vertus théologales, quant à elles, n'admettent pas de milieu ou de limites puisque leur objet est Dieu lui même. Voilà donc la Foi et la théologie des nouveaux clercs d'Ecône. Ils sont en effet très mûrs pour le ralliement.

Aussi nous invitons l'abbé C. du C. à relire Dom sarda y Salvani dans son ouvrage "le mal social ses causes et ses remèdes" . Voilà comment ce prêtre vigoureux décrit la Foi faible (et pas radicalisée pour le coup) de certains :

Citation:
Il y a une façon si tiède et si faible d'avoir la foi, qu'elle diffère uniquement de l'incrédulité en ce qu'elle n'en fait pas parade, sans ajouter à ce vague acte de foi aucun caractère véritablement positif. Cette façon de croire, disions-nous, consiste plutôt à ne pas nier. C'est ainsi, nous le constatons, que croient malheureusenent un grand nombre de nos frères à l'heure actuelle. Ils ne nient pas l'existence de Dieu, la divinité du Christ et de son Église. Ils ne nient pas les récompenses et les peines de la vie future. Ils ne nient pas l'autorité du Pape, la vertu des sacrements, etc., etc. Mais ils ne sont pas convaincus intérieurement de toutes ces vérités. Ils ne les affirment pas explicitement, et avec la conviction sincère qu'ils mettent à affirmer les autres vérités, qu'ils tiennent pour certaines dans la sphère des connaissances humaines. Cette manière de croire pourrait se comparer à notre manière d'aimer certaines choses et certaines personnes dont on pourrait dire que nous ne les haïssons pas, avec plus de vérité que de dire que nous les aimons positivement. C'est un degré d'amour si voisin de l'indifférence, qu'il se confond avec elle plutôt qu'il ne s'en distingue. Ce n'est point ainsi qu'on aime véritablement ni que l'on croit sincèrement. La vraie foi, comme le véritable amour, qui sont deux sentiments égaux en quelque sorte, ont pour marque distinctive l'ardeur de l'élan, la fermeté de l'adhésion, la profondeur de la conviction. Cela est d'autant plus vrai qu'humainement parlant, avoir foi dans une idée, ou travailler avec foi pour cette idée, ne signifie ni la conviction, ni l'attrait que l'on a ordinairement pour les choses communes, alors même que nous les tiendrions pour certaines et véritables, mais bien une manière spéciale de tenir ces choses pour telles, une manière qui nous domine et qu’nous rend, pour ainsi dire, esclaves fanatiques d'une telle domination sur notre intelligence et notre volonté.

Fanatisme ![ndlr : ou radicalisme] Voilà bien la parole que le vocabulaire de l'impiété a inventée pour l'appliquer en mode de dérision à la vertu de foi portée à son plus haut degré. Ce que l'impiété appelle fanatisme [radicalisme] n'est ordinairement que cette vertu théologale de la foi placée au point convenable de vivacité et de vigueur où la possèdent les vrais enfants de Dieu. Celui qui tient pour certaines, plus qu'aucune vérité humaine, les vérités de la religion, celui qui accepte entièrement cette certitude supérieure basée sur l'autorité de Dieu même; celui qui, par conséquent, comprend tout ce qu'a de rigoureux le témoignage de cette autorité, ne peut être, dans l'ordre de ces vérités, autre chose qu'un fanatique dans le sens où l'on parle de fanatisme politique, de fanatisme scientifique, littéraire, expression qui ne désigne rien autre chose que le degré souverain et absolu de la conviction humaine dans l'intelligence, et de la résolution, conséquence de cette conviction, dans la volonté.




extrait de la conclusion de C du C dans "un catholique "radicalisé"

Citation:
Contrairement à certaines religions, un catholique qui se radicalise s’exclut de l’Église, puis qu’en durcissant sa doctrine, ses positions, il s’éloigne de la voie de la Tradition, de ce qui a été transmis. Tertullien tenait plus à sa vision de la religion qu’à la doctrine du Christ. Tant que les deux concordaient, il fut chrétien, et parmi les plus illustres, mais dès qu’il se laissa entrainer dans l’hérésie de Montan, libéré des règles de la Foi, il n’enseigna que ce que lui inspirait son esprit.
L’itinéraire de Tertullien, bien que malheureux est un enseignement pour notre vie de Foi, nourrie dans la soumission à ce qui a été cru partout, toujours et par tous. Aujourd’hui où le Magistère est actuellement éclipsé nous avons besoin d’une vie de Foi équilibrée pour se protéger des erreurs qui nous guettent de droite et de gauche, et face aux nouveautés ou à de nouvelles questions, nous devons rester attachés à la sagesse de l'Église maîtresse de vérité.


Dernière édition par Joseph le Mar 6 Fév - 21:29 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Fév - 09:20 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 41

MessagePosté le: Mar 6 Fév - 17:16 (2018)    Sujet du message: Un catholique "radicalisé" Répondre en citant

Je me permets de revenir sur ce sujet parce qu'au delà de la simple anecdote, il est symptôme révélateur d'un état général d'affaiblissement de la vie de la Foi dans le milieu catholique.

Quand on sait ce qu'enseigne St Thomas sur la vertu de Foi et les péchés qui en découlent, on comprend mal pourquoi un clerc qui a passé six années à Ecône nous sort de telles sornettes. Nous attendions autre chose qu'un prêtre nous dise qu'il faut avoir une Foi équilibrée.

L'acte de Foi est un assentiment aux vérités révélées et les péchés contre la Foi se situent justement dans le refus d'adhérer et pas la forte volonté d'y adhérer jusqu'au mépris de sa vie (martyre) . L'infidèle est en général dans un tel état d'esprit qu'il n'adhère pas aux choses de la Foi; il adhère à d'autres choses, il a le plus souvent là-dessus ses idées faites ou ses idées reçues ; mais toujours elles sont bien à lui, et il s'y attache non avec la vertu de Foi mais avec sa volonté personnelle et il n'en démord pas. Cet état d'infidélité peut être varié : l'un est dans un état bien déterminé de non croyance, l'autre est un état vacillant dans le doute. Dans ces deux cas cela n'a rien avoir avec la Foi. C'est ce monde qui nous cotoyons tous les jours hélas, monde agnostique, d'ambiance sceptique ou le dilettantisme ne cesse de les favoriser beaucoup. Il y a chez quasi tous une sorte d'affaiblissement général de la pensée à l'égard des vérités révélées (et même à l'égard de la vérité tout court) qui contribue ôter le ressort.

Dans les chapelles de la Tradition, on n'est peut être pas encore dans la coupable dubitation mais il y a une mollesse spirituelle telle qui fait craindre le pire sous peu.

Prions pour rester forts dans la Foi.


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 298

MessagePosté le: Mar 6 Fév - 22:48 (2018)    Sujet du message: Un catholique "radicalisé" Répondre en citant

Explication : (merci Google Mr. Green )
"C'est super important pour nous de marcher dans la foi d'une façon équilibrée
[...]
l'équilibre se trouve dans l'expérience de la Parole"

http://nouvellejerusalem.forumactif.com/t26137-comment-avoir-une-vie-de-foi-equilibree


https://www.enseignemoi.com/joel-spinks/texte/une-vie-de-foi-equilibree-15024



Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 298

MessagePosté le: Jeu 8 Fév - 18:27 (2018)    Sujet du message: Un catholique "radicalisé" Répondre en citant

encore un bon catholique qui va passer pour un "radicalisé" :

http://www.ina.fr/video/CAF08002776

une émission du 11 janvier 1971

Résumé (fait par les journalistes de France Télévision) : Deuxième volet de cette série sur l'Eglise catholique. Y-a-t-il un avenir pour l'Eglise en France ? Reportage à la Paroisse St André à St Maurice où la messe est encore dite en latin. Interview de divers paroissiens (hommes et une femme) "traditionnalistes" à la sortie de la messe. Un paroissien fait même des menaces à peine voilées contre ceux qui auraient l'intention de modifier "leur" Eglise. Interview de Bernard Prudhomme, laïc, secrétaire général de l'Alliance St Michel, il représente le mouvement intégriste conservateur qui a mené des actions de choc. Il dit pourquoi défend la messe en latin. Il pense que derrière le renouveau de l'Eglise se cache un complot. Il commente l'Eglise du XXème siècle, cite et commente longuement les 4 encycliques. Il refuse catégoriquement d'admettre qu'il y ait [légitimement] une tendance progressiste au sein de l'Eglise, pour lui c'est de l'hérésie. Ceux qui veulent les changements sont des hérétiques, des faux chrétiens, ici il n'y a pas de gauche ou de droite, on doit accepter intégralement (fait un jeu de mot avec intégrisme) le règlement ou s'en aller.

J'ai l'honneur d'avoir rencontré 2 ou 3 fois ce monsieur, qui m'a raconté entre autres comment la Providence l'avait aidé à plusieurs reprises pour maintenir la ferveur dans sa paroisse, par exemple pour organiser le catéchisme. Et un fait plaisant : à cause de l'ascendant qu'il avait pris sur l'évêque officiel du lieu, certains l'ont surnommé "monseigneur".

Si ce jeune prêtre s'est laissé aller à ce genre de commentaires, c'est peut-être aussi parce qu'il n'a pas assez côtoyé de laïcs de cette trempe !


Dernière édition par Gillou47 le Ven 9 Fév - 09:13 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 41

MessagePosté le: Jeu 8 Fév - 21:34 (2018)    Sujet du message: Un catholique "radicalisé" Répondre en citant

Il suffit souvent d'une robe noire pour tétaniser le bon sens d'un fidèle !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:07 (2018)    Sujet du message: Un catholique "radicalisé"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template