Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mgr Fellay se lâche ... contre les antilibéraux français

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 31

MessagePosté le: Ven 29 Juin - 15:22 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay se lâche ... contre les antilibéraux français Répondre en citant

Fidèle à son double langage, Mgr Fellay vient de faire aujourd'hui à Ecône un sermon jusqu'à citer le très français et antilibéral Mgr Delassus. La présence de quelques familles françaises l'obligeait sans doute à faire quelques concessions "antilibérales". 

Sauf que.... la veille (le 28 juin) un journal allemand a publié un entretien privé  avec ce même Mgr Fellay . Et voici ce que dit le supérieur de la néo fsspx : 


Le journaliste : "Mais tous ceux qui critiquent le "Concile des médias", y compris l'émérite le pape Benoît XVI, ne se disputent pas jusqu'à l'excommunication. Pourquoi n'avez-vous pas renforcé les rangs des traditionalistes dans l'Église et combattu pour la vérité dans l'unité avec Rome?"


Mgr Fellay : C'est en partie dû à l'histoire des Français. Depuis la Révolution française, un bon nombre de catholiques français se battent contre l'erreur du libéralisme. Par conséquent, les événements pendant et après le concile ont été perçus de manière beaucoup plus sensible et sensible qu'en Allemagne. Il ne s'agissait pas d'erreurs flagrantes, mais de tendances, d'ouverture de portes et de fenêtres. Les réformes après cela l'ont montré plus clairement que le concile lui-même: le problème s'est cristallisé dans la nouvelle messe. (...)  



 
Citation:

Aber nicht alle, die Kritik am „Konzil der Medien“ üben, dazu gehört ja auch der emeritierte Papst Benedikt XVI., nehmen dafür einen Konflikt bis zur Exkommunikation in Kauf. Warum haben Sie nicht die Riege der Traditionstreuen innerhalb der Kirche verstärkt und in Einheit mit Rom für die Wahrheit gekämpft?


Das liegt zum Teil sicher an der Geschichte der Franzosen. Seit der Französischen Revolution kämpft ein guter Teil französischer Katholiken gegen den Irrtum des Liberalismus. Daher ist das Geschehen während und nach des Konzils dort viel sensibler und aufmerksamer wahrgenommen worden als in Deutschland. Da ging es nicht um krasse Irrtümer, sondern um Tendenzen, darum, Türen und Fenster zu öffnen. Die Reformen danach haben es deutlicher gezeigt als das Konzil selbst. Dazu kristallisierte sich das Problem bei der neuen Messe. (...) 





Donc le 28 juin, Mgr Fellay pense et dit que la réaction anticonciliaire de Mgr Lefebvre ne viendrait que d'un antilibéralisme français sentimental et le 29  juin Mgr Delassus est cité en sermon pour ... la diplomatie. 


Mais tenez vous bien ... le meilleur de l'entretien arrive. 
Nous tenions tous jusqu'ici que les sacres de 1988 procédaient d'une nécessité de Foi. Une opération survie.  Pour Mgr Fellay la raison en est tout autre : il affirme que Mgr Lefebvre aurait accepté l'évêque proposé par Rome si une date avait été posée : 


Citation:

  "Nous étions dans une situation désespérée parce que Rome avait nommé un évêque pour nous. La rencontre entre le cardinal Ratzinger et Mgr Lefebvre le 5 mai 1988 portait sur la date de consécration. Mgr Lefebvre et le cardinal Ratzinger ne pouvaient être d'accord. Mgr Lefebvre a fait une proposition. Je suis sûr que si le cardinal Ratzinger avait confirmé la date du 15 août comme date de consécration sans changement de candidat, l'archevêque l'aurait accepté."


30 ans après l'opération survie, Mgr Fellay affirme que Mgr Lefebvre aurait accepté un accord avec Rome si Rome avait donné une date. Mgr Fellay ne voit donc plus que le refus d'accepter un candidat romain n'était pas une question de date mais essentiellement de Foi. Mgr Lefebvre craignait par dessus tout l'infiltration libérale de son oeuvre par les modernistes romains : et c'est ce qui le poussera à refuser toutes les offres apparemment alléchantes que lui faisait le cardinal Ratzinger en son temps. 


Dernière édition par Admin le Sam 30 Juin - 08:07 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Juin - 15:22 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 333
Localisation: Genève

MessagePosté le: Ven 29 Juin - 17:18 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay se lâche ... contre les antilibéraux français Répondre en citant

Dans le même interview sur la fin : 


Citation:
Quand le pape François a été élu, j'ai pensé: Maintenant vient l'excommunication. C'est le contraire qui s'est passé : le cardinal Müller a voulu notre excommunication et le pape François l'a rejeté. Il m'a dit personnellement: "Je ne te jugerai pas!" 



C'est tout simplement grotesque de naïveté et de sentimentalisme. 


Revenir en haut
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 91

MessagePosté le: Ven 29 Juin - 17:31 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay se lâche ... contre les antilibéraux français Répondre en citant

Quelques précisions sur ce qui a été écrit ci-dessus :

J'ai recherché l'intégralité de l'interview de Mgr Fellay et j'ai trouvé ceci :

https://m.die-tagespost.de/politik/pl/Wir-sind-ein-Stoerfaktor-in-der-Kirche;art315,189970

J'ai aussi écouté le sermon de Mgr Fellay pour vérifier qu'il y parlait bien de Mgr Delassus. Et oui ! De manière "anodine" sans doute, mais les anti libéraux en ont peut-être été ravis !

A partir de 14:21 : "Le prêtre, c'est un autre Jésus. Mgr Delassus disait : "C'est Jésus Lui-même." Ipse, ipse Christus."

http://fsspx.news/fr/sermon-de-mgr-fellay-lors-des-ordinations-du-29-juin-2018-a-econe-suisse-39029


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 333
Localisation: Genève

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 08:03 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay se lâche ... contre les antilibéraux français Répondre en citant

Double langage, ambiguïtés, contradictions, le Supérieur Général de la FSSPX se montre expert sur ces registres de l’expression écrite ou orale…

Dans son sermon des ordinations à Ecône, ce 29 juin 2018, on l’entend exalter l’idéal du prêtre configuré à Jésus-Christ, les grandeurs du sacerdoce, le sens de la croix, du sacrifice, de l’oblation, et il rappelle fort justement aux ordinands à qui il va imposer les mains :

« Le disciple n’est pas au dessus du Maître. Vous aurez, soyez-en certains, des opprobres de ce monde ! Et si vous n’en avez que des louanges, alors posez-vous des questions » (audio, mn 17:00).

« Bienheureux (serez-vous) lorsque vous aurez à souffrir, qu’on dira quelque chose de méchant, de mauvais contre vous, à cause de Moi ! » rappelle-t-il encore avec le Christ (mn 19:00).

Dans une interview de mai 2016 au journal « La Croix », le pape François disait de la Fraternité :

« A Buenos Aires, j’ai toujours parlé avec eux. Ils me saluaient, me demandaient une bénédiction à genoux. Il se disent catholiques. Ils aiment l’Eglise. Mgr Fellay est un homme avec qui on peut dialoguer. Ce n’est pas le cas d’autres éléments un peu étranges, comme Mgr Williamson (…). Je pense, comme je l’avais formulé en Argentine, que ce sont des catholiques en chemin vers la pleine communion (…) On dialogue bien, on fait un bon travail » (La Porte latine, 17 mai 2016).

Deux questions :

-      Qui reçoit les louanges de François ?
-      Qui reçoit de lui « quelque chose de méchant » ?

Il serait peut-être temps que Mgr Fellay lui aussi … « se pose des questions » !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:38 (2018)    Sujet du message: Mgr Fellay se lâche ... contre les antilibéraux français

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template