Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mgr Fellay adepte du "branding"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fides


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2018
Messages: 13
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 11:52 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay adepte du "branding" Répondre en citant

Chers Membres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X,
 
Vous tenez dans les mains une nouvelle présentation de Cor Unum. Le contenu et les diverses rubriques qui le composent ont été conservés, il ne s’agit donc que d’un changement de présentation. Ce n’est en fait que la réalisation partielle d’un projet beaucoup plus étendu et déjà mûri depuis plusieurs années ; le terme moderne désignant ce changement est « branding ». Malheureusement, certains ont profité de ce terme pour fausser totalement la fin poursuivie par nous-même. Et c’est pour cela que nous estimons devoir l’exposer brièvement.
 
Le terme désigne un ensemble de points distinctifs qu’une société utilise pour offrir une image de marque unique et représentative d’elle-même, autant que possible. Le « branding », c’est l’image de marque. Et il est tout à fait normal qu’elle se retrouve de manière explicite sur tout ce qui touche à la Fraternité de manière publique.
 
Force est de constater chez nous la multitude de publications, d’en-têtes, de supports, etc., présentés de façon anarchique. Tout au plus trouvons-nous, ici et là, deux cœurs enlacés et couronnés. Mais franchement pas beaucoup plus. Nous voulons donner cette unité dans les diverses présentations et représentations de notre Fraternité. Petit à petit, les divers éléments qui composent cette image publique se mettent en place.
 
Il a fallu une réflexion assez poussée pour y parvenir, mais la réalisation est bien lente !!! Il est parfaitement normal que toute œuvre et publication de la Fraternité exprime cette unité de style. Encore une fois, il ne s’agit absolument pas de changer quoi que ce soit de nos idées et de nos principes. Sachant que les idées parmi les hommes ont besoin d’être incarnées, il faut être particulièrement attentif à ne pas fausser le message à cause d’une fausse image extérieure.
 
L’étendue de l’unité poursuivie est vaste : elle touche non seulement les sites internet, qui doivent tous s’aligner sur le modèle déjà existant dans de nombreux districts et à la Maison générale, mais aussi les publications sur papier, les en-têtes de nos lettres officielles, etc., tout ce qui est lié à notre image publique.
 
Les deux éléments fondamentaux sont les deux Cœurs, représentés très sobrement et dont certains détails sont reproduits en filigrane, au moins sur les premières pages et les couvertures. A cela s’ajoute notre titre, lui aussi très sobre, FSSPX ou SSPX pour l’anglais, avec le titre entier, marqué en plus petit.
 
Une police de caractère particulière a été choisie. Elle est imposée pour tous les documents officiels, districts et séminaires compris.
 
Nous avons préféré suivre un processus lent pour ne pas gaspiller le travail qui venait d’être entrepris dans certains districts, mais maintenant nous demandons à tous de respecter cette décision et de ne plus attendre pour son exécution.
 
De gustibus coloribusque non disputandum. Nous comprenons tout à fait que ces changements ne plairont pas à tous. Car tous n’ont pas les mêmes goûts. Nous estimons cependant que l’unité de l’image représentative de la Fraternité ne peut pas être laissée à l’initiative de tout un chacun ; elle fait partie de notre patrimoine commun et doit être respectée par tous.
 
Avec le mois de janvier, nous avons commencé les préparatifs du prochain Chapitre, l’événement le plus important de cette année pour la Fraternité. Comme les Chapitres précédents ont montré que la matière discutée demandait plus que le temps que nous avions prévu, nous avons décidé d’en doubler quasiment la durée. Ce Chapitre n’est pas seulement important à cause du renouvellement  de la tête de la Fraternité avec les élections qu’il implique. Les dispositions et l’examen de notre vie interne ainsi que la conservation de tous les aspects de nos statuts et de l’esprit de notre Fondateur sont au moins aussi important, et même davantage. Je vous invite tous à bien prier pour ces grandes intentions dès maintenant.
 
En ce qui concerne les développements actuels dans l’Eglise, ils ne sont évidemment pas sans nous préoccuper grandement. Jusqu’où le bon Dieu va-t-il permettre la confusion, le chaos dans la doctrine et dans la morale ? Nous touchons vraiment le mystère de l’Eglise dans sa partie la plus douloureuse : la mort des âmes induite par ceux qui, par droit divin, doivent en répondre devant Dieu. Beaucoup de questions très graves sont soulevées. Prenons garde à ne pas vouloir les trancher par des solutions qui seraient plus inspirées par l’indignation ou par la passion que par l’esprit de foi. La confusion nous oblige à une grande prudence dans nos décisions.
 
A ce propos, nous avons reçu à la fin de l’année dernière la confirmation officielle de la part du nouveau préfet de la Congrégation de la Foi, Monseigneur Ladaria, de ce que nous annoncions aux supérieurs à Fatima : Rome a manifestement fait marche arrière sur des points clefs du texte de base doctrinale, à savoir sur la profession de foi à demander aux membres de la Fraternité, sur l’acceptation du Concile – en laissant ouverte cependant, et de manière assez large la discussion du Concile et des réformes postconciliaires, notamment du nouveau Droit canonique et de la liturgie – et finalement en imposant l’acceptation de la légitimité des réformes liturgiques. La conjonction de ce retour en arrière et des développements sur les questions morales avec la permission de la communion à ceux qui se trouvent dans des situations matrimoniales irrégulières, nous invitent à encore plus de réserves dans nos relations. Il nous est bien difficile de prévoir ce que nous prépare cette année le souverain pontife. Beaucoup de rumeurs circulent, et très peu de choses sont confirmées. Cela explique aussi pourquoi nous restons très prudents dans nos déclarations sur cette situation si instable et dangereuse pour tout catholique.
 
Elevons nos âmes vers le Sacré Cœur et le Cœur Immaculé de Marie, et confiant dans leur miséricorde toute-puissante, nous vous recommandons tous à leur bienveillante protection. Profitons du temps des grâces du carême pour renouveler notre esprit, pour nous purifier et nous sanctifier, « afin que tous soient saints ».
 
Daigne Notre Dame, cum prole pia, vous bénir tous.
 
 
Dillwyn, dimanche de la Sexagésime, 4 février 2018
 
+ Bernard Fellay


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Avr - 11:52 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 307
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 14:59 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay adepte du "branding" Répondre en citant

Merci Fides de nous avoir communiqué l'éditorial du dernier Cor "Unum". Soit dit en passant, le titre de ce document interne est désormais bien mal nommé : car ce n'est ni le coeur (cor) ou la charité qui règne dans la congrégation ... et encore moins l'unité ("unum") quand on sait les tensions doctrinales et canoniques qui existent entre les prêtres à cause de ce rapprochement canonique et spirituel avec la Rome conciliaire. 


Le titre qui conviendrait le mieux à ce feuillet de haute voltige diplomatique serait "spiritum divisum" : car c'est bien l'esprit libéral, divisé  et confus du chef qui se diffuse et qui a créé le chaos que nous connaissons dans la belle oeuvre fondée par Mgr Lefebvre. 


Nous dirons un plus tard quelques mots sur ce triste feuillet ... même s'il n'en vaut pas beaucoup la peine à notre avis... la moitié de son article se concentrant sur des questions de couleurs et de typographie. La chute du chef est profonde. 


Revenir en haut
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 80

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 15:36 (2018)    Sujet du message: Branding ? Répondre en citant

Cet éditorial me paraît très dangereux : il tente d'utiliser le mot "branding" dans son sens le plus "anodin" (unité d'image) pour gommer le sens dans lequel il est apparu dans le milieu de la Tradition en 2012-2013. Je vous laisse comparer ...

https://cristiadatradicinalista.blogspot.be/2013/07/mgr-fellay-epouse-lethique-des-affaires.html

Citation:
En octobre 2012, notre abbé (abbé Girouard) se plaint à son Supérieur, l’abbé Wegner, de voir la Fraternité amoindrir, voire abandonner la lutte contre Vatican II et contre les erreurs qui en sont issues. Quelle ne fut pas sa stupéfaction lorsque le Supérieur lui répondit en substance: C’est exact, mais c’est une bonne chose ! J’en suis d’ailleurs un peu responsable. L’Abbé Wegner explique alors : « Quand j’étais Supérieur de District en Hollande j’ai rencontré et suis devenu l’ami du Président d’une société de conseil…Par la suite j’ai demandé à cet ami de faire le « marquage », le « branding » de la Fraternité, car la société de cet ami est en effet spécialisée dans le branding. »
Un mot d’explication sur ce vocabulaire barbare. A quoi sert le branding ? Ce terme, emprunté à l’élevage, désigne d’abord l’action de marquer au fer rouge les animaux, afin de faire connaître leur propriétaire. Appliqué à une entreprise, le branding est censé aider à se positionner sur le marché, à mieux faire valoir sa spécificité et à se démarquer de ses concurrents. Cette opération, censée faire le management de la marque, consiste à évaluer le delta entre une institution telle qu’elle souhaite paraître devant le public et la manière dont elle est perçue. Cela suppose une enquête d’opinion auprès des clients et des non-clients, portant sur les points forts et sur les points faibles, afin d’évaluer l’image de marque. Puis l’on décide des changements à apporter dans l’institution pour mieux faire coïncider son image avec ce que l’on souhaite.
L’Abbé Wegner joue ensuite les intermédiaires auprès de Mgr Fellay qui donne son accord pour la mission de conseil. Censé répéter tel un perroquet les dires de l’opinion, l’homme d’affaires rédige son rapport sur la FSSPX. Selon lui, la Fraternité fait fausse route depuis le début … Son image de marque est tellement négative que jamais le public ne sera attiré. Elle est vouée à la stagnation, voire au déclin. L’argument dirimant de la société-conseil, selon l’Abbé Girouard, est peu ou prou le suivant : « L’Église de Vatican II est comme un vieil homme mourant, elle est comme un mourant étendu dans la rue, comme ça: Ils perdent leurs séminaires, ils perdent leurs monastères, ils vendent leurs églises ; c’est une Église moribonde. Et vous avez vraiment une mauvaise image lorsque vous continuez à combattre cette Église. Vos critiques vous font paraître cruels, comme si vous exagériez. Votre nouvelle image de marque doit changer complètement. Vous devez arrêter de discuter à coup d’arguments ; vous devez cesser le combat. Vous devez plutôt vous concentrer sur le côté positif, et montrer la beauté de la liturgie traditionnelle, la beauté de la théologie traditionnelle, et de cette façon, on ne vous percevra plus comme des gens cruels, amers ou comme des êtres de ce genre. »


Et maintenant un extrait de l'éditorial du dernier Cor Unum :

Citation:
Le terme désigne un ensemble de points distinctifs qu’une société utilise pour offrir une image de marque unique et représentative d’elle-même, autant que possible. Le « branding », c’est l’image de marque. Et il est tout à fait normal qu’elle se retrouve de manière explicite sur tout ce qui touche à la Fraternité de manière publique.

Force est de constater chez nous la multitude de publications, d’en-têtes, de supports, etc., présentés de façon anarchique. Tout au plus trouvons-nous, ici et là, deux cœurs enlacés et couronnés. Mais franchement pas beaucoup plus. Nous voulons donner cette unité dans les diverses présentations et représentations de notre Fraternité. Petit à petit, les divers éléments qui composent cette image publique se mettent en place.


Revenir en haut
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 73

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 15:51 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay adepte du "branding" Répondre en citant

Oui la "morale" libérale se réduit forcément à des aspects extérieurs et matériels puisqu'elle ne veut pas faire l'unité dans la vérité. Voilà pourquoi le libéral, tout libéral qu'il se prétend va aussi devenir tyranique sur des questions de formes, de couleurs. .. la discipline de la fsspx va donc se résumer à la couleur du feuillet liturgique du dimanche. C'est ce que nous voyons chez les ralliés de la première heure pour lesquels l'apparence et la liturgie très fanfreluche a beaucoup d'importance.

Revenir en haut
Fides


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2018
Messages: 13
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 11:47 (2018)    Sujet du message: Les sites fsspx hors la loi fellaysienne Répondre en citant

Voici la liste des sites qui ne sont pas encore passés sous "branding" fellaysien :
- Australie : http://www.sspx.com.au/
- Brésil : https://www.fsspx.com.br/
- France : http://laportelatine.org/accueil/accueil.php
- Italie : http://www.sanpiox.it/
- Suisse/Ecône :  http://www.seminaire-econe.ch/frcom/

Gare aux récalcitrants.


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 307
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 20:43 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay adepte du "branding" Répondre en citant

Ces sites n'ont pas été complètement remaniés quant à la forme mais le fond est déjà misérable puisque "l'information" que distillent ces organes de la FSSPX fait totalement abstraction de la crise de fond que traverse la FSSPX. En gros tout baigne aussi chez eux.


Je ferai aussi une remarque en passant sur MPI et MCI qui se veulent des organes d'information catholique mais qui, bizarrement,  censurent totalement les faits et gestes de la résistance catholique. Aucun sermon des évêques de la Fidélité, pas un mot sur les admirables conférences que donne Mgr Williamson sur les encycliques (on a seulement le droit aux sempiternelles conférences de M. l'abbé Billecoq , aucune allusion à des actions  de la fidélité catholique (pèlerinages, camps, messes)  ... NADA NADA NADA. Est-ce bien catholique tout cela ?? 


Chers amis, sachez-le : c'est la ligne éditoriale de M. Escada : il veut  attendre pour voir la suite (sic ).
 Comme si les adversaires de la tradition ne se pressaient pas pour en finir avec les traditionalistes : à Rome, dans les loges (GREC ou dans le genre ..) on a déjà prévu la suite de la fsspx : le futur supérieur de la fsspx est sûrement déjà désigné, le programme d'intégration par étapes de la fsspx est déjà finalisé etc ... 
L'attente  des résidents de l'intérieur ne fera que renforcer l'équipe actuelle (et la prochaine) à la tête de la fsspx. Jamais nous n'en serions arrivé à ce stade (6 ans après le chapitre !!) si ceux qui avaient compris s'étaient levés clairement contre une telle trahison. 


Au final, ce silence volontaire sur la véritable résistance catholique laisse croire chez beaucoup de fidèles que celle-ci est vouée à l'échec ("il faut voir ce que cela donne") , qu'elle n'est pas de Dieu ("car trop faible numériquement " ) et  cela aboutit à décourager certains  fidèles de comprendre et de réagir efficacement dans les circonstances actuelles et surtout dans les mois à venir.  


Question : Est-ce là  un travail de propagande et d'information vraiment catholiques ou simplement une tactique bien trop humaine pour être catholique ? 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:57 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay adepte du "branding"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template