Fidélité catholique francophone Index du Forum Fidélité catholique francophone
Ce forum est un espace de discussion pour défendre la Foi Catholique à la suite de Mgr Marcel Lefebvre. Il n'est donc ni pour le ralliement à l'église conciliaire ni pour le sédévacantisme.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Entretien avec M. l'abbé Nély

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Joseph


Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2017
Messages: 140

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 08:20 (2018)    Sujet du message: Entretien avec M. l'abbé Nély Répondre en citant

Citation:
Pouvez-vous nous raconter des rencontres originales faites au cours de vos déplacements ?

Il y a, certes, des rencontres étonnantes dans les avions ou les aéroports. Le costume ecclésiastique que je porte permet à ceux que je croise de savoir à qui ils s’adressent. Il m’est arrivé quelquefois – je me souviens précisément de l’aéroport de Tokyo ou de celui de Zurich – de rencontrer des évêques, qui réagissent plus ou moins bien, ou des prêtres qui viennent me voir, ont envie de discuter, veulent connaître la Fraternité. Mais nous passons de l’aéroport au prieuré et du prieuré à l’aéroport dans des délais courts, qui ne laissent pas beaucoup de place aux entrevues inopinées. Une rencontre faite au cours d’un voyage au Vanuatu, au mois de février 2017, me revient à l’esprit.

Nous venions d’ouvrir là-bas une mission dans un village et je voulais rencontrer l’évêque du lieu pour faire sa connaissance. J’arrive donc dans la cour de l’évêché avec l’abbé Louis Bochkoltz, qui s’occupait du Vanuatu, de la Nouvelle-Calédonie et de la Nouvelle Zélande. J’aperçois un monsieur corpulent en maillot bleu, pieds nus dans des sandalettes. Je lui dis que je suis de la Fraternité Saint-Pie X et que j’aimerais rencontrer l’évêque. « Ah non ! Il n’a rien à faire avec vous, me répond-il, vous êtes hors de l’Eglise… » « Mais qui êtes-vous ? » lui dis-je alors. « Je suis l’évêque… » « Monseigneur, je suis désolé, je suis l’abbé Nély, deuxième Assistant, etc. » « Mais vous venez dans mon diocèse mettre la pagaille », me répond-il. « J’ai rencontré le Saint-Père il y a quelques jours, il a été beaucoup plus agréable que vous ! » lui ai-je rétorqué. Je lui montre une photo sur laquelle je suis avec le pape François. Changeant alors complètement d’attitude, il m’a dit à ce moment-là qu’il nous tolérait, et nous nous sommes quittés là-dessus. Je lui ai alors promis de lui envoyer un petit mot de Rome lors de mon prochain séjour…

La fonction d’assistant vous a donc aussi amené à avoir des contacts avec les autorités romaines ?

Nous avons été associés aux contacts que le Supérieur Général avait avec Rome. Il y a eu des moments très difficiles, comme ceux qu’a connus notre fondateur en 1987-1988, juste avant les sacres épiscopaux. Mais ce qui avait changé, c’est le rôle néfaste d’internet : les propos du moindre prédicateur étaient connus du monde entier en quelques minutes…

A propos de ces contacts avez-vous senti, après les avancées du pape François (à propos des confessions, des mariages…), un changement d’attitude des évêques ?

Plusieurs évêques en France ont transmis tout pouvoir pour les mariages à la Fraternité : Mgr Alain Planet, évêque de Carcassonne et Narbonne, Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon et Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg (et co-consécrateur de Mgr Jean-Marie Lovey). Un évêque en Nouvelle Zélande l’a fait également, et le nonce en Argentine a écrit à tous les évêques pour leur demander de laisser à la Fraternité les coudées franches. Et bien d’autres…

L’évêque de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, n’a-t-il pas agit de même ?

Dans un premier temps oui, il déclara à M. l’abbé Pascal Schreiber qu’il donnerait sans difficulté la délégation à tous les prêtres de la Fraternité mais qu’il souhaitait que les mariages aient lieu dans nos églises ou chapelles (juin 2017). Puis il promulga un décret rendant « obligatoire l’utilisation des documents officiels de l’Eglise diocésaine » (17 août 2017). Comme les formulaires diocésains divergent sur quelques points des nôtres (qui reprennent en général les formulaires diocésains d’avant le Concile Vatican II), en ce qui regarde notamment l’ordre des finalités du mariage, nous souhaitions pouvoir conserver les nôtres. De plus, il nous était demandé d’inscrire nos mariages dans les registres paroissiaux (décembre 2017). Par ce procédé, Mgr Jean-Marie Lovey veut faire des mariages célébrés par les prêtres de la Fraternité des mariages diocésains. Cela nous semble contraire à ce qu’a voulu nous accorder le pape.



Remarque 1 : "Cela nous semble contraire à ce qu'a voulu nous accorder le pape" .... on voit mal comment le pape accorderait la juridiction officielle (conciliaire) en excluant l'autorité des évêques locaux. A moins que l'abbé considère que les mariages se font directement sous l'autorité du pape François (ce qui n'est pas mieux en pratique !). Naïveté ou autre chose ?

Remarque 2 : la Porte Latine s'aligne donc sur la voie du ralliement canonique puisqu'elle publie cet entretien dans lequel l'interviewer considère que cette délégation canonique est une avancée et non pas une grave reculade dans le combat de la Foi. La Porte Latine aurait dû indiquer qu'elle ne pouvait cautionner de tels propos. Qui ne dit mot consent.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Nov - 08:20 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sisco


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2018
Messages: 42
Localisation: Bastia

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 08:35 (2018)    Sujet du message: Entretien avec M. l'abbé Nély Répondre en citant

dans le même genre, l'abbé de Jorna :

Citation:
"Par ailleurs, au cours de mes déplacements en France, je souhaite rencontrer l'évêque du lieu et, chaque fois que ce sera possible et opportun, les prêtres qui missionnent et évangélisent sur place. Ces contacts personnels permettent, en effet, de dissiper des illusions, de faire tomber bien des préventions, de corriger des erreurs."


l'abbé de Jorna préfère sans doute rencontrer le cardinal vingt trois que Monseigneur Williamson ! Mort de Rire


Revenir en haut
CMS


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2018
Messages: 34
Localisation: Bayonne

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 19:11 (2018)    Sujet du message: Entretien avec M. l'abbé Nély Répondre en citant

Sisco, c'est très vrai ce que vous pointez du doigt : les libéraux, semi-libéraux, faux-tradis qui veulent paraître gentils, et toutes catégories confondues de "bons prêtres" qui n'aiment pas les opprobres, mais plutôt les positions "régulières" dans des postes convenables, évoluent actuellement comme l'abbé de Jorna, malheureusement.


Oublieux de la dure réalité, c'est-à-dire de l'aggravation de la crise de l'Eglise (pour l'affronter courageusement), et des fractures de "la Tradition" (pour tenter de les réduire par un débat loyal), ils se donnent bonne conscience et un emploi du temps de remplacement... en allant visiter l'ennemi avec un zèle missionnaire débordant.


Parallèlement, ils ignorent durement leurs anciens confrères, qui ont osé s'élever contre l'ordre établi à Menzingen (c'est-à-dire, en fait, le ralliement à petits pas), et ont ainsi tout perdu, considération, fonctions et responsabilités, hébergement, indemnités et couverture sociale, obligés de tout reconstruire ailleurs dans la précarité et l'incertitude. Pas facile à vivre, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie sacerdotale !



Un détail mineur : il faut actualiser votre propos, car le Cardinal VINGT-TROIS, parti en retraite ecclésiastique, s'appelle aujourd'hui Mgr Michel AUPETIT, Archevêque de Paris, ... et futur Cardinal sans doute !


Faites donc un courrier à l'abbé de Jorna, nouveau patron de la "Lettre à nos frères prêtres", pour qu'il prenne vite rendez-vous avec "nos-frères-archevêques" de l'Eglise de France.


Mgr Williamson attendra !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:46 (2018)    Sujet du message: Entretien avec M. l'abbé Nély

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fidélité catholique francophone Index du Forum -> résistance catholique -> résistance catholique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template