Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 135

MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 13:56 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite) Répondre en citant

Nous sommes aujourd'hui le jeudi 13 septembre. Et c'est aux environs du 25 août que Mgr Vigano a publié sa lettre à l'effet d'une bombe au point que tous les journaux et sites (toutes tendances confondues) en ont parlé des jours entiers. 


Et toujours rien sur le site officiel de la FSSPX 20 jours après !!


Si pardon !... Un article sur la question de la pédophilie mais qui a très visiblement pour but de faire DIVERSION et noyer ce silence en présentant d'autres faits dans la même catégorie de scandales. Car cet article fleuve, long de 183 lignes, ne cite pas une seule fois le nom de Mgr Vigano. PAS UNE SEULE ALLUSION à cet évêque qui a tout de même mis le pavé dans la mare fétide du lobby homosexuel aux États Unis.  Cet article est d'autant plus hypocrite qu'il cite tout de même Aldo Maria Valli, célèbre italien qui, en premier a pris la défense de Mgr Vigano contre les homosexuels et libéraux et a publié sa bombe. Mais rien sur Mgr Vigano 


Ce silence serait de soi inexplicable dans le cadre d'un combat de la Foi (ou de la morale) tel qu'était autrefois la FSSPX. Mais il s'explique dans la mesure où il fait le jeu des libéraux et de ceux qui veulent étouffer ce scandale qui remonte jusqu'à la tête de l'église conciliaire. Y aurait il eu une intervention discrète de la maçonnerie pour sauver leur pape chéri ? On sait combien la FSSPX représentait comme autorité morale (traditionnelle). Son silence sur ce monstrueux scandale est la meilleure défense qu'un pape ultra progressiste et malmené par tous pouvait trouver dans de telles circonstances. 


Gageons que le pape ne sera pas ingrat. Il saura récompenser tôt ou tard ses bons et fidèles serviteurs !   


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 13:56 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 345
Localisation: Genève

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 19:23 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite) Répondre en citant

En effet, confirmation de la loi du silence dans la FSSPX sur cette affaire :


Aveu de l'abbé Celier ces jours-ci dans son entretien avec l'abbé de Tanouarn " dommage que Mgr Vigano ait demandé la démission du pape" , sous entendu "si Mgr Vigano n'avait pas conclu ainsi son rapport la FSSPX en aurait parlé".
La FSSPX vide un bon évêque de son sein mais sauve un des pires papes modernistes.


 


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 433

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 12:09 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite) Répondre en citant

Extrait du dernier commentaire eleison

Will the scandal make Menzingen think again about seeking recognition from the Pope and Rome?

It certainly should do so, but I fear it may not. For many years now, Society headquarters in Menzingen have been in the clouds, and liberals do not change their doctrine. For liberals, it is reality that is in the wrong. At all costs official recognition for the Society must be obtained from Rome, and so Pope Francis must still be treated as a friend. Maybe Menzingen can admit that they have been wrong for 20 years, but it will not be easy for them to change course. Archbishop Lefebvre on the contrary decided 30 years ago to let the Conciliar Popes go their way. He would not have been at all surprised by the Viganò letter.


traduction approximative :

Est-ce que ce scandale devrait faire réfléchir Menzingen au sujet d'une reconnaissance canonique ?


Certainement, mais je crains que ce ne soit pas le cas. Depuis de nombreuses années, le siège de la Fraternité à Menzingen est dans les nuages et les libéraux ne changent pas leur doctrine. Pour les libéraux, c'est la réalité qui se trompe. A tout prix, la reconnaissance officielle de la Fraternité doit être obtenue de Rome, et le Pape François doit donc être traité comme un ami. Peut-être que Menzingen peut admettre qu'ils se sont trompés pendant 20 ans (*), mais il ne sera pas facile pour eux de changer de cap. Mgr Lefebvre, au contraire, a décidé il y a 30 ans de laisser les Papes conciliaires sur leur trajectoire. Il n'aurait pas été surpris du tout par la lettre de Viganò.


(*) Mgr Williamson situe la déviation de Menzingen à partir de l'année 2000, année du pèlerinage à Rome


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 433

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 21:24 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite) Répondre en citant

Comme quoi il ne fallait pas s'impatienter :

https://fsspx.news/fr/le-terrible-temoignage-de-mgr-vigano-sur-le-cardinal-…

Je n'ai pas lu tout l'article, mais il a l'air d'être sérieux.

On ne peut faire que le désormais classique reproche : de faire comme s'il s'agissait d'un (gros) incident dans la vie de l'Eglise, sans aucune considération que ça aurait peut-être un rapport avec Vatican II et son culte humaniste, et surtout sans considérer que ça se passe dans une espèce d'Eglise passablement étrangère à celle fondée par les saints Apôtres. Et la conclusion avec Mgr Schneider est également agaçante, même s'il s'agit de mesures disciplinaires élémentaires et évidentes, car ça reste tout de même un évêque conciliaire.


Revenir en haut
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 135

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 18:31 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite) Répondre en citant

La réponse CALCULEE ET LAMENTABLE de Menzingen (excellente analyse publiée sur Reconquista)


SCANDALE VIGANO (suite) 

MENZINGEN ENTRE DANS LE DEBAT
Précédé par la Porte latine ( ! ) et par la Résistance, le site FSSPX-News sort enfin de son silence… pour se placer à la remorque de Mgr Schneider !






Le vrai mal, c'est le concile.
Menzingen ne veut pas le voir.

Chronologie des faits : 
 
 
Peu après sa communication à deux journalistes italiens, le rapport Vigano paraît dans le quotidien La Verità du 26 août 2018. 
 
 
 
 
Le même jour, comme plusieurs autres medias français ou étrangers, la Porte latine publie ce rapport, précédé d’un commentaire. Les sites de la Résistance font immédiatement écho à l’événement. 


 
 
 
Dès le 31 août, certaines voix s’étonnent du silence de FSSPX-News, organe de Menzingen, sur le sujet. 
 
 
Le 12 septembre, ce site publie un long article concernant l’enquête du Grand jury de Pennsylvanie sur les abus sexuels du clergé américain. Le nom de Mgr Vigano, et l’existence de son rapport, n’y sont pas mentionnés. 


 
Le 21 septembre, soit près d’un mois après le déclenchement du scandale, FSSPX-News publie enfin un texte intitulé : « le terrible témoignage de Mgr Vigano sur le Cardinal McCarrick et son entourage ».
 
Simultanément, la Porte latine reproduit cet article sous un titre surprenant d’impertinence vis-à-vis de la Maison générale : « Affaire Vigano : la FSSPX relate les terribles faits ». 


 
Doit-on déduire de cette formulation ambiguë qu’un esprit frondeur s’est installé à Suresnes, et que le scoop n’est pas la bombe de l’archevêque Vigano, mais plutôt que les autorités de la Fraternité en parlent enfin ?! 


 
On s’étonnera donc qu’il ait fallu attendre presqu’un mois pour que Menzingen entre dans l’arène de ce pugilat ecclésial, comme si les Supérieurs de la Fraternité Saint-Pie X craignaient de prendre parti, afin de ménager l’avenir des discussions avec Rome. 


 
A la fin du texte, FSSPX-News reprend huit propositions formulées par Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Astana au Kazakhstan, en vue d’éradiquer définitivement les pratiques scandaleuses dénoncées par le rapport Vigano. Mais à quoi sert de se référer aux conseils d’un prélat conciliaire-conservateur quand on dispose de l’héritage historique de Mgr Lefebvre ?   
 
En synthèse, ces propositions invitent à un ferme rappel du caractère peccamineux de l’homosexualité, à la mise en œuvre de mesures efficaces pour la prévention et la répression des comportements de cette nature au sein du clergé, à un retour à la pratique de l’ascèse, à l’esprit de réparation et d’expiation : excellentes choses, bien entendu. 
 
 
Pour le reste, on demande le rétablissement de « la pureté et de la clarté de la doctrine catholique dans sa totalité » et le « renoncement à tout compromis et intrigue avec le monde » : bonnes formules, hélas trop vagues pour rendre Mgr Schneider crédible, et surtout enrayer efficacement la crise de la foi, puisque le vrai responsable de la catastrophe – le Concile Vatican II – n’est jamais désigné ! 


 
Comme le souligne à raison Mgr Williamson dans son Kyrie Eleison du 15 septembre, c’est d’abord le retour de Rome à la doctrine intégrale antilibérale et antimoderniste, et par conséquent la remise en question du Concile, qui sauvera l’Eglise de la ruine où elle s’enfonce. 


 
Tant il est vrai que les transgressions des 6ème et 9ème commandements ne sont que la conséquence du refus du premier d’entre eux, à savoir la reconnaissance par l’homme de la souveraineté absolue de Dieu sur l’ordre créé, et de l’autorité de la Révélation transmise et explicitée par le magistère constant de la Rome catholique, maîtresse de Sagesse et de Vérité. 


 
Qu’il nous soit donc permis, dans l’esprit de ce texte de Mgr Williamson - publié récemment sur ce site - , de suggérer aux Autorités de la FSSPX de remplacer les huit points de la liste de Mgr Schneider par trois mesures simples et concrètes centrées sur la restauration de la doctrine. 
 
 
Cela consiste à demander au pape, comme Vicaire de Jésus-Christ, Successeur de Pierre, et Docteur de la foi :


 
1°) de dénoncer les erreurs de la culture libérale, en réaffirmant à l’encontre de la « liberté religieuse » et des « droits de l’homme sans Dieu », la Royauté sociale de Jésus-Christ,



 
2°) de rétablir le serment antimoderniste pour l’accès aux ordres de la hiérarchie ecclésiastique, dans le but d’enrayer le processus de corruption de la foi qui mène les âmes à l’apostasie et à la perdition, 


 
3°) de condamner solennellement les textes de Vatican II contraires aux définitions irréformables du magistère antérieur, révoquant ainsi la prétendue autorité d’un concile « pastoral » qui se révèle être, cinquante ans après, le plus grand désastre de l’histoire de l’Eglise. 
 
 
En outre, il serait rappelé au pape qu’il reste toujours à consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie, selon la demande du Ciel transmise à Fatima, et dans les formes requises par cette demande. 
 
 
« Mais le pape François ne fera rien de tout cela ! », objectera-t-on… 
 
 
Raison de plus pour que des évêques, à la suite de ceux restés fidèles au combat de Mgr Lefebvre, et forts de leur autorité de successeurs des Apôtres, s’unissent pour le réclamer publiquement et instamment au Souverain pontife, à la face du monde catholique ! 
 
 
La doctrine remise en place, les mœurs devront rentrer dans l’ordre (pour autant que le permette la condition humaine déchue par le péché). 
 
 

Et de cette conversion, on pourra espérer le rétablissement de la sainte Eglise, et Dieu aidant, la paix du monde promise à Fatima. 
 
 

Que Saint Michel, fêté prochainement, nous accorde de porter fidèlement le message de Mgr Lefebvre, et montre aux autorités de la Fraternité Saint-Pie X les voies à suivre pour revenir à cette fidélité ! 
 
 


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 433

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 19:44 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite) Répondre en citant

merci Reconquista, qui a le mérite de la clarté

Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 433

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 20:59 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite) Répondre en citant

Non aux interprétations simplistes (!) :

"I understand that in this time of confusion and crisis, there is a temptation to look for easy answers and a simple causal chain to explain away the corruption in the Church. Be careful. While we cannot discount the adverse effect the Second Vatican Council and its aftermath has had on the Mystical Body of Christ, I fear that the roots of the sexual-abuse crisis run much deeper. "

Lu ici :
https://fsspx.news/en/news-events/news/current-abuse-crisis-us-district-superior-fr-wegners-letter-faithful-40743

traduction avec DeepL.com :
"Je comprends qu'en ces temps de confusion et de crise, la tentation est grande de chercher des réponses faciles et une simple chaîne causale pour expliquer la corruption dans l'Église. Soyez prudents. Bien que nous ne puissions pas ignorer l'effet négatif que le Concile Vatican II et ses conséquences ont eu sur le Corps mystique du Christ, je crains que les racines de la crise de l'abus sexuel ne soient beaucoup plus profondes."

Il faudrait chercher des causes plus profondes que la révolution conciliaire à cette série de scandales : c'est-à-dire que le maintien de la discipline ecclésiastique anté-conciliaire n'aurait pas suffit à préserver l'Eglise catholique et romaine ; tandis que cette même discipline à peu près maintenue par la FSSPX suffirait à protéger celle-ci ?? Non, monsieur l'abbé, c'était bien au programme de Vatican II de démolir la doctrine puis de modifier la discipline, et donc de produire de tels "fruits".
Et si en général vous souhaitez que les fidèles évitent les explications simplistes, vous n'avez qu'à les instruire davantage.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:53 (2018)    Sujet du message: Affaire Vigano et silence de la FSSPX (suite)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template