Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Croisade de la Charité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 499

MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 05:54 (2018)    Sujet du message: Croisade de la Charité Répondre en citant

Croisade de la Charité

SEPTEMBRE 2018

https://cristiadatradicinalista.blogspot.com/









Ce 23 septembre marquera le cinquantième anniversaire de la mort de Padre Pio.  Demandons-lui encore une fois de nous guider dans la voie de la Charité.  Comme les abeilles butinant de fleur en fleur pour y trouver ce qui leur convient, que chacun d'entre nous tire de ses avis ce qui l'aidera à croître en Charité !


"Lien de la perfection"


« La charité est patiente, la charité est serviable; elle n’est  pas envieuse; la charité n’est ni fanfaronne ni hautaine; elle ne fait rien d'inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne garde pas rancune du mal; elle ne se réjouit pas de l'injustice, mais elle met sa joie dans la vérité. Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. »  (Corinthiens (13, 4-7))


Padre Pio enseignait naturellement aux âmes qu'il guidait sur le chemin de la perfection l'observance et l'exercice des trois vertus théologales, la foi, l'espérance et la charité, tout en privilégiant cette dernière :  


Grandissez toujours et ne vous lassez jamais de progresser dans la conquête de la reine de toutes les vertus : la charité chrétienne. Considérez qu'on ne grandit jamais assez dans cette très belle vertu. Chérissez-la grandement, plus encore que les pupilles de vos yeux, car elle est la plus chère à notre Divin Maître et, d'un mot divin, il l'appelle mon commandement. Oh ! Oui, tenons ce précepte du Divin Maître en grande estime et toutes les difficultés seront surmontées. Elle est tellement belle la vertu de la charité, ô Raffaelina, que le Fils de Dieu, pour l'allumer en nos cœurs précisément, voulut lui-même descendre du sein de son Père éternel et devenir semblable à nous pour nous l'enseigner et nous aider à acquérir cette vertu délectable, par les moyens qu'il nous a laissés (A Raffaelina Cerase).




La première vertu dont l'âme qui tend à la perfection a besoin est la charité. Dans toutes les choses naturelles, le premier mouvement, la première inclination, le premier élan, c'est de tenir, d'aller au centre : c'est une loi physique. Il en va de même pour les choses surnaturelles.  Le premier mouvement de notre cœur est celui d'aller à Dieu, qui n'est rien d'autre que d'aimer son vrai bien. À juste titre, les Saintes Écritures qualifient la charité de « lien de perfection ».


La charité a pour sœurs la joie et la paix. La joie naît de la jouissance de posséder ce que l'on aime. À partir du moment où l'âme connaît Dieu, elle est naturellement poussée à l'aimer. Si l'âme suit cet élan naturel, qui est excité par l'Esprit Saint, elle aime déjà le Bien Suprême.  Alors cette âme fortunée est déjà en possession de la belle vertu de charité. Ainsi, en aimant Dieu, elle est déjà sûre de le posséder car il ne se produit pas ici la même chose que pour celui qui aime l'argent, les honneurs, la santé et qui n'a pas toujours ce qu'il aime. Celui qui aime Dieu l'a tout de suite. Ceci n'est pas une idée de mon esprit. C'est l'Écriture Sainte qui nous le dit : Celui qui aime vit en Dieu et Dieu vit en lui ... Donc la joie est fille de la charité. Mais pour être parfaite et vraie, cette joie exige d'avoir la paix pour compagne inséparable. Cette dernière se produit en nous quand le bien que nous possédons est sûr et suprême (A Raffaelina Cerase).


"Joie et Paix, sœurs de la Charité"


Sache aussi, ma fille, que la charité comporte trois parties: l'amour de Dieu, l'affection pour soi et l'amour du prochain. Mes pauvres instructions te mettent sur la route pour pratiquer tout ceci.


a) Durant la journée, jette souvent tout ton cœur, ton esprit et ta pensée en Dieu avec une grande confiance, et dis-lui avec prophète royal : Seigneur, je suis à toi, sauve-moi.  Ne te préoccupe pas de considérer quelle sorte d'oraison Dieu te donne. Mais suis simplement et humblement sa grâce, dans l'affection que tu dois avoir pour toi-même.


b) Garde bien les yeux ouverts, sans jamais te lasser, sur tes mauvais penchants pour les éradiquer. N'aie pas peur de te voir misérable et de mauvaise humeur. Pense à ton cœur avec un grand désir de le perfectionner. Mets un soin inlassable à le redresser doucement et avec  amour quand il trébuchera. Surtout donne-toi la peine, plus que tu le peux, de fortifier la partie supérieure de ton âme. Ce n'est pas en restant  dans tes sentiments et tes consolations, mais à travers les résolutions, les bons propos et les aspirations que la foi et la raison t'inspireront.  Ô ma fille, ne sois pas tendre avec toi-même. Les mères tendres gâtent  leurs enfants. Ne te plains pas et ne pleure pas trop facilement sur toi- même. Ne t'étonne pas de ces importunités et violences que tu manifestes avec tant de peine. Non, ma fille, ne t'étonne pas. Dieu le permet pour te rendre humble d'une véritable humilité, abjecte et vile à tes yeux.


c) Sois bonne-avec le prochain et ne te mets pas en colère. Dans ces circonstances, répète très souvent les paroles du Maître: « Je les aime mes prochains, Père Éternel, car tu les aimes. Tu me les as donnés  comme frères et tu veux que, comme tu les aimes, moi aussi je les aime» (A Erminia Gargani).




Oh ! La belle vertu de la charité que nous a apportée le Fils de Dieu! Qu'elle est sublime! Tous doivent l'avoir à cœur, mais plus encore ceux qui font profession de sainteté.  Le Seigneur vous y a appelée sans aucun mérite de votre part. Et même si je vous vois marcher sur le bon chemin de la charité, je ne cesse pas cependant d'insister pour que vous y progressiez toujours plus (A Raffaelina Cerase).




Votre unique pensée doit être d'aimer Dieu et de croître toujours davantage en vertu et dans la sainte charité qui est le lien de la perfection  chrétienne (A Raffaelina Cerase).


(Extraits de :  L’évangile du Padre Pio p 202 à 204 )


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 05:54 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template