Fidélité catholique francophone Forum Index Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

1er acte déterminant de l'abbé Pagliarani

 
Post new topic   Reply to topic    Fidélité catholique francophone Forum Index -> résistance catholique -> résistance catholique
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Mikaël


Offline

Joined: 04 Jan 2017
Posts: 367
Localisation: Genève

PostPosted: Sat 28 Jul - 14:45 (2018)    Post subject: 1er acte déterminant de l'abbé Pagliarani Reply with quote

 
Certains de nos amis attendent le premier acte significatif de l'abbé Pagliarani pour voir la tendance ...

Mais qui peut nier que l'Adresse finale du Chapitre publiée le 21 juillet ne soit justement ce premier acte définissant l'orientation des 12 années de mandat du nouveau Supérieur général ? 

Car ni le 2ème acte de ce Supérieur, pas plus que le 3ème ou les suivants, ne pourront sortir de la lettre et de l'esprit donnés par cette Adresse (ou "Déclaration de 1974 ultra-filtrée"), qui est comme le discours-programme d'investiture d'un nouveau gouvernement.

Sinon le nouveau Supérieur général sortirait du consensus "ralliériste" qui l'a porté à la plus haute fonction dans la Fraternité (1). 


On a donc ainsi la preuve que cette Adresse est bien le premier acte déterminant du nouveau Supérieur général.



PS : Même si l'on peut supposer que tous les capitulants (dont les autres membres élus du Conseil général, Mgr de Galarreta, l'abbé Bouchacourt, Mgr Fellay et l'abbé Schmidberger) ont donné accord sur la rédaction du texte avant parution, l'abbé Davide Pagliarani en assume personnellement TOUTE LA RESPONSABILITEen sa qualité de Supérieur général.
Cela doit être conservé en mémoire, pour une bonne interprétation de ce qui pourrait arriver dans l'avenir...
_____________

(1) l'histoire récente de la FSSPX montre une notable exception à ce principe : un Supérieur général a bien été réélu en 2006 par le Chapitre pour 12 ans sur la base d'un programme précis "pas d'accord pratique avec Rome sans accord doctrinal" ... et pourtant, quelques années plus tard, ce même Supérieur a orienté la Fraternité dans une direction carrément contraire à ce principe !
Dès lors, on se prend à rêver que le nouveau Supérieur général Pagliarani agisse comme son prédécesseur Mgr Fellay, et que d'une Fraternité "accordiste" il fasse une Fraternité  clairement "résistante" à l'apostasie de la Rome conciliaire !
Dans sa joie, Mgr Lefebvre convoquerait une grande fête en Paradis !


Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 28 Jul - 14:45 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Gillou47


Offline

Joined: 09 Jan 2017
Posts: 516

PostPosted: Mon 10 Sep - 20:55 (2018)    Post subject: 1er acte déterminant de l'abbé Pagliarani Reply with quote

La semaine dernière il y avait une retraite sacerdotale à Ecône, et l'abbé Pagliarani a eu l'occasion de s'adresser aux retraitants. Il ne leur a probablement rien dit de satisfaisant. Est-ce que la FSSPX, ni en privé ni en public, ne saurait plus s'exprimer clairement ?

Back to top
Rita


Offline

Joined: 07 Jan 2017
Posts: 119

PostPosted: Mon 24 Sep - 18:18 (2018)    Post subject: Avis de l'abbé Barthe Reply with quote

Ce soir, l'abbé Barthe nous parle de ce qui était à l'ordre du jour de l'abbé Pagliarani dès qon élection ...

Quote:
Je ne sais pas si l’abbé Pagliarani a déjà rencontré Mgr Pozzo, mais c’était à l’ordre du jour, de son côté, dès son élection.
On peut en effet imaginer que François tente avec la FSSPX une solution « à la chinoise ». Mgr Fellay avait d’ailleurs une manière « chinoise » de négocier, en laissant tout proposer à la partie adverse, sans jamais dire ni oui ni non.
Toute plaisanterie mise à part, on peut soutenir, comme le fait l’abbé de Tanoüarn, que l’accord existe déjà, « octroyé » par petits bouts, qui finissent par faire de gros bouts : levée des excommunications, confessions et extrêmes onctions, mariages. On pourrait penser, comme l’avait proposé le cardinal Castrillón au moment de la levée des excommunications, à une reconnaissance plus ou moins de fait de la FSSPX comme institut de droit pontifical.
Il me semble cependant que le problème est bien plus vaste que celui d’un accord canonique, qui n’est pas secondaire mais qui est second. Je veux dire que la visée principale devrait être la constitution d’un ensemble, disons non-conciliaire, pour rester doux. Il est excellent qu’il y ait des rapports ayant abouti à des conventions partielles entre le Saint-Siège et la FSSPX, mais il faudrait aussi qu’il y ait des rapports, conversations, actions communes, communications sacrées entre la FSSPX, les autres instances Ecclesia Dei, les prêtres diocésains traditionnels, les paroisses de liturgie traditionnelle. Il faudrait même d’ailleurs aller plus loin que le monde SPV, mais chaque chose en son temps. Pour cela, il faudrait des efforts RECIPROQUES. Pour vous donner un petit exemple : j’ai personnellement invité par le passé pas très lointain de hautes personnalités de la FSSPX à présider telle cérémonie du pèlerinage Summorum Pontificum, à Rome, ce que, compte tenu des circonstances, elles n’ont pas jugé opportun. On pourrait ainsi imaginer, dans les deux sens, toutes sortes des « mélanges » fructueux.


https://rendez-vous.leforumcatholique.org/message.php?id=110&num=10796

Remarquons au passage son soutien à l'opinion de l'abbé de Tanoüarn au sujet d'un "accord-ralliement" déjà bien avancé !

Dernière remarque : de hautes autorités de la FSSPX n'ont pas voulu présider une cérémonie du pèlerinage Summorum Pontificum non pour des raisons de principe, mais des raisons d'opportunité (les Résistants en auraient-ils tirer trop de "profits" ? )


Back to top
Gillou47


Offline

Joined: 09 Jan 2017
Posts: 516

PostPosted: Sat 13 Oct - 19:21 (2018)    Post subject: 1er acte déterminant de l'abbé Pagliarani Reply with quote

nouvelle interview de l'abbé Pagliarani :
http://fsspx.news/fr/news-events/news/la-fsspx-a-entre-les-mains-un-tresor-entretien-avec-abbe-davide-pagliarani-41072

une réflexion assez prudente :

"Certes nous prenons bonne note de ce qui est dit en privé de façon positive, mais là ce n’est pas véritablement Rome qui parle, ce sont des Nicodème bienveillants et timides, et ils ne sont pas la hiérarchie officielle. Il faut donc s’en tenir strictement aux documents officiels, et expliquer pourquoi nous ne pouvons pas les accepter."

Toutefois, il semble que Mgr Fellay agissait déjà comme ça : autant de relation cordiales que l'on veut avec des membres de la hiérarchie officielle, et refus de signer un texte qui engagerait la FSSPX sur l'acceptation de Vatican II. L'abbé Pagliarani semble placer une nuance qui insiste un peu plus sur le refus des textes compromettants, mais reste à voir en pratique si ce n'est qu'une nuance ou s'il s'agit d'une remise en ordre des priorités. A noter : 1) qu'on s'oriente ici sur une critique des textes proposés à la signature de la FSSPX, alors qu'il faut prioritairement refuser les textes proposés prétendûment à l'Eglise universelle ; 2) que ces relations in membris plaisaient déjà beaucoup aux modernistes et leur donnaient le sentiment d'un cheminement vers la réconciliation.

mais au niveau des principes je m'interroge sur cette autre partie de l'interview :
"Or la Fraternité possède tous les moyens pour guider le mouvement du retour à la Tradition. Plus précisément, nous avons à faire face à deux exigences :

- d’un côté, préserver notre identité en rappelant la vérité et en dénonçant l’erreur : « Prædica verbum: insta opportune, importune : argue, obsecra, increpa, prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, menace, exhorte » (2 Tm 4, 2) ;

- de l’autre, « in omni patientia, et doctrina, avec une entière patience et toujours en instruisant » (ibidem) : attirer à la Tradition ceux qui cheminent dans cette direction, les encourager, les introduire peu à peu au combat et à une attitude toujours plus courageuse. Il y a encore des âmes authentiquement catholiques qui ont soif de la vérité, et nous n’avons pas le droit de leur refuser le verre d’eau fraîche de l’Evangile par une attitude indifférente ou hautaine. Ces âmes finissent souvent par nous encourager nous-mêmes par leurs propres courage et détermination.

Ce sont deux exigences complémentaires que nous ne pouvons dissocier l’une de l’autre, en privilégiant soit la dénonciation des erreurs issues de Vatican II, soit l’assistance due à ceux qui prennent conscience de la crise et qui ont besoin d’être éclairés. Cette double exigence est profondément une, puisqu’elle est la manifestation de l’unique charité de la vérité."

Cette notion d' "identité traditionnaliste" est assez douteuse, je comprendrais que l'on parle plutôt des vertus traditionnelles, et quelle est alors l'identité des "âmes authentiquement catholiques" ? A moins que ce flou, avec une curieuse distinction entre prêcher la vérité et faire de l'apostolat, ne soit que l'effet des difficulté d'improviser une interview.

une lettre ouverte qui tombe à pic :
https://cristiadatradicinalista.blogspot.com/2018/10/adresse-au-superieur-g…


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 09:23 (2019)    Post subject: 1er acte déterminant de l'abbé Pagliarani

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Fidélité catholique francophone Forum Index -> résistance catholique -> résistance catholique All times are GMT
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Make forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template