Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Kyrie eleison

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Viguerie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 522

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 06:41 (2018)    Sujet du message: Kyrie eleison Répondre en citant

La Dérive Continue
27 octobre, 2018

Numéro DLXXXIX (589)

 
Fraternité ! Infléchis-tu la direction ?
Car pour la Vérité, c’est une défection !


“Pas d’ennemis à gauche”. Tel est l’aphorisme classique des démocrates de tout poil, des socialistes, des communistes, etc. Cela veut dire qu’en politique, quand on se bat à gauche, on ne doit jamais se battre contre une autre personne qui se bat également à gauche, à moins que celle-ci ne vire à droite. Dans le domaine religieux, le même aphorisme s’applique comme suit : quand on se bat pour la Tradition catholique, on ne doit jamais se battre contre autre personne qui se bat également pour la Tradition, à moins que celle-ci ne soit en train de l’abandonner. Autrement dit, aucun catholique de la Tradition ne devrait normalement attaquer la FSSPX qui, pendant plus de 40 ans, a rendu un service éminent à la Tradition. Or, hélas ! le chapitre intermédiaire de 2012 a montré que ladite Fraternité s’éloignait de la Tradition dans laquelle l’avait fondée Mgr Lefebvre ; et récemment, le chapitre de juillet dernier nous montre encore que cette glissade semble s’éterniser. C’est pourquoi, bien que nous n’ayons aucunement l’intention de porter ombrage à la vraie Fraternité, nous portons à la connaissance des catholiques comment cette glissade s’est poursuivie cet été.
La preuve ? Elle nous est donnée dans est une lettre circulaire émanant tout récemment de la Maison généralice de Menzingen qui lève le voile sur les décisions politiques prises par le chapitre de juillet dernier. Concernant les relations de la Fraternité avec Rome, le texte comprend cinq parties : les trois premières et la dernière contiennent quantité de pieuses considérations servant à encadrer la quatrième partie, laquelle est une présentation en règle, on ne peut plus officielle, de la politique de la Fraternité envers Rome. Citons-la en entier. Le texte en est si important pour l’avenir immédiat de la Fraternité que, sans aucun doute, chaque mot a été choisi par le chapitre avec un soin tout particulier. Chaque nuance doit en être alors aussi soigneusement pesée.
4a Il revient au Supérieur Général de décider de l’opportunité d’avoir des contacts avec le Saint-Siège. C’est à lui, avec la prudence et lorsque l’heure, dictée par la Divine Providence sera venue, d’examiner une modification du statut canonique, sans préjudice de la convocation préalable d’un Chapitre.
4b La Fraternité est une œuvre d’Église. De ce fait, elle n’a aucun accord à conclure avec le Saint-Père. Cependant, le moment venu, les véritables droits de la Fraternité finiront par être reconnus et codifiés canoniquement. C’est pourquoi les membres de la Fraternité sont invités à parler de manière plus appropriée, d’une “normalisation”, d’une “reconnaissance”, d’une “solution ou modification du statut canonique”, ou d’une “actualisation de notre approbation canonique”.
Commentaire du 4a – Certes, le Supérieur Général de la Fraternité doit dire quelles négociations avec Rome servent la Foi et comment il convient qu’elles soient menées. Cependant, tous les Chapitres de la Fraternité avant 2012 (1994, 2000, 2006), n’ont-ils pas clairement énoncé que toute soumission à la Rome officielle, toute réintégration, ou tout accord avec les romains, serait d’une importance telle pour la Fraternité que le Supérieur Général ne pourrait en décider seul, sans qu’un Chapitre Général complet intervienne (non simplement avec voix consultative mais avec voix délibérative, devant s’exprimer par un vote) ? Observons maintenant la nouvelle phraséologie employée : Parler de “ modification du statut canonique “ est une expression servant de feuille de vigne pour cacher l’inféodation de la Fraternité, fondée dans la Vérité par Mgr Lefebvre, à l’autorité mensongère de la Rome conciliaire. L’expression “sans préjudice” sonne comme une simple concession participative par la convocation d’un Chapitre – sans plus. Elle est loin d’équivaloir à “jamais sans” (c’est-à-dire nécessairement inclus avec voix délibérative devant s’exprimer par un vote). Notons également le présupposé suivant lequel le Supérieur général est assuré de décider en accord avec la Providence. Paul VI lui-même a-t-il jamais joui d’une garantie semblable ?
Quant au 4b – Certes, normalement, aucun subalterne ne passe d’accord avec un supérieur comme s’il était son égal, mais la Rome néo-moderniste n’est pas la Rome normale ! La Fraternité de Mgr Lefebvre servant la Vérité ne peut se mettre dans la position d’un mendiant par rapport aux modernistes actuellement en poste à Rome. A moins qu’elle ne cesse d’être dans la Vérité, car la Vérité n’a rien à mendier auprès de menteurs. En fait, la Néo-fraternité de 2018 a perdu toute emprise sur le désastre réel de la Néo-église issue de Vatican II ; et de fait elle perd son emprise sur la Vérité en général. Ainsi, les quatre expressions choisies par le Chapitre sont quatre feuilles de vigne destinées à prendre la place d’autres mots exprimant clairement la réalité. Ces quatre feuilles de vigne trahissent l’intention de la Maison générale de liquider la FSSPX pour la remettre aux ennemis de la Foi actuellement à Rome. Elles sont totalement déplacées. Elles camouflent la réalité de cette liquidation.
Kyrie eleison.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Oct - 06:41 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
CMS


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2018
Messages: 31
Localisation: Bayonne

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 22:51 (2018)    Sujet du message: Kyrie eleison Répondre en citant

Les mauvais esprits pourront essayer de défendre ce texte qui prévoit que la "normalisation" (entendez ralliement) de la FSSPX doit se faire "sans préjudice" de la convocation préalable d'un Chapitre, et prétendront qu'il faut l'interpréter comme une obligation de convocation avant toute "normalisation" (ralliement) de l'oeuvre.

Mgr Williamson répond pertinemment que " L’expression “sans préjudice” sonne comme une simple concession participative par la convocation d’un Chapitre – sans plus. Elle est loin d’équivaloir à “jamais sans” (c’est-à-dire nécessairement inclus avec voix délibérative devant s’exprimer par un vote)"

Et nous rejoignons l'analyse de Mgr Williamson parce qu'on ne voit pas pourquoi le Chapitre de 2018 aurait traité cette question s'il n'y avait rien à changer aux dispositions et décisions antérieures qui exigeaient formellement que le Supérieur général convoquât le Chapitre avant de prendre toute décision. Voilà pourquoi l'abbé Thouvenot avait prévu que le Chapitre discuterait de cette question. Si discussion il devait y avoir, ce n'était pas pour maintenir un statu quo qui gênait les ralliéristes dans leurs manoeuvres.

Alors que Mgr Fellay avait agi de façon absolument illégale, court-circuitant le Chapitre, en acceptant seul (au nom de toute la FSSPX) la juridiction concédée par le pape sur les sacrements du mariage, de l'ordre, des confessions, désormais le Supérieur général peut agir en tout légalité en entérinant lui-même une mesure quelconque de "normalisation" vis-à-vis de Rome sans risquer d'être censuré par son Chapitre.

Et dire que des prêtres de la FSSPX arrivent à se persuader, et oser dire, que tout est rentré dans l'ordre !


Dernière édition par CMS le Lun 29 Oct - 10:22 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2017
Messages: 84
Localisation: USA

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 00:15 (2018)    Sujet du message: Kyrie eleison Répondre en citant

L'évêque a si bien analysé cette nouvelle politique qu'il n'y a presque rien à dire.


Je ne ferais que répéter l'étonnement de l'évêque que, en trahissant la Tradition, la SSPX a le culot d'attribuer cette trahison à la Providence de Dieu !


Ils ont oublié qu'on ne se moque pas de Dieu, et déjà les furoncles infectieux du conciliarisme se déchirent dans tout le corps de la Société comme de justes punitions :


Au cours des deux dernières années, nous avons une liste (extrêmement abrégée) d'exemples d'infidélité :


Le triste spectacle des politiques scolaires pécheresses et immorales en England et au Canada ;


Reports of widespread homosexuality among the high school boys in Post Falls (https://www.cathinfo.com/sspx-resistance-news/sodomy-scandal-in-post-falls-id-sspx-immaculate-conception-academy/) ;


Une défense et une promotion époustouflantes de l'évolution ( !) et un rejet du consensus patristique concernant le compte création ("Mais nous ne sommes pas des modernistes !!!") ;


Le spectacle des mariages de la SSPX célébrés par des prêtres conciliaires ( ?), et défendus par le clergé et les fidèles de la Société qui ont appris à douter de l'applicabilité de la juridiction fournie.


Au fil du temps, les trahisons et les compromis deviennent de plus en plus grands, à mesure que les consciences du clergé et des fidèles dupés deviennent de plus en plus mortes.


La SSPX se préoccupe maintenant plus de son image qu'un regard homosexuel dans le miroir, mais ce n'est pas la tradition qu'elle veut impressionner, mais la Rome homosexuelle (comme il convient).


Oui, Menzingen, quoi qu'il arrive dans le monde des actes humains, c'est parce que Dieu l'a permis dans sa Providence.


Malheureusement, comme les Juifs avant toi, Dieu te laisse aller à la boucherie pour te punir de ton infidélité, mais aveuglé, tu ne le perçois pas, et gloire à tes furoncles et à tes ulcères.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator
_________________
Tradidi quod et accepi


Dernière édition par Sean Johnson le Lun 29 Oct - 20:20 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mikaël


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 345
Localisation: Genève

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 06:54 (2018)    Sujet du message: Kyrie eleison Répondre en citant

Merci CMS et Sean pour vos analyses. Je rajouterai ceci :

Selon le Dictionnaire LE ROBERT, l'expression "sans préjudice de" signifie : "sans parler de", "sans tenir compte de".

Sous la plume des habiles rédacteurs de Menzingen, cette expression est employée de façon équivoque. Elle permettra en effet de justifier, selon les circonstances, soit la convocation d'un Chapitre préalable à la "normalisation" canonique envisagée (parce qu'on est certain qu'il votera ce qu'on désire qu'il vote), soit la non-convocation dudit Chapitre (parce qu'on redoute qu'il vote le contraire de ce qu'on voudrait qu'il vote !).

Voilà donc à l'oeuvre le nouveau gouvernement soit-disant rassurant et "non-accordiste" de la néo-néo-Fraternité, celui de la nouvelle équipe "Pagliarani-Galarreta-Bouchacourt-Fellay-Schmidberger" !

En comparaison, l'ancien Mgr Fellay va finir par apparaître "résistant"...


Revenir en haut
CMS


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2018
Messages: 31
Localisation: Bayonne

MessagePosté le: Mar 30 Oct - 16:47 (2018)    Sujet du message: Kyrie eleison Répondre en citant

Les précisions de Mikaël sur la formulation "sans préjudice de... " et sur son ambiguïté dans le communiqué analysé par Mgr Williamson sont fort intéressantes !
Mais, ce qui serait encore plus intéressant, ce serait de savoir comment les services de la communication de Menzingen ont rendu cette tournure dans d'autres langues, car il faut supposer que le français n'est pas la seule langue dans laquelle sont diffusés les documents internes de la FSSPX (l'Oeuvre de Mgr Lefebvre étant actuellement répandue sur les cinq continents).
Il s'agit en effet d'une formule un peu "idiomatique" comme disent les linguistes, et d'emploi plutôt rare.
Comment donc a-t-on traduit "sans préjudice de.... " en italien, en anglais, en allemand, en espagnol, en portugais, par exemple ?

Une vérification serait certainement instructive ! Car le coeur du problème se situe justement dans la portée exacte que les rédacteurs du document ont voulu donner à la formule "sans préjudice de...", son sens  - en tous cas dans la langue française - échappant généralement au commun des mortels... qui la considèrent comme du jargon réservé aux textes juridiques !

Les traductions pourraient donc aider à faire la lumière sur ces ambiguïtés.

Quelqu'un disposerait-il du document dans d'autres versions que la française ?

Y-a-t-il au Forum un bon polyglotte qui puisse ensuite interpréter et comparer ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:33 (2018)    Sujet du message: Kyrie eleison

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template