Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 350

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 08:29 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

14 février 2017
[Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature personnelle survivra aux pontifes successifs

 
SOURCE - Rorate Caeli - 13 février 2017

Faut-il accepter la prélature personnelle présentée par Rome à la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X ? Certains présentent leur avis négatif du fait des circonstances, mais la question est mal posée. Il faudrait plutôt demander : Peut-on refuser la reconnaissance canonique quand aucun préalable inacceptable n’est assorti à cette concession ? Mgr Lefebvre n'a jamais refusé de structure canonique en elle-même, de son vivant. Il a uniquement refusé les exigences conditionnant la structure qu'il avait originellement souhaitée et obtenue et qui lui a été injustement retirée. Jamais il n'a aspiré à rompre de son propre chef le lien canonique qui le liait officiellement à Rome et même à cette Rome pourtant infestée de modernistes. Bien au contraire, il a subi : il a contesté la publication de rupture de ce lien et a fait appel des décisions des autorités ecclésiastiques. Par conséquent, Mgr Lefebvre n'a jamais été confronté à la situation que nous vivons : la Fraternité se voit proposer une structure canonique sans condition. D'ailleurs sur quel motif la refuser si aucune condition n'est imposée (et même si les conditions étaient neutres) et que nous considérons que le pape, en vertu du mandat de droit divin que Notre Seigneur a confié à Pierre et à ses successeurs, continue à détenir le pouvoir surnaturel de lier et de délier, en dépit de toutes ses misères ? La crise ferait-elle de la primauté de Pierre et du pouvoir des clefs des vérités catholiques embarrassantes, optionnelles et superflues ? 
    
 
Certains objecteront que le contexte ne permet pas cette régularisation et que sur le trône de Pierre n’a jamais régné pire progressiste. Mais une structure canonique ne dure pas le temps d’un seul pontificat, elle survit aux papes qui passent, et son acceptation n’est pas un placet pour le pontife du moment. On ne peut pas imaginer une régularisation sous Benoît XVI, sans prévoir qu'elle sera toujours effective sous son successeur. Quelle attitude faudra-t-il adopter demain ? Devrons-nous devenir sédévacantistes quand les pontificats seront calamiteux et « dénoncer le contrat » à notre guise au fil du temps ? Ce n’est guère cohérent. Même si un pontife bien traditionnel est attendu, il n’est jamais à l’abri d’être suivi par un successeur désastreux. La sécurité totale n’existe pas ici-bas et le statut canonique de la FSSPX doit pouvoir perdurer, quel que soit le pape régnant. C’est pour cette raison que son supérieur général s’assure préalablement de son étanchéité et de la pérennité de son administration pour tous les types de pontificats, malgré les assauts en tous genres. 
    
Le jour où la Fraternité fondée par Mgr Lefebvre sera régularisée, on imagine bien que le pape actuel ne touchera pas au cours de son pontificat à cet équilibre qui a été recherché par tous les moyens depuis quarante ans. La curie a bien tenté la mise au pas de la Fraternité Saint-Pierre en 1999 et n’y est plus jamais revenue, après avoir essuyé un échec. En concédant, l’année dernière, une confirmation définitive des statuts de l’Institut du Christ-Roi, on peut même affirmer que le Saint-Siège a entériné le fait que le monde traditionnel n’était plus à démanteler et cela après la libération du missel traditionnel et la reconnaissance des confessions des prêtres de la Fraternité Saint-Pie X. Telle est la situation actuelle même si en soi, tout cela peut changer aussi. 
    
L’objectif de Mgr Fellay est plutôt réaliste. Il est évident qu’il n’est pas aveuglé par la « kaspérite » ambiante et qu’il préfère Summorum pontificum à Amoris Laetitia… Néanmoins, il considère que c’est justice que soit rendue à la Fraternité la reconnaissance qui lui a été indûment retirée et que plus personne dans l’Église ne lui dénie désormais. Cela se fait sans doute avec le pontife du moment, mais lequel passera et sera suivi d’un meilleur ou d’un pire. Il se trouve que les conditions pour acter la régularisation n’ont jamais été aussi peu contraignantes qu'aujourd'hui. Il ne s’agit pas d’un accord avec ce que fait François, mais d’une régularisation par le Saint-Siège qui a été fondé, qu’on le veuille ou non, par Notre Seigneur Jésus Christ. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Fév - 08:29 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 350

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 08:59 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

Prélature Saint Pie X  : qu'en penser ?


Monsieur l'abbé Salenave donnera une conférence sur ce sujet 
le dimanche 26 février à Paris dans l'après midi



Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 15:09 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

Qu'en penser?
Ce que l'en a toujours pensé Mgr Lefebvre.


Il ne s'agit plus ni "du pape", ni de "la FSSPX", mais de "Rome".


"Rome" est une personne morale. Tout comme la FSSPX. 


Comme personne morale, la FSSPX est une personne morale catholique, de droit pontifical selon le Codex 1917. 


Mais la "Rome moderniste " est une personne morale de droit non pontifical, mais conciliaire, Codex 1983.


Quant à la personne physique du pape:
- il est chef de l'Eglise, y compris de la Rome de toujours" dans la mesure où (Mgr Leebvre) il applique le droit de l'Eglise, conforme à sa Tradition,
- mais il perd son autorité sur cette même Eglise, s'il se fait membre d'une nouvelle personne morale antéchristique, ici la "Rome néo-protestante".


Notre "ami cretinus caritati" se trompe donc en disant que demain le pape ne peut pas démolir ce qu'un pape hier a "construit".


D'abord, la prélature personnelle enverra la FSSPX dans les "poubelles de l'histoire": l'oeuvre initiale de Mgr Lefebvre aura vécu,
Ensuite, autant la FSSPX pouvait se réclamer de droit pontifical canonique selon 1917, le droit de l'Eglise, autant la prélature personnelle sera une personne orale de droit conciliaire, celui du Codex 1983, "pire que le novus ordo" a dit Mgr Lefebnvre.


Ces membres prêtres et évêques seront donc bien membres de la nouvelle "Constitution conciliaire du Clergé".
Mouture moderne et moderniste de la constitution civile du clergé de notre si chère Révolution dite Française...


Mgr Lefebvrene voyait pas de différence substantielle entre rêter serment à la République Française, et prêter serment ou recevoir sa "légitimité" de la Rome conciliaire, celle refusée dès Novembre 1974.


Semper idem:
On a rien compris au combat de Mgr Lefebvre sans comprendre ce qu'est réellement la Rome conciliaire:
- une oeuvre "papale", romaine, tête instituant une néo-Eglise romaine,
- mais outrepassant les droits du Pontife romain lui-même, qui s'assoit dès lors ailleurs que sur la Siège apostolique.


Seul le Siège apostolique selon la Tradition permet à celui qui s'y assoit de pouvoir parler "ex cathedra", qui signifie la Chaire de Saint Pierre.


Mais pour Mgr Lefebvre, "ils ont quitté l'Eglise" signifie que les papes conciliaires s'assoient (à supposer qu'ils s'assoient sur quelquechose de stable!?), sur d'autres sièges que la "chaire de Pierre".
Eux seuls font du "sédévacantisme pratique", pur plagier l'abbé Pfluger Mr. Green .
Il n'y a pas sédévacance, mais bien sédé-absentéisme du chef de l'Eglise, parti dans une "église de l'utopie révolutionnaire"...


La prélature personnelle est la façon "canonique" pour les prêtres de la FSSPX de "changer d'Eglise".
Par "obéissance au pape", second coup de maïtre de Satan après avoir failli réussir le premier...


Les grenouilles sont-elles cuites?
Vivement une régularisation: les choses seront plus claires que ces "bisous adultères" en cachette...


On comptera mieux les bons prêtres!


Kyrie eleison


Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 350

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 16:05 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

14 février 2017
[Ennemond - Le Forum Catholique] En parlant d'Eglise conciliaire, Mgr Lefebvre ne renonçait pas à reconnaître le pape comme chef de l'Eglise catholique

SOURCE - Ennemond - Le Forum Catholique - 14 février 2016

Mgr Lefebvre recourrait à des formules analogiques de temps à autre, mais qui ne devenaient pas des réalités théologiques pour autant. Il avait d'ailleurs fait plusieurs mises au point pour tordre le cou à ces tendances : 
tr_bq a écrit:
« Je ne dis pas que dans les paroles, on ne peut tirer une phrase et puis l’opposer à une autre, la tirer du contexte et, ainsi de suite, me faire dire des choses qui ne sont pas dans mon esprit. J’ai pu quelquefois dire des phrases assez fortes, par exemple que le Concile était plus ou moins schismatique. Dans un certain sens c’est vrai parce qu’il y a une certaine rupture avec la Tradition. Donc dans le sens selon lequel le Concile est en rupture avec la Tradition, on peut dire, dans une certaine mesure, qu’il est schismatique. Mais quand j’ai dit cela, ce n’était pas pour dire que le Concile est vraiment, profondément schismatique, définitivement. Il faut comprendre avec tout ce que je dis. Le Concile est schismatique dans la mesure où il rompt avec le passé, ça c’est vrai. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il soit schismatique au sens précis, théologique du mot. » (Mgr Lefebvre, retraite sacerdotale, 1980) 
De même il est évident que, même après avoir parlé d'Eglise conciliaire, Mgr Lefebvre ne considérait pas un instant son chef comme le pape d'une autre Eglise que l'Eglise catholique. Toute au long de sa vie, il a rappelé la nécessité de se raccrocher au pape, comme successeur de Pierre, même s'il en a dénoncé les dérives. 


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 16:41 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

Certes!
Mais c'est toujours la même '"hypothèse sophistique" du pape qui ne peut qu'être chef de l'Eglise, sans jamais être "membre d'autre chose que l'Eglise".


Quand l'abbé Gleize veut démontrer par a+b que le pape comme membre de l'Eglise ne peut agir que comme la partie d'un tout, il démontre aussi le contraire de lui-même, en citant l'exemple du père de famille militaire.


Le dogme sur le Souverain Pontificat précise que l'infaillibilité du pape n'est pas son impeccabilité, consistant à offenser Dieu. 


Ici, l'offense manifeste est celle d'instituer une "église humaine non divine", en lieu et place de l'Eglise divine et humaine.


Le code 1983 institue "de humano jure" une "Eglise" de substitution à l'Eglise, en couronnant d'abord le Concile comme "Docteur infaillible", puis le genre humain dénommé Peuple de Dieu" comme  Souverain.


Ce n'est pas de soi l'expression Peuple de Dieu qui fait scandale (contrairement à ce que certains tradis écrivent comme "nature" de la néo-église), mais le fait de déclarer que le Peuple de Dieu est à lui-même son propre Souverain: dès lors NSJC Roi ne peut que régner .... par son absence!


De même que tout homme appartient, est membre, voire peut se faire membre de plusieurs sociétés, rien n'empêche "arbitrairement" le pape de se constituer membre de l'église conciliaire.


D'ailleurs:
- si le pape est chef de l'Eglise,
- il est manifeste qu'il n'est pas réellement chef de l'église conciliaire, mais bien plutôt réduit à en être une marionnette, guère plus pourvue de "pouvoir" que la Reine d'Angleterre! 


Ordinairement un chef est toujours "légisateur".
Or q'il s'agisse des royaumes parlementaires modernes, ou de l'église conciliaire, il est manifeste que dans cette dernière, le pape n'a plus de pouvoir autentiquement "pontifical", car ce pouvoir là "relie" l'homme à Dieu.


Un pape conciliaire est donc pape de l'Eglise qui se situe de lui-même dans une "église" où l a abdiqué son Pontificat Souverain, pour le remettre entre les mains d'une "Rome néo-protestante.


Pour que le pape soit Souverain Pontife en pouvoir et en acte, il ne peut que quitter le "siège conciliaire" et s'asseoir sur la Chaire de St Pierre. Il est impossible de s'asseoir sur les deux sièges...


Pour Mgr Lefebvre, être assis sur le Siège apostolique nécessite au for externe de remplir les conditions qu'il a fini par exiger avant tout dialogue: Etes-vous d'accord avec tous vos prédécesseurs sur la Chaire de Pierre, etc...


Il s'agit bien pour le pape en primauté de quitter la Rome conciliaire pour rejoindre la Rome de toujours...
En aucun cas de rejoindre le pape là où il est "assis"...


Revenir en haut
axel thienpont


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2017
Messages: 205
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 21:21 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

Addendum:
Ennemond écrit:
"Mgr Lefebvre recourrait à des formules analogiques de temps à autre"


Cela me fait penser aussi à certains qui disent même dans la résistance: "Ce ne sont que des métaphores".


C'est oublier que les "analogies" et autres "métaphores" sont autant d'idées qui mènent les hommes, lesquels font l'histoire...


A ce compte là, la République maçonnique, l'ex URSS, les états encore communistes et même la société civile made in America qui les tolère bien plus que les états catholiques, ne sont que des analogies, des métaphores... 


"C'est une iniquité que l'erreur" s'est écrié Mgr Lefebvre. D'autant qu'il s'agit non seulement de la vie des corps, mais de la vie éternelle, celle des âmes.


Ici, l'auto-justification luthérienne qui prévaut dans l'église conciliaire et qui est "canonisée" par la Rome conciliaire n'est hélas pas une analogie, ni une métaphore!


C'est un programme de vie dont le Père ne peut être un "Saint-Père" au sens pétrinien du terme.
Le Père de ce programme est bien ce que NSJC en disait: le père du mensonge.


Le plus grave chez les tenants des analogioes et autres métaphores, est que cette "miséricorde" pour les impies n'est pas seulement une insulte au Magnificat (misericordia ejus timentibus eum),  mais qu'elle conduit inexorablement aux sacrilèges, ceux de communions voire de messes sacrilèges. Même des messes "St Pie V".


Tout simplement parce que la doctrine n'est plus catholique, mais au mieux luthérienne...


Kyrie eleison


Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 350

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 07:53 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

FSSPX : le chemin de la prélature ne serait-il pas celui du silence, le même silence que celui de tous les instituts «ralliés» depuis 30 ans ?
14 février 2017 / Canada Fidèle
Article très percutant. Que Dieu bénisse Medias-Presse.Info pour leur courage et leur détermination à dire les choses qui doivent être dites. Nous ne doutons pas qu’ils subissent comme nous les pressions et le mépris de ceux qui veulent nous livrer à Rome. Et pourtant, ils parlent, ce qui est un rare courage aujourd’hui, même si c’est un devoir impérieux.
Canada Fidèle
Dans l’édition du 13 février de Rorate Caeli, Côme de Prévigny, qui écrit tant pour Fideliter que pour Renaissance Catholique s’essaye à préparer les esprits à une reconnaissance canonique de la FSSPX, dont nul à son sens ne serait en droit de se défier. Son argument principal est simple :
« Peut-on refuser la reconnaissance canonique quand aucun préalable inacceptable n’est assorti à cette concession ? Mgr Lefebvre n’a jamais refusé de structure canonique en elle-même, de son vivant. Il a uniquement refusé les exigences conditionnant la structure qu’il avait originellement souhaitée et obtenue et qui lui a été injustement retirée. »
Admettons pour vraie l’affirmation relative à Mgr Lefebvre même si, Côme de Prévigny le sait, la réalité est beaucoup plus complexe. Même cette supposition faite, il faut être bien naïf pour croire que ceux qui détruisent la Tradition depuis 60 ans avec un acharnement toujours grandissant sont prêts à lui donner gracieusement les « garanties » d’une survie sans contrepartie. En fait, l’argumentation de M. de Prévigny pèche dès sa première phrase : « … quand aucun préalable inacceptable n’est assorti à cette concession ».
Made in Menzingen
Car hélas, préalable il y a. Un préalable non dit, mais déjà en vigueur depuis des années: celui du silence. Silence avant, pendant et après le Synode sur la famille; silence sur l’instauration d’un « divorce catholique » lors de la réforme des procédures de nullité de mariage; silence sur Amoris Laetitia; silence sur la réhabilitation de Luther et l’accueil solennel de sa statue au Vatican, le 13 octobre dernier. Ce jour-là, toujours au Vatican, «on» marchandait dans la salle d’à côté une éventuelle prélature pour la FSSPX ; «on» se pourfendait même d’un communiqué béat à ce sujet, sans dénoncer nullement ni faire allusion aucune au terrible scandale dont était sali ce jour anniversaire des apparitions de Fatima. Ce silence devient parfois dénégation, d’un autre communiqué par exemple : comment ne pas s’attrister de ce qu’est devenu en quelques mois le communiqué rendu public à l’issue de la réunion de tous les supérieurs de la FSSPX de juin 2016…
Ce préalable tacite du silence est d’autant plus dangereux qu’il n’est pas écrit. Il conditionne toute une attitude, que le temps n’a de cesse de rendre de plus en plus ambigüe.
A ce préalable du silence s’ajoute encore le reniement de la parole donnée à toute la Tradition, celle de ne pas passer un accord pratique avant une unité doctrinale retrouvée. Ce sont les paroles mêmes de l’abbé Schmidberger, alors Supérieur Général de la FSSPX, lors des funérailles du grand évêque Marcel Lefebvre :
« Il a en effet formé une petite élite qui est à la disposition du Saint-Siège et des évêques; mais permettez-moi de préciser : elle est à leur disposition en excluant tout compromis et toute concession vis-à-vis du concile Vatican II et des réformes qui en découlent. Tant que l’esprit de destruction soufflera dans les évêchés et dans les dicastères romains, il n’y aura aucune harmonisation ou accord possibles. Nous voulons travailler à la construction de l’Eglise et non pas à sa démolition. »
Les mêmes propos avaient été réitérés maintes et maintes fois par Mgr Fellay, comme à Lausanne en 2007 :
« Tant que Rome ne revient pas, vraiment ne déconnecte pas — ça ne veut pas dire que tout est réglé dans l’Église, évidemment non — on ne peut vraiment travailler que si on est d’accord sur les principes. Et c’est pourquoi nous insistons, et ré-insistons, et disons, qu’il faut d’abord discuter des principes avec Rome avant de pouvoir faire un accord. Sinon, encore une fois, c’est du suicide. »
Henri Queuille est moins connu que ses citations. Une d’entre elles résonne ici plus particulièrement : « La politique n’est pas l’art de résoudre les problèmes, mais de faire taire ceux qui les posent ». La bureaucratie politicienne du Vatican semble sur le point d’exceller. Encore faudrait-il pour cela que la FSSPX donne encore raison à Henri Queille lorsqu’il disait : « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. »
La foi n’oblige pas à croire aux mirages; le baptême, pour sa part, engage au témoignage.
Le Christ a témoigné devant Pilate; Pilate a quant à lui cherché un accord avec les juifs : il a fini par se laver les mains.
Christian LASSALE
Source : Medias-Presse.Info
Certains prétendent que la Fraternité Saint-Pie X a bien parlé lors de la parution d’Amoris Laetitia ou de l’anniversaire des cinq cents ans de la révolte de Luther. Si elles étaient honnêtes, ces personnes se rendraient à l’évidence : le ton a changé. On ne parle plus de la même façon. On parle en fait des deux côtés de la bouche et on parle à voix basse quand le salut des âmes nous demanderait de dénoncer avec véhémence et insistance.
Canada Fidèle


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 248

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 21:40 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso Répondre en citant

La citation d'Ennemond est tronquée, Mgr Lefebvre n'a pas du tout dit cela pour s'excuser d'un propos jugé excessif. Lorsqu'il a dit cela, c'était pour se plaindre d'une attitude de certains "tradi", qui consistait à prendre une phrase, sans réfléchir à son contenu, puis à enchaîner bêtement les raisonnements : le concile est schismatique, donc tous ceux qui ont contribué au concile sont schismatiques, donc ils sont hors de l'Eglise, donc le Saint-Siège est vacant, etc. Ennemond n'a pas reproduit cet aspect qui donnait le contexte de cette explication donnée par Mgr Lefebvre !

Ennemond n'en a rien à faire de la véritable pensée d'un archevêque catholique, tout ce qui l'intéresse c'est de troubler ceux qui ont compris quelque chose de cet archevêque.

Viguerie a écrit:


14 février 2017

[Ennemond - Le Forum Catholique] En parlant d'Eglise conciliaire, Mgr Lefebvre ne renonçait pas à reconnaître le pape comme chef de l'Eglise catholique

SOURCE - Ennemond - Le Forum Catholique - 14 février 2016

Mgr Lefebvre recourrait à des formules analogiques de temps à autre, mais qui ne devenaient pas des réalités théologiques pour autant. Il avait d'ailleurs fait plusieurs mises au point pour tordre le cou à ces tendances :  
tr_bq a écrit:
« Je ne dis pas que dans les paroles, on ne peut tirer une phrase et puis l’opposer à une autre, la tirer du contexte et, ainsi de suite, me faire dire des choses qui ne sont pas dans mon esprit. J’ai pu quelquefois dire des phrases assez fortes, par exemple que le Concile était plus ou moins schismatique. Dans un certain sens c’est vrai parce qu’il y a une certaine rupture avec la Tradition. Donc dans le sens selon lequel le Concile est en rupture avec la Tradition, on peut dire, dans une certaine mesure, qu’il est schismatique. Mais quand j’ai dit cela, ce n’était pas pour dire que le Concile est vraiment, profondément schismatique, définitivement. Il faut comprendre avec tout ce que je dis. Le Concile est schismatique dans la mesure où il rompt avec le passé, ça c’est vrai. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il soit schismatique au sens précis, théologique du mot. » (Mgr Lefebvre, retraite sacerdotale, 1980)  
De même il est évident que, même après avoir parlé d'Eglise conciliaire, Mgr Lefebvre ne considérait pas un instant son chef comme le pape d'une autre Eglise que l'Eglise catholique. Toute au long de sa vie, il a rappelé la nécessité de se raccrocher au pape, comme successeur de Pierre, même s'il en a dénoncé les dérives.  



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:43 (2017)    Sujet du message: [Côme de Prévigny - Rorate Caeli] FSSPX : La prélature perso

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template