Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Belgique : Rosaire aux frontières ce samedi 13 octobre :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 96

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 16:27 (2018)    Sujet du message: Belgique : Rosaire aux frontières ce samedi 13 octobre : Répondre en citant

Il y a quelques mois un Rosaire aux frontières était organisé par Civitas; la FSSPX se fit remarquer par son silence face à cet événement. Cette fois, la même action est menée outre-Quiévrain par un collectif féminin toute tendance confondue, avec l'appui de la hiérarchie officielle de l'Eglise conciliaire et la participation active de la FSSPX.

Pourquoi une telle différence de traitement de la part de la FSSPX ?

-Peut-être l'épiscopat belge est-il plus conservateur ?

Citation:
Mariage homosexuel: "Mgr De Kesel a toujours fait preuve d'une grande ouverture d'esprit"


https://www.rtbf.be/info/societe/detail_mariage-homosexuel-mgr-de-kesel-a-toujours-fait-preuve-d-une-grande-ouverture-d-esprit?id=9910844

Citation:
Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles (Belgique), en charge de la Pastorale des jeunes, a plaidé mercredi matin lors du synode consacré aux jeunes à Rome, pour que des hommes mariés puissent accéder à la prêtrise dans l’Église officielle.

Chaque évêque prenant part au synode qui se déroule à Rome du 3 au 28 octobre bénéficie d’un court temps de parole pour s’adresser à ses pairs. Hier, mercredi 10 octobre, c’était au tour de l’évêque belge qui a axé son allocution sur l’’ordination d’hommes mariés. Il s’est dit convaincu que certains hommes mariés s’engageraient volontiers si l’Église les autorisait à devenir prêtre. “Il y a une vocation chrétienne, baptismale, et des vocations qui lui donnent chair”, explique-t-il.

« Je suis convaincu que certains jeunes, qui ont puisé dans la vocation baptismale leur appel à s’engager par les liens du mariage, répondraient volontiers “Me voici” si l’Église devait les appeler au ministère presbytéral », a-t-il conclu son intervention devant le Synode, consacrée au thème de la vocation.

Mgr. Kockerols constatait également que l’Église se devait d’accompagner les jeunes si elle ne voulait pas perdre sa crédibilité. “Elle doit les aider à faire l’exégèse de leur vie, pour qu’ils deviennent chacun à son propre rythme, des disciples du Christ.”

Le père Tommy Scholtes, porte-parole de la Conférence épiscopale de Belgique, a indiqué que Mgr Kockerols avait soumis préalablement son texte aux évêques belges et que c’est « au nom de la conférence épiscopale » qu’il s’était exprimé en faveur de l’ordination d’hommes mariés.


https://www.medias-presse.info/synode-des-jeunes-le-synode-de-la-fin-du-celibat-pour-les-pretres/99185/

-Les intentions de prières seraient-elles plus conformes à l'esprit de combat catholique ? La prière plus conforme à la Tradition ?

Toutes les citations suivantes sont issues du site de l'organisation de l'événement : https://www.rosaireauxfrontieres.be/


Citation:
Nous prions pour la Foi, pour le respect de la Vie et pour la Paix afin que nos cœurs grandissent dans l’Amour du Christ et que la Belgique soit ainsi bénie par Dieu dans tout ce qu’elle entreprend.

Pour que la Foi grandisse en chacun

Pour la conservation et la revitalisation de la Foi en Belgique,
Pour l’Eglise et tous ses membres,
Pour l’unité dans la Foi au sein de l’Eglise du Christ,
Pour tous ceux qui vivent sur le sol belge y compris nos responsables nationaux et internationaux.

Pour le respect de la Vie :

La récitation du Rosaire aux frontières nous réunira aussi pour prier ensemble afin que naisse une vraie culture de vie en Belgique, en réponse à toutes les atteintes à la vie et à la dignité humaine. Le Christ est le Chemin, la Vérité et aussi, la Vie. Il nous appelle à soutenir nos frères, et particulièrement les plus vulnérables.

Pour répondre aux appels de Notre Dame à Beauraing, à Fatima et ailleurs

afin d’obtenir « la conversion des pécheurs » ainsi que « la Paix au cœur de tous les peuples et nations. »



Citation:
Notre Archevêque le Cardinal Josef De Kesel porte ce projet dans la prière. L’initiative de ce Rosaire national exprime notre volonté de montrer la face publique de la foi catholique en Belgique et répond ainsi à l’appel du Cardinal Robert Sarah lors de sa conférence de cette année à Bruxelles :

« Soyez fermes dans votre Foi ! Ne vous laissez pas noyer par le monde d’aujourd’hui. Soyez dans le monde mais pas du monde. Nous devons le porter vers Dieu. N’ayez pas honte de l’Évangile. Soyons courageux. Réveillons notre Foi, [réveillons] le soutien de notre Foi pour ceux qui sont persécutés… »
« Sans Moi vous ne pouvez rien faire. (Jean 15,5) »

[Cardinal Robert Sarah, ND de Stockel, Février 2018]


Citation:
Pourquoi les frontières ?

Pour permettre à chacun et chacune de se rassembler et de vivre cet événement concrètement et en nombre, il sera possible de se réunir sur les frontières (vignettes blues sur la carte) ou à l’intérieur du pays (vignettes rouges) ou depuis l’étranger (vignettes jaunes), dans les églises ou à l’extérieur, en ville ou dans les campagnes. Réciter le Rosaire sur les frontières symbolise l’amour des priants pour leur pays, mais aussi le désir de réaliser un trait d’union entre les pays, par la foi et le rayonnement de la prière.


Citation:


PUBLIÉ LE 27 SEPTEMBRE 2018
Prions pour la Belgique et pour le monde avec Monseigneur Jean-Pierre Delville


Merci à chacun de promouvoir le Rosaire aux Frontières !

Merci de prier Marie, une jeune femme juive, parlant l’araméen, devenue une femme universelle, comme Mère de Jésus et comme Mère de Dieu.

Merci à Marie d’apparaître à des moments historiques, comme à Fatima en 1917, pour dénoncer les horreurs de la guerre, ou à Banneux, en 1933, pour dédier une source à toutes les nations, en l’année d’émergence du racisme nazi.

Dans le diocèse de Liège, un lieu de prière du Rosaire est Moresnet, carrefour des trois frontières, entre la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. C’est un lieu trilingue et un point de contact entre trois cultures, qui se respectent et s’apprécient. Prions pour les Néerlandais et pour les Allemands. Prions pour les Belges francophones, les Belges flamands, les Belges germanophones, les Belges arabophones, les Belges d’autres langues et de toute religion, chrétiens comme musulmans.

Prions pour que notre pays, basé sur la diversité des cultures, soit toujours accueillant à l’étranger, à l’immigré et au réfugié.

Prions pour que notre monde, souvent divisé et violent, trouve la paix et la réconciliation, par l’intercession de la Sainte Vierge Marie, Reine de la Paix.

+ Jean-Pierre Delville

Evêque de Liège


Citation:
Mystères Lumineux

1-Premier Mystère: Jésus est baptisé dans le Jourdain.

Fruit du Mystère: La fidélité aux promesses de notre Baptême

Jésus veut être baptisé par Jean. Le Saint-Esprit descend sur Lui et une voix résonne dans le ciel: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toutes mes complaisances ».

Par Lui, avec Lui et en Lui, le baptême fait de nous des enfants de Dieu, temple du Saint-Esprit. Comme dans tout sacrement, il se produit un miracle que Jésus opère lui-même et pour lequel Il utilise des signes et des instruments humains.

Sainte Marie, priez pour nous, pour nos compatriotes et pour le monde, afin que nous valorisions et respections les sacrements avec la Foi en l’action réelle de Jésus en/par eux.


Citation:
PUBLIÉ LE 29 AOÛT 2018
Mot d’encouragement de Monseigneur Guy Harpigny

Rosaire pour la Foi, la Vie et la Paix, le 13 Octobre 2018.

Dès le premier siècle, l’Eglise prie la Vierge Marie. Au XIIème siècle se répand l’Ave Maria. Et commence à s’imposer le psalterium Beatae Mariae Virginis, qui consiste à réciter cent cinquante Ave Maria (de même que le psautier comprend cent cinquante psaumes). Le moine Henri Egher (mort en 1408), de la Chartreuse de Cologne, divise les cent cinquante Ave Maria en dizaines. Le moine Dominique de Prusse (mort en 1461), lui aussi chartreux, conjugue la récitation des dizaines à la contemplation des mystères de la vie du Christ. Le dominicain Alain de la Roche (mort en 1475) donne une large diffusion à l’initiative de Dominique de Guzman (XIIIème siècle), fondateur des dominicains, qui demandait de réciter les Ave Maria.

La récitation des 150 Ave Maria, par dizaines, comprend trois chapelets de cinq dizaines. Le tout est aussi appelé Rosaire, en référence aux roses qui entourent la Vierge Marie quand elle est peinte sur des tableaux.

Les papes ont toujours recommandé la prière du Rosaire. Paul VI (Marialis cultus, 1974), qui sera canonisé le 14 octobre 2018, l’encourage fortement. Saint Jean-Paul II ajoute un quatrième chapelet avec les mystères lumineux (Rosarium Virginis Mariae, 2002).

Depuis l’ajout du quatrième chapelet par saint Jean-Paul II, nous avons :

Mystères joyeux :

Annonciation à Marie
Visitation de Marie à Elisabeth
Nativité de Jésus à Bethléem
Présentation de Jésus au Temple
Recouvrement de Jésus au Temple, à l’âge de douze ans
Mystères lumineux

Baptême de Jésus au Jourdain
Noces de Cana
Annonce du Royaume de Dieu et appel à la conversion
Transfiguration de Jésus
Institution de l’Eucharistie
Mystères douloureux

Agonie de Jésus au jardin des oliviers
Flagellation de Jésus
Couronnement d’épines
Portement de la Croix
Crucifixion et mort de Jésus
Mystères glorieux

Résurrection de Jésus
Ascension de Jésus
Effusion de l’Esprit à la Pentecôte
Dormition et assomption de Marie
Couronnement de Marie au ciel
Depuis quelques années, des catholiques d’Irlande, du Royaume-Uni, de Pologne et d’autres pays se réunissent aux frontières de leur pays pour prier le Rosaire.

Des catholiques de Belgique proposent de prier le Rosaire pour la foi, la vie et la paix en divers lieux de Belgique le samedi 13 octobre 2018 à 15.00 H.

Cette association rejoint ainsi pas mal d’initiatives qui existent déjà dans le diocèse en plusieurs unités pastorales.

Je ne peux qu’encourager tous ceux qui, dans le diocèse, prient le Rosaire pour demander la foi, la vie et la paix.

+ Guy Harpigny,

Evêque de Tournai


A vous de juger ... En tous cas, la FSSPX appelle à participer en nombre à cette action que ce soit par les affiches apposées à l'entrée des lieux de culte depuis plusieurs semaines ou par les encouragements en chaire ... De plus le Rosaire sera récité dans trois lieux desservis par la FSSPX ou communauté amie.





Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 16:27 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2017
Messages: 422

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 18:35 (2018)    Sujet du message: Belgique : Rosaire aux frontières ce samedi 13 octobre : Répondre en citant

en effet, on peut le voir ici :
https://fsspx.be/fr/news-events/calendar/rosaire-aux-frontières-40021

ça semble traduire un sentiment selon lequel la FSSPX ne vaudrait plus grand'chose par elle-même, et que pour les actions publiques elle doit s'associer à de plus grands groupes, même s'ils laissent amplement passer l'esprit du concile


Revenir en haut
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 341
Localisation: Genève

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 19:23 (2018)    Sujet du message: Belgique : Rosaire aux frontières ce samedi 13 octobre : Répondre en citant

L'église conciliaire fait la paix avec le monde. La nouvelle FSSPX fait la paix avec l'église conciliaire.
C'est la civilisation de l'AMOOOUUR ...


Revenir en haut
Rita


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2017
Messages: 96

MessagePosté le: Lun 15 Oct - 16:45 (2018)    Sujet du message: Rosaires aux frontières, une Croisade ? Répondre en citant

Autre citation intéressante du même site que ci-dessus. Il s'agit d'une interview de l'organisateur du premier Rosaire aux frontières (en Pologne). Certains ont pu penser qu'il reprenait l'idée d'un Saint Pie V qui appela à la récitation du Chapelet pour soutenir les combattants de Lépante. A vous de voir !

Citation:
Interview de Maciej Bodasiński, organisateur du Rosaire aux frontières en Pologne.

« Cette année, en 2017, à l’occasion du centenaire des révélations de la Mère de Dieu à Fatima, nous voulons suivre son appel à prier le rosaire pour le salut du monde. Le Rosaire aux Frontières n’est pas une croisade parce que nous ne voulons pas nous battre contre qui que ce soit. C’est un mouvement géant pour, et pas contre quelque chose. Nous suivons fermement son commandement, et nous prierons aux frontières de notre pays, en allant prier et témoigner au monde entier, afin que la Miséricorde de Dieu ne soit confinée à aucune frontière. (…)

Face à la tension croissante, aux menaces de guerre et au terrorisme, nous voulons prier pour la paix dans le monde. La paix est comprise non pas seulement comme une absence de guerre, mais comme la paix de Dieu, la paix du cœur. Beaucoup de gens qui se sont convertis disent que c’est le plus grand cadeau qu’ils ont reçu du Créateur – la paix du cœur. Quoi qu’il arrive, c’est avoir confiance en Dieu et rester dans le calme. Nous prions pour la paix, pour les personnes, parmi les personnes et entre les nations.

Ce n’est pas et ne peut jamais être une prière contre quelqu’un. La prière n’est jamais contre quelqu’un, c’est toujours POUR quelqu’un. Sinon, ce serait une malédiction.

Avec notre prière, nous n’essayons pas de « forcer » Dieu à une action particulière. Simplement, nous demandons au Seigneur à travers Sa Mère de guérir nos racines, afin que nous puissions donner du fruit à nouveau. (…)

Nous n’essayons pas de définir des personnes ou des groupes concrets qui pourraient constituer une menace. L’intention la plus importante est de convertir, de sauver les âmes des personnes en Pologne et dans le monde entier.

Nous confions tout à Marie, et nous lui laissons les fruits de cette prière. Nous essayons d’être plutôt comme des enfants: notre Mère nous a demandé de prier le chapelet, alors nous prions le chapelet. Elle a demandé la pénitence, alors nous faisons pénitence. Nous essayons de croire en elle sans réserve, ayant la certitude absolue que si nous lui confions le destin de la Pologne et du monde entier, nous serons sauvés. (…)

Qui sait? Peut-être qu’une succession de Rosaires couvrira le monde entier. »



Source : https://www.lifesitenews.com/news/1-million-catholics-expected-to-pray-rosa…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:40 (2018)    Sujet du message: Belgique : Rosaire aux frontières ce samedi 13 octobre :

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template