Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Alerte sur le chapitre (suite)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 307
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mar 20 Mar - 21:02 (2018)    Sujet du message: Alerte sur le chapitre (suite) Répondre en citant

Nous sommes désormais à quatre mois du Chapitre de la FSSPX. Notre ami Correctio Marcelis a tiré la sonnette d'alarme il y a quelques jours pour tenter d’avertir les capitulants, les prêtres (encore) membres de la Fraternité, et les fidèles qui fréquentent (encore) ses chapelles, qu'une mise au pas du Chapitre se préparait discrètement en ce qui concerne les rapports avec Rome.

La perspective d’une mise sous contrôle de l’instance majeure de la Fraternité dans un domaine qui est pourtant de sa seule responsabilité, n'est pas une simple supputation émanant de l’esprit tortueux d’un « résistant » malveillant, mais elle résulte des propos parfaitement explicites de l'abbé Thouvenot, Secrétaire général de la Fraternité, dans un entretien officiel accordé au district d'Allemagne à la mi-février : en principe, les termes employés devraient avoir été pesés et mesurés !

Par conséquent, de deux choses l'une :

    ou bien l'abbé Thouvenot, sortant de sa fonction, s’est exprimé sans réflexion, et a énoncé « en toute bonne foi » de grossières erreurs concernant les rôles respectifs du Chapitre et des Supérieurs de la Fraternité, et dans ce cas la Maison générale aurait dû procéder immédiatement à une mise au point… ce qui n’a pas été le cas,
      ou bien l’abbé Thouvenot s’est réellement comporté en porte-parole de la Maison générale, et l’on doit comprendre que ses propos reflètent fidèlement les vues de ses Supérieurs sur le déroulement du futur Chapitre de juillet.

      Il est bon de rappeler au lecteur qui l’aurait oublié, que le "fumeux" Chapitre de 2012 avait déjà pour principal organisateur… le même abbé Christian Thouvenot !

      Cet entretien accordé au district d’Allemagne doit donc être pris très au sérieux. De ce point de vue, on peut déplorer l’apathie (ou la résignation) des prêtres de la FSSPX à l’approche d’un événement qui pourrait s’avérer, sauf miracle, le couperet fatal et sans retour du « ralliement ».

      Du côté des fidèles, il est possible que ceux qui ont déjà pris connaissance du document "Alerte sur le chapitre" n'aient pas encore eu l'occasion de le diffuser autour d'eux, malgré l’intérêt et l’urgence de provoquer la réflexion, et surtout l’action, de ceux qui conservent une quelconque influence au sein de la Fraternité.

      Si le Chapitre de juillet ne laisse plus, hélas, beaucoup de doutes sur son issue néfaste en raison d'une orientation clairement « accordiste » de la grande majorité de ses membres, il n’en demeure pas moins que la dénonciation d'une telle subversion peut encore aider bon nombre de prêtres et de fidèles à mieux percevoir les manœuvres tortueuses et malhonnêtes des autorités de la FSSPX, à anticiper la situation qui se profile et à s’opposer, de toutes leurs forces, au processus engagé.

      Car il faut bien être conscient que, même si Mgr Fellay n'est pas réélu (ou si le Chapitre décide de réduire son mandat à six ans, hypothèse qui circule actuellement), rien ne devrait plus empêcher le futur Supérieur « accordiste », quel qu’il soit, de finaliser l'accord avec Rome… avec ou sans l'aval du Chapitre.

      Pour sauver encore la Tradition de ce naufrage, il est décidément très urgent de diffuser le document "Alerte sur le chapitre" .


       


      Revenir en haut
      Publicité






      MessagePosté le: Mar 20 Mar - 21:02 (2018)    Sujet du message: Publicité

      PublicitéSupprimer les publicités ?
      Revenir en haut
      Gillou47


      Hors ligne

      Inscrit le: 09 Jan 2017
      Messages: 318

      MessagePosté le: Lun 14 Mai - 09:19 (2018)    Sujet du message: Alerte sur le chapitre (suite) Répondre en citant

      Une possibilité aussi est que ce chapitre débouche sur une ligne de conduite mitoyenne entre les opposants et les partisans de la prélature personnelle...

      Revenir en haut
      Mikaël


      Hors ligne

      Inscrit le: 04 Jan 2017
      Messages: 307
      Localisation: Genève

      MessagePosté le: Lun 14 Mai - 09:57 (2018)    Sujet du message: Alerte sur le chapitre (suite) Répondre en citant

      C'est hautement probable et toute la voie des prêtres et fidèles genre "wait and see" serait amenée à perpétuer cette attente. Il y aurait donc une infime partie de prêtres et de fidèles à rejoindre la résistance. C'est peut être le souhait du Bon Dieu pour éviter un rapide attiédissement de la résistance par l'arrivée d'éléments peu convaincus ?

      Revenir en haut
      Viguerie


      Hors ligne

      Inscrit le: 04 Jan 2017
      Messages: 458

      MessagePosté le: Lun 14 Mai - 11:48 (2018)    Sujet du message: Alerte sur le chapitre (suite) Répondre en citant

      Mikaël a écrit:
      C'est hautement probable et toute la voie des prêtres et fidèles genre "wait and see" serait amenée à perpétuer cette attente. Il y aurait donc une infime partie de prêtres et de fidèles à rejoindre la résistance. C'est peut être le souhait du Bon Dieu pour éviter un rapide attiédissement de la résistance par l'arrivée d'éléments peu convaincus ?


       
      Okay Je partage totalement cette analyse, Mikaël toujours éclairant et précis 


      Revenir en haut
      Gillou47


      Hors ligne

      Inscrit le: 09 Jan 2017
      Messages: 318

      MessagePosté le: Sam 9 Juin - 20:27 (2018)    Sujet du message: Alerte sur le chapitre (suite) Répondre en citant

      rappel du lien vers l'interview de M. l'abbé Thouvenot, à la une du DICI n°369 : :
      http://fsspx.news/sites/sspx/files/pdf_dici369_web.pdf

      et à ce sujet le Commentaire Eleison - Numéro DLXIX (569)
      09 juin, 2018
      Les Libéraux Préparent le Chapitre

      Capitulants, la Foi doit passer en premier.
      Même si Menzingen il faudra reléguer !

      Pas tout le monde ne dort. Il y a en France quelqu’un qui surveille les préparatifs des libéraux en vue du prochain Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X. La Fraternité y aura encore, probablement pour la dernière fois, la possibilité de se lever, comme Mgr Lefebvre l’a fait, pour la défense de la foi catholique contre le concile Vatican II. Une personne, qu’importe son nom, a écrit sur le site Fidélité catholique francophone un excellent article dénonçant les funestes propos que le Secrétaire Général de la Fraternité, l’abbé Christian Thouvenot, a tenus au début de cette année lors d’une interview parue dans le bulletin de la Fraternité du District d’Allemagne. Ce qui suit doit beaucoup à cet article.

      Commençons par les funestes propos en question : « Il est vraisemblable que la question du statut de Prélature personnelle soit posée lors du Chapitre. Mais c’est le Supérieur général seul qui conduit la Fraternité et qui a la responsabilité des relations de la Tradition avec le Saint-Siège. Mgr Lefebvre, en 1988, avait tenu a bien préciser cet aspect ». Ces propos sont funestes parce qu’ils correspondent à la vision de Menzingen, siège de la Fraternité où travaille l’Abbé Thouvenot. Il y prépare les membres et les sociétés amies de la Fraternité au Chapitre Général lors duquel Mgr Fellay voudrait arriver à faire dépendre de lui seul, et en toute légalité apparente, l’acceptation d’une Prélature personnelle offerte par Rome. Par ce stratagème, il mettrait fin, une fois pour toutes, à la capacité de la Fraternité de défendre la Foi en résistant au Novus Ordo et au Concile Vatican II. Propos funestes, en vérité, parce qu’ils sont ou ambigus ou erronés.

      En premier lieu, le Supérieur Général n’est pas la seule personne à la tête de la Fraternité. Certes, les Statuts établis par Mgr Lefebvre stipulent que le Supérieur Général, une fois élu, est doté de pouvoirs considérables pour au moins 12 ans. Mgr Lefebvre voulait en effet que le Supérieur Général ait suffisamment de temps pour réaliser quelque chose sans être entravé comme lui-même le fut par les Pères du Saint-Esprit. Mais le Chapitre Général qui se réunit tous les six ou douze ans est au-dessus du Supérieur Général. C’est le Chapitre Général qui édicte les orientations que doit suivre le Supérieur Général. En théorie, le Chapitre Général de 2012 avait prévu que toute « normalisation canonique » nécessiterait un vote majoritaire du Chapitre. Mais, dans les faits, Mgr Fellay a déjà « normalisé » avec Rome les confessions, les ordinations et les mariages. Et voilà maintenant que le Secrétaire Général suggère que Mgr Fellay peut, tout seul, « normaliser » le reste sans que le Chapitre général ait son mot à dire ! Les quarante Capitulants de Juillet prochain ont-ils conscience de l’enjeu que révèle ce discours de Menzingen ? Sont-ils prêts à l’accepter ?

      Deuxièmement, l’abbé Thouvenot prétend que seul Mgr Fellay est responsable des relations entre la Tradition catholique et le Saint-Siège. Sans aucun doute, Rome et Mgr Fellay lui-même aimeraient qu’il en fût ainsi. De cette manière, Rome pourrait récupérer d’un seul coup toute la « Tradition » et Mgr Fellay pourrait ainsi étendre à proportion son empire. Mais la « Tradition » est un ensemble composite et hétérogène d’instituts et de communautés religieuses qui, certainement, ne souhaitent pas tous être pris dans la rafle conciliaire, ni tous se retrouver sous la houlette de Mgr Fellay. C’est la raison pour laquelle Mgr Lefebvre répétait qu’il ne voulait pas qu’on dise qu’il était le chef de la Tradition catholique. Mais aujourd’hui, Mgr Fellay et son secrétaire jouent tous les deux le jeu de la Rome conciliaire.

      Troisièmement, si Mgr Lefebvre a souligné, au moment des sacres de 1988, que lui seul était responsable des relations de la Fraternité avec Rome, c’était parce qu’il savait que les jeunes collaborateurs qui l’entouraient ne sauraient faire face à la ruse des Romains, comme, hélas, nous avons pu le vérifier depuis sa mort en 1991. Il ne faut donc pas chercher la raison de ses propos dans la confiance qu’il aurait eue dans la structure de la Fraternité pour doter le Supérieur Général d’une grâce spéciale qui le mettrait à l’abri des Romains conciliaires. Si l’on veut se tromper, ce n’est pas par une structure que l’on sera sauvé. Mais Mgr Lefebvre pouvait-il en faire autrement ? Il fallait bien qu’il disparaisse un jour ou l’autre !

      Chers Lecteurs, si vous connaissez un capitulant du Chapitre de juillet prochain, demandez-lui s’il est au courant de ce que dit le Secrétaire général !

      Kyrie eleison.


      Revenir en haut
      Contenu Sponsorisé






      MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:46 (2018)    Sujet du message: Alerte sur le chapitre (suite)

      Revenir en haut
      Montrer les messages depuis:   
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
      Page 1 sur 1

       
      Sauter vers:  

      Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
      Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
      Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template