Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un départ de plus dans la FSSPX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fides


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2018
Messages: 13
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 04:58 (2018)    Sujet du message: Un départ de plus dans la FSSPX Répondre en citant

Pour conforter l'article du site MPI titré Réunion secrète de la « Confrérie du Bon esprit » on apprend que l'abbé Benoît Laignelot, qui avait hébergé les conspirateurs ralliéristes sous l'égide de l'abbé Raffray de l'IBP, quitte la FSSPX pour le diocèse de Paris. Encore un fait de gloire à mettre au passif de la politique libérale des autorités actuelles de l'oeuvre fondée par Mgr Lefebvre.

L'abbé Bouchacourt qui avait crié au mensonge et à la manipulation, lors de la parution de la révélation de MPI, doit aujourd'hui se sentir un peu gêné envers les confrères qui l'ont cru.

De son coté le fameux Ennemond qui exprime une joie débordante, parce que 80 séminaristes du diocèse de Paris ont demandé à assister à une messe tradie, doit être ravi.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Avr - 04:58 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2017
Messages: 63
Localisation: USA

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 12:26 (2018)    Sujet du message: Un départ de plus dans la FSSPX Répondre en citant

http://sodalitium-pianum.com/future-sspx-defections-only-to-the-left/


Lorsque dans sa conférence de décembre 2013 aux Frères à Flavigny, le P. Pfluger a parlé des défections et des expulsions du clergé de la Résistance de la SSPX comme d'une "purification" de la Société, il a vraiment parlé, d'un certain point de vue : Les plus fervents partisans de l'archevêque Lefebvre et les plus engagés dans le rétablissement de l'Église ont été éliminés.


Ce qui restait, ce sont les types les plus souples : "modéré", "prudent", ou accordista.


Mais la transformation de la Société n'était pas encore achevée avec le départ des "fauteurs de troubles".  Ceux qui sont restés ont observé les développements en silence.  Et dans la mesure où ils s'opposaient personnellement à la trajectoire de réintégration dans l'Église conciliaire, il leur manquait la force morale, la doctrine, le désir et/ou la perspicacité de la pensée pour prendre position.


Cet état de choses a permis à la Société de se dégrader davantage :


Les modérés (clergé et laïcs) ont assisté au spectacle d'une direction scrupuleuse, qui à son tour leur a fait perdre courage.  Au milieu de la bataille, les soldats voient leurs chefs perdre courage, la peur frappe toute l'armée.  Ce sera un soldat rare qui pourra "garder sa tête, tandis que tout autour de vous, les autres perdent la leur".  Ils commencent à douter d'eux-mêmes, et ce ver du doute les a privés de la volonté de se battre :


"Peut-être que l'évêque Fellay a raison !"


A ce moment-là, toute la Résistance est devenue impossible.


Cet état de choses a déplacé la conscience collective de toute la Société vers la gauche, et la plus grande preuve de cette revendication est l'observation que, jusqu'à ce jour, les défections de la SSPX continuent... mais seulement vers l'église conciliaire.


Bien sûr, cette évolution était tout à fait logique : le choix n'était/est plus entre SSPX vs Résistance, mais dans le sillage de ce changement psychologique, entre la SSPX et les diocèses.  Un article récent sur un forum de la Résistance française (http://resistance.vraiforum.com/t129-Notre-Dame-des-Arm-es-Arriv-e-d-un-nouveau-pr-tre.htm) raconte comment un diocèse en France compte maintenant quatre anciens prêtres de la SSPX, et un diocèse voisin vient de recevoir une nouvelle défection de la SSPX.


La SSPX a été réduite à recycler les prêtres pour la réintégration dans les diocèses, et bientôt tout l'édifice tombera dans cette direction ; il ne peut en être autrement.  Le clergé (et les laïcs) ont été entraînés à ressentir la piqûre de leur "situation anormale", et par conséquent, perçoivent un besoin aigu d'y remédier.


Le scrupule des chefs a coulé jusqu'aux bancs et aux prieurés, et comme l'alignement avec la Résistance ne guérit pas ce problème psychologique-spirituel, la Résistance n'est même pas sur le radar.  La solution pour ces âmes "défectueuses" se trouve dans la direction opposée : l'approbation juridique et l'église conciliaire.


Oui, de temps en temps, divers prêtres de la Société peuvent avoir et auront encore des moments lucides de clarté doctrinale, et ils verront l'état des choses dans l'Église et la SSPX pour ce qu'il est, mais c'est la qualité et la nature particulières des scrupules de dominer et de supprimer les pouvoirs de l'intellection, et de la subordonner à des impulsions émotionnelles et sentimentales, de sorte que l'exercice du jugement est basé principalement sur ces mêmes influences émotionnelles/sentimentales.  Par conséquent, ces moments éphémères de clarté et de lucidité seront de courte durée et isolés (et facilement éradiqués par une tape sur le poignet du patron), puisqu'ils surgiront dans un contexte social où collègues et leaders se dirigent dans la direction opposée.  Très peu seront capables de nager à contre-courant, surtout s'ils en sont venus à se demander si leur salut est en jeu !  Et pour ceux qui pourraient encore résister aux pressions sociales, le doigt sera pointé vers Boston, les prêtres français de la NUC, les sédévcantistes sud-américains, et ils diront : "Regardez ce qu'il est advenu de ceux qui ont quitté la Société !


Le fait que les questions juridiques ont transcendé les questions doctrinales témoigne du désordre introduit dans la relation entre l'intellect et l'émotion : Comment le processus de "régularisation" pourrait-il se poursuivre après l'échec des discussions doctrinales 2009-2011, de peur que l'intellect (et la doctrine) n'ait pris le pas sur les considérations canoniques (et les émotions/scruples) ?  Si la lettre de la loi (qui tue) l'emporte sur l'intégrité de la doctrine et de la vérité, c'est autant qu'admettre que l'esprit a perdu son équilibre dans le bon ordre de l'intellect et de l'émotion, et que ce dernier a acquis une influence indue sur l'intellect.


C'est l'essence même du scrupule.


L'affirmation selon laquelle l'écrasante majorité des défections de la SSPX se dirigera maintenant vers la Rome conciliaire et les différents diocèses à la suite de cette maladie fabriquée ne doit pas non plus être réfutée en notant l'existence de réserves internes généralisées sur la politique actuelle à Menzingen qui circule toujours au sein de la Société : Les réserves, les oppositions secrètes, les doutes, etc. ne suffisent pas à arrêter (et encore moins à inverser) le cours, précisément parce que les réserves et les doutes sont moins motivants et durables que les convictions fermement ancrées, et sont donc insuffisantes pour résister aux convictions fortes de l'adversaire.  Aussi parce que la démonstration de faiblesse de la direction de la Société a infecté le corpus entier à un degré ou un autre, de sorte que toute impulsion de la Résistance est étouffée par des sentiments d'isolement, ce qui favorise une fois de plus le même doute qui fait que le soldat retombe dans le rang.


La lettre de Mgr Fellay à Benoît XVI dans laquelle il déclare sa ferme détermination à poursuivre le processus de régularisation, malgré une forte opposition (qui n'est plus si lourde !) fait très bien comprendre mon point de vue : Il importait moins que la Société soit jetée dans le chaos que de parvenir à une régularisation.  L'expulsion d'un évêque et une liste croissante de compromis témoignent de la volonté d'être "guéri".  Et que cette pulsion implacable devrait s'accélérer au milieu de la papauté anti-catholique la plus hostile de l'histoire ne laisse absolument aucun doute sur le fait que tout le processus est une manie qui finira en captivité et en dissolution.


Le clergé a intériorisé tout cela, et même l'évêque Tissier a "retrouvé la raison".  Ils ont accepté de se rendre.


A partir de maintenant, presque toutes les défections seront à gauche.


"Mais c'était bien.  La lutte était terminée.  Il avait remporté la victoire sur lui-même.  Il aimait Big Brother." (Derniers mots de "1984" d'Orwell).


_________________
Tradidi quod et accepi


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 458

MessagePosté le: Lun 30 Avr - 14:56 (2018)    Sujet du message: Re: Un départ de plus dans la FSSPX Répondre en citant

Fides a écrit:
Pour conforter l'article du site MPI titré Réunion secrète de la « Confrérie du Bon esprit » on apprend que l'abbé Benoît Laignelot, qui avait hébergé les conspirateurs ralliéristes sous l'égide de l'abbé Raffray de l'IBP, quitte la FSSPX pour le diocèse de Paris. Encore un fait de gloire à mettre au passif de la politique libérale des autorités actuelles de l'oeuvre fondée par Mgr Lefebvre.

L'abbé Bouchacourt qui avait crié au mensonge et à la manipulation, lors de la parution de la révélation de MPI, doit aujourd'hui se sentir un peu gêné envers les confrères qui l'ont cru.

De son coté le fameux Ennemond qui exprime une joie débordante, parce que 80 séminaristes du diocèse de Paris ont demandé à assister à une messe tradie, doit être ravi.

Peut-être que les fréquentations de Fides lui permettent de posséder des informations confidentielles?

http://laportelatine.org/activites/universites/udt2013/reportages_2013/repo…


 


Revenir en haut
Fides


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2018
Messages: 13
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 08:16 (2018)    Sujet du message: Précisions Répondre en citant

Sur la photo : à gauche de Mgr Fellay Jacques Régis du Cray, alias Ennemond sur le FC, Côme de Prévigny dans Fideliter et Renaissance catholique et autres pseudos sur Le Salon Beige; à droite Alain Escada de Civitas.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:38 (2018)    Sujet du message: Un départ de plus dans la FSSPX

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template