Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mission de l'abbé de Jorna ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 140

MessagePosté le: Sam 6 Oct - 17:46 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

L'abbé de Jorna vient de donner son premier entretien public sur le site de la Porte Latine, en tant que nouveau Supérieur du district de France de la Fraternité Saint-Pie X.

Comme on pouvait s’y attendre, il n’entre pas dans le débat de la « fidélité catholique » (i.e. « la Résistance »), pour la bonne raison qu'il s’auto-persuade d'être, au sein de l’actuelle Fraternité, dans la pleine fidélité à Mgr Lefebvre, et par conséquent de « résister » à la Rome conciliaire.

Mais peut-il ne pas voir que la réalité est toute différente... puisque la néo-FSSPX n'est revenue sur aucun des points à l'origine de sa crise profonde, qui se développe et s’aggrave depuis 2012 !

Sans excessive témérité, on est donc en droit de supposer que le nouveau Supérieur du district de France va continuer à prêcher la croisade du Christ Roi, mais seulement pour sauver les apparences ("Le zèle pour le Christ Roi doit demeurer la préoccupation constante de tous et chacun : que le Christ règne sur chacun, mais aussi sur les familles pour qu’il règne sur les sociétés" déclare-t-il dans son interview), car la pratique sacramentelle de l'actuelle FSSPX n’est plus désormais différente de celle des instituts et communautés qui se sont successivement « ralliés » à la Rome conciliaire depuis trente ans (FSSP, ICRSP, Le Barroux, Chéméré, IBP, Campos, etc…)

Cette situation l'obligera logiquement à poursuivre le combat contre la « Fidélité » - qui se situe en opposition radicale sur ce point – car il est évident qu’on ne peut honnêtement prétendre prêcher le Règne social de Jésus-Christ tout en acceptant de recevoir la juridiction des sacrements des mains de ceux qui démolissent ce Règne !

Pour arriver à ses fins, l’abbé de Jorna s’inspirera sans doute les procédés de son prédécesseur :

- muter les anciens qui ont trop d'états d'âme (ou, à l’inverse, les promouvoir à des postes importants pour obtenir leur silence),

- donner des positions en vue, et des initiatives, aux jeunes prêtres qui l’ont connu à Ecône comme Directeur du Séminaire,

- sanctionner ou faire pression sur les familles par le biais des écoles.

En outre, on infléchira habilement - et sans heurts trop visibles - la ligne du combat doctrinal : le Supérieur du district tentera de convaincre les prieurs et leurs collaborateurs de l’avantage de certains « accords pratiques » (qui ne mettent pas en cause l’essentiel !). Il encouragera les rapprochements permettant d’ouvrir de nouveaux lieux de culte bien placés (v. le précédent de la ville de Nantes, et les propos de l’abbé à la fin de son interview), et la multiplication des pèlerinages et manifestations tolérées ou acceptées par les diocèses ; il soutiendra toutes autres initiatives visant à occuper l’espace abandonné par la désastreuse pastorale conciliaire…

Dans ses actions, il sera bien aidé par l’exemple d’un abbé Gleize, aux techniques éprouvées : à la dernière session de prieurs, celui-ci a su « assommer » ses auditeurs de 60 pages de polycopiés, les réduisant ainsi au silence.

Il est donc fort probable que les « résistants internes » seront progressivement déstabilisés et finiront par admettre, comme l'abbé Gaudray paraît-il – pourtant signataire de la « lettre des Doyens » -, qu'il n'est plus nécessaire de s’opposer à la nouvelle formule des mariages FSSPX concédée par le pape François.

Mais le point capital sur lequel on peut penser que l’abbé de Jorna fera porter ses meilleurs efforts, sera d’obtenir la fermeture, tout au moins de discréditer le séminaire de la Fidélité existant à Avrillé. L’attaque passera probablement par le ministère des prêtres, qui chercheront à dissuader les jeunes candidats de rejoindre le séminaire fidèle. Car ce nouveau séminaire et ses courageuses vocations constituent un reproche vivant à l’encontre de la trahison des supérieurs de la FSSPX.

Comme sous le règne de l’abbé Bouchacourt, les dominicains resteront par conséquent dans le viseur de Suresnes. Il en sera de même des autres religieux (capucins notamment) qui pourraient être tentés de conserver des liens, ou de rechercher un appui auprès des Pères d’Avrillé.

Puissent ces sombres anticipations se révéler fausses !

Affaire à suivre ....


Dernière édition par Joseph le Mar 9 Oct - 09:44 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Oct - 17:46 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2017
Messages: 94
Localisation: USA

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 03:32 (2018)    Sujet du message: Re: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Joseph a écrit:



Il est donc fort probable que les « résistants internes » seront progressivement déstabilisés et finiront par admettre, comme l'abbé Gaudray paraît-il – pourtant signataire de la « lettre des Doyens » -, qu'il n'est plus nécessaire de s’opposer à la nouvelle formule des mariages FSSPX concédée par le pape François.




Je suis presque sûr que ce n'est pas exact en ce qui concerne la position du P. Gaudray.


Il a écrit trois fois contre les lignes directrices pastorales romaines sur les mariages SSPX, et rien n'indique qu'il ait changé d'avis en la matière.
_________________
Tradidi quod et accepi


Revenir en haut
St Jean Marie Vianney


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2017
Messages: 80

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 07:22 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Sean Johnson, il ne faut pas fonctionner aux sentiments, l'abbé Gaudray jouit ou a jouit d'une certaine notoriété, mais force est de constater que depuis la lettre des doyens, il n'a rien montré officiellement de son opposition aux mariages selon l'ordre établit par Menzingen.
Cela ne me surprend pas vu son nouvel entourage, prieurs de Brest, Lanvallay et de Gavrus.

Son dernier article sur la canonisation de Paul VI sent la redite et permet de rassurer la base. Question combat de la FOI, rien.


http://laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/029_11_07_20…


Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 539

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 07:39 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Défense de la foi = mais pas comme Mgr Lefebvre ou Mgr Williamson

La nouvelle messe = Menzingen ne la condamne plus ou très mollement

Salut des âmes et oecuménisme = sans combattants le salut des âmes est en péril! 

Un visage double = on le savait depuis longtemps

Abbé Thierry Gaudray, prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X: Le Sainte Anne n° 306 d'octobre 2018 / La Porte Latine


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 347
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 09:20 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Remarquons une omission de taille dans le texte de l'abbé Gaudray. On y trouve bien les condamnations de la nouvelle Messe, de l' oecuménisme, mais PAS UN MOT sur la NOTION D'EGLISE CONCILIAIRE ! L'église conciliaire est pourtant la nouvelle religion de Paul VI ! Et il est maintenant évident que l'ensemble des réformes (liturgiques, doctrinales .... ET CANONIQUES) mises en place à la suite du Concile avaient pour objet d'établir une nouvelle forme d'église.

La vraie révolution du pontificat de Paul VI n'a pas été seulement d'inventer une nouvelle messe, d'inaugurer de nouveaux concepts en ce qui concerne les relations avec les Etats ... mais bien de passer de l'Eglise catholique romaine traditionnelle à une nouvelle Eglise.

Qu'on relise les discours d'ouverture et de clôture de la 2ème session du Concile, prononcés par Paul VI : ils sont imprégnés d'un esprit nouveau. Et l'encyclique "Ecclesiam suam" d'août 1964 est la charte du pontificat de ce pape : le renouveau, la mise à jour de l'Eglise dans son rapport au monde moderne, le "culte de l'Homme", etc. C'est dans cet esprit que fut rédigé le texte Lumen Gentium en tant que "constitution dogmatique sur l'Eglise".

Bien sûr, l'abbé Gaudray souligne à raison les réformes catastrophiques de ce pape. Mais c'est une analyse qui reste partielle et insuffisante car, de façon étonnante, ce théologien réputé de la FSSPX ne voit plus le plan d'ensemble de la révolution conciliaire. Encore une fois, celle-ci ne se résume pas à la réforme des sacrements, à l'adoption de la communion dans la main, ou à la mise à l'écart ou la persécution du clergé (prêtres et évêques) défenseur de la Tradition. Le Concile fut la Révolution dans l'Eglise comme le fut en France la Révolution de 1789 ("une révolte Sire ? Non, une révolution !").

Et si François s'apprête à "canoniser" Paul VI, ce n'est pas pour donner en exemple les vertus et la supposée sainteté personnelle de ce pape, mais bien plutôt dans l'intention de canoniser aux yeux des fidèles, et même au-delà de l'opinion catholique, le Concile et l'Eglise dite conciliaire. C'est évident pour tout le monde, ... sauf apparemment pour l'abbé Gaudray, qui s'attarde à considérer surtout le double visage de ce pape (peu attirant, on le concède volontiers !).


La crise en cours au sein de la FSSPX a pour cause l'oubli de cette vérité, énoncée par Mgr Lefebvre dès 1974, et solennellement rappelée lors des sacres de 1988, à savoir qu'il existe bien UNE NOUVELLE EGLISE que l'on nomme CONCILIAIRE et qui s'oppose et contrefait l'Eglise Catholique.


L'abbé Gaudray, comme un certain nombre de ses confrères dits "résistants internes", paraît avoir finalement renoncé (craintes de représailles ?) à s'opposer publiquement à la juridiction concédée par le pape François à la Fraternité (et acceptée par les autorités de Menzingen) concernant en particulier les mariages et le sacrement de pénitence.


Ne serait-il pas en train d'entrer ainsi, sans même s'en rendre compte, dans le piège tendu par Rome afin d'intégrer par la ruse l'Oeuvre de Mgr Lefebvre dans l'Eglise conciliaire ?


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2017
Messages: 94
Localisation: USA

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 13:51 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Mon seul point est qu'après avoir lu le post original dans ce fil, j'ai contacté le P. Gaudray (l'ayant connu comme mon professeur au séminaire), et je lui ai demandé s'il était vrai qu'il ne s'opposait plus aux "directives pastorales" concernant les mariages FSSPX. Il a dit qu'il a écrit trois fois contre ces "directives", et sa position n'a pas changé. Il m'a alors demandé de ne plus le contacter, ce qui m'a attristé. Que le P. Gaudray ait fait d'autres compromis ou non, c'est d'ailleurs ce que je veux dire dans le cadre de ce fil.
_________________
Tradidi quod et accepi


Revenir en haut
Sisco


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2018
Messages: 42
Localisation: Bastia

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 14:09 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Il est bien cassé l'abbé ! Comme l'abbé de la Roque qui se retrouve aumônier de bonnes soeurs en Argentine. 

Et merci Mikaël pour cette bonne piqure de rappel. 


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 347
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 14:12 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Position théorique de l'abbé Gaudray :" je ne suis pas d'accord avec la nouvelle juridiction".


Position pratique de l'abbé Gaudray : "je confesse avec la nouvelle juridiction parce que je ne veux pas quitter la FSSPX".


Qui a raison ? 


Revenir en haut
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 539

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 14:41 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Il a écrit effectivement trois fois sur les mariages dans son bulletin "Le Carillon" alors qu'il était prieur à Croix, en novembre 2015, ça date. Mais depuis rien sinon rompre le contact avec un ancien séminariste qu'il a connu quand il était professeur à Winona. étonnant de la part d'un prêtre qui a la plume facile et qui dit s'être opposée à cette nouvelle directive.
citation:
1 - Le manque de foi empêche t-il de se marier
2 - Le Péché rend t-il le mariage invalide
3 - Toute crainte rend t-elle le mariage invalide



http://laportelatine.org/district/prieure/stecroix/bulletin_carillon_du_nor…


Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 446

MessagePosté le: Mar 9 Oct - 21:59 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Quoi qu'il en soit je remercie Sean de son intervention. Étant donné l'actuelle situation rocambolesque du catholicisme, il se peut très bien qu'une personne soit extérieurement prisonnière d'un système compromettant et que subjectivement elle soit "droite", et que sa position apparente dépende surtout des supérieurs dont elle se croit dépendante. Quand on regarde les évêques actuels, bien sûr il y en a une partie qui sont "de gauche" et qui n'auraient jamais dû être acceptés au sacerdoce, mais pour un bon nombre leur attitude dépend directement de ce qui se passe à Rome.

Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 347
Localisation: Genève

MessagePosté le: Mer 10 Oct - 06:40 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ? Répondre en citant

Pour les 10 ans des sacres, Fidéliter avait interrogé les 4 évêques. Et Mgr Williamson avait eu cette fine réponse : " cette journée des sacres fut une journée que l'on pourrait dire objective". Mgr W voulait dire que cette journée était une réponse objective et réaliste à la crise de l'Église. Les ralliés de l'époque se sont réfugiés (comme les résistants de l'intérieur aujourd'hui) dans un rêve en s'imaginant que leur résistance purement subjective serait agréée de Dieu. Les intentions étaient peut être bonnes et Dieu saura peut être tirer un bien de ces rêveries mais objectivement c'est une démission et un mal pour l'ordre chrétien.  

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:32 (2018)    Sujet du message: Mission de l'abbé de Jorna ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template